Partagez | 
 

 Episode 01 - Dragonstone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

Quelle note donneriez-vous à l'épisode?
1
0%
 0% [ 0 ]
2
4%
 4% [ 1 ]
3
31%
 31% [ 8 ]
4
42%
 42% [ 11 ]
5
23%
 23% [ 6 ]
Total des votes : 26
 

AuteurMessage
King Crow
Rencontre les Autres
avatar

Masculin Messages : 36

MessageSujet: Re: Episode 01 - Dragonstone   19/7/2017, 19:25

Arya fait plaisir d'entrée de jeu. C'est bien la plus dangereuse sur le territoire. A elle seule, elle élimine toute une maison.
Je pense que les soldats qu'elle a rencontré vont y passer aussi et qu'elle va prendre le visage de l'un d'eux pour infiltrer l'armée de Cersei mais on est dans GOT, donc un truc va lui arriver à un moment donné.
L'épisode est introductif, pas grand chose à se mettre sous la dent pour l'instant. L'alliance avec Greyjoy c'est pas mal, je l'avais pas vu venir et c'est cohérent vu les aspirations d'Euron qui enchaîne les punchlines avec un grand sourire. Le personne est quand même arrivé en mode bien forcé mais il semble promettre.
L'amour de Jaime pour Cersei me dépasse, je pensais qu'il serait plus distant avec elle vu comment il la regarde à la fin de la saison 6. Ce mec est un vrai mystère.
Cersei est un peu trop confiante pour l'équipe perdante, va-t-elle prendre Accalmie aussi? Il n'y a plus personne là-bas non plus je crois, c'est une place forte à ne pas négliger, le château le plus solide de Westeros.
Arriver à Dragonstone c'est symbolique c'est pas très malin, c'est isolé et attaquable à souhait. Bon, avec les dragons ça va mais c'est vachement exposé. Daenerys aurait dû aller directement aux Îles de Fer quitte à se battre à l'arrivée, surtout que la flotte d'Euron n'y est pas. Et ça aurait donné le ton.
Sansa commence à être antipathique, ça y est j'ai souffert alors maintenant je l'ouvre quand je veux? Comparer Jon à Geoffrey alors qu'elle voulait exécuter deux gamins... Je ne veux pas qu'elle devienne une espèce d’intrigante qui va mettre des bâtons des les roues de Jon. Je commence à me dire que Ramsay aurait dû l'emmener faire un tour en forêt avec ses chiens...
J'ai aimé l'évolution de Sansa mais je m'attendais à une Catelyn Stark unp eu plus coriace, pas une Cersei qui se la joue.
Revenir en haut Aller en bas
EtoDemerZel
Traverse le Mur
avatar

Masculin Messages : 69
Age : 52

MessageSujet: Re: Episode 01 - Dragonstone   19/7/2017, 22:05

ahia a écrit:

- Arya: les Freys sont rayés de sa liste. Par contre, elle ne pense pas à délivrer son tonton Edmure...?!!! Un peu la seule famille (certes inutile) qui lui reste... du 100 % D&D.

Heu Edmure il a pas repris Vevesaigue lors de la dernière saison ? !!!!!!

Qu'est ce que ça m’horripile ses attaques systématiques envers D&D.
Revenir en haut Aller en bas
Yelrahc
Anobli pour son courage
avatar

Masculin Messages : 333
Age : 25

MessageSujet: Re: Episode 01 - Dragonstone   19/7/2017, 22:33

Oui il a repris Vivesaigues... qu'il a aussitôt cédé aux Lannister à qui il a ouvert les portes. Tout ça pour sauver son épouse qu'il ne connaitpas et son fils qu'il n'a jamais vu ^^
Revenir en haut Aller en bas
EtoDemerZel
Traverse le Mur
avatar

Masculin Messages : 69
Age : 52

MessageSujet: Re: Episode 01 - Dragonstone   19/7/2017, 23:18

Yelrahc a écrit:
Oui il a repris Vivesaigues... qu'il a aussitôt cédé aux Lannister à qui il a ouvert les portes. Tout ça pour sauver son épouse qu'il ne connaitpas et son fils qu'il n'a jamais vu ^^

et donc il n'est pas aux Jumeaux.
Revenir en haut Aller en bas
Lindwyn
Anobli pour son courage
avatar

Féminin Messages : 321
Age : 31

MessageSujet: Re: Episode 01 - Dragonstone   19/7/2017, 23:24

Dans la saison 6 Walder ne dis pas à Jaime qu'Edmure a retrouvé sa cellule car ça ne se fait pas de tuer son gendre? Il le dit avec toute l'ironie qui caractérise Walder Frey.
Revenir en haut Aller en bas
Lord Tully
Rencontre les Autres
avatar

Messages : 43

MessageSujet: Re: Episode 01 - Dragonstone   20/7/2017, 10:39

Lindwyn a écrit:
Dans la saison 6 Walder ne dis pas à Jaime qu'Edmure a retrouvé sa cellule car ça ne se fait pas de tuer son gendre? Il le dit avec toute l'ironie qui caractérise Walder Frey.

Il dit bien ça. Mais il précise pas où exactement. Concernant la chute des Jumeaux, cela annonce pas l'arrivée possible de la maison Mallister?
Revenir en haut Aller en bas
Stone
Vainqueur de la bataille
avatar

Masculin Messages : 178
Age : 28

MessageSujet: Re: Episode 01 - Dragonstone   21/7/2017, 03:21

http://asoiaf.westeros.org/index.php?/topic/147012-spoilers-well-kind-of-full-legible-transcript-of-books-sam-and-gilly-read-s7e1/

Voici ce qui était ecrit dans les livres que Sam lisait dans l'épisode 1. C'est en Anglais, mais j'ai à peu pres pigé.
Ils parlent à un moment du fait que les Valyriens utilisaient la pierre fondue par le feu des dragons pour batir leurs cités et bâtiments, d'ou surement le nom Dragonstone,  à cause de la façon dont a été bati ce château.
(Bâti il y'a 400 ans, bien après la longue nuit rappelons le, je dis ça pour certains soit disant spoilers qui ont parlé d'une visite de Jon avec Daenerys dans les caves et de soit disant peintures)


Possible que le verredragon soit simplement de la roche fondue par le feu des dragons, un peu comme de la roche volcanique on va dire. ( aprés, quelle type de roche fondue, va savoir)

Apparemment en tout cas, il faut que la roche subisse une forte chaleur pour la transformer en verredragon (la chaleur du feu des dragons)

Il est dit aussi que le Verredragon est un materiau assez cassable, fragile. Que le Verredragon est peut être la clé de la guérison de la grisecaille de Jorah, il est dit aussi que les enfants de la forêt possédaient du verredragon mais il n'est pas dit comment ils se le procuraient.

Peut être qu'il y a différentes qualités de verredragon et que la meilleure qualité, notamment sur la solidité est produite avec le feu des dragons tout comme il y'a differents versions de qualité d'acier.
Revenir en haut Aller en bas
Lady Clegane
Entre au service des Seigneurs
avatar

Féminin Messages : 207

MessageSujet: Re: Episode 01 - Dragonstone   21/7/2017, 17:11

Bon, que dire de plus pour moi, à part que cet épisode est tout simplement parfait ? J'ai été comblée, je m'attendais à être un peu déçue mais ce retour en force dépasse (et de loin) mes espérances.

Du côté d'Arya : j'étais émerveillée, cette scène d'ouverture a été une claque monumentale ! Je suis contente de savoir qu'elle continue son chemin vers Port Real, je souhaitais la voir faire cavalier seule depuis longtemps, donc c'est une bonne surprise. Par contre, je me dis quand même que ça sent forcément un peu le moisi pour elle, une Sans-Visage n'est pas censée tuer au gré de ses envies, je pense qu'elle le paiera. La scène avec les soldats Lannister était sympa, elle permet de lui faire comprendre que certains sont engagés dans une guerre qu'ils n'ont pas choisie, et qu'il n'y a pas que des pourritures dans le "camp ennemi".

Du côté de Jaime et Cersei : on sent que les choses bougent lentement et que Jaime commence à regarder sa soeur comme une extraterrestre, il ressent pour elle de la crainte et de l'incompréhension (et même s'il dit le contraire pour lui faire plaisir, une certaine colère) J'espère vraiment le voir enfin se rebeller, et pas trop tard de préférence.

Du côté d'Euron : bonne surprise là encore, drôle, charismatique, dangereux : il me semble être le gros méchant parfait pour cette saison 7. Un peu plus nuancé que Ramsay ou Joffrey à première vue, j'attends d'en voir plus.

Du côté de Sam : très contente de son évolution, on sent qu'il commence à prendre son destin en main (voler l'épée de son père en saison 6 + les livres qu'il a embarqués sans rien demander à personne), et ça fait du bien. A mon avis, il soignera (ou tentera de soigner) Jorah, mais je ne sais pas trop à quoi m'attendre de ce côté là. La découverte du Verredragon relance un peu son intrigue et j'espère qu'il apprendra d'autres choses à la Citadelle, sur Azor Ahaï par exemple. Par contre, regarder la scène de sa routine quotidienne pendant que je mangeais, c'était pas terrible on va dire !

Du côté de Peyredragon : magnifique endroit, peu exploité lorsque Stannis y siégeait, mais le lieu va rapidement retrouver de sa superbe. Par contre, je n'ai pas ressenti énormément d'émotion quand Daenerys y débarque, elle affiche toujours son air froid et je m'attendais quand même à mieux à ce niveau (mais j'ai énormément de mal avec ce personnage depuis la saison 3, alors j'ai sûrement du mal à être objective).

Du côté de Sandor et la Fraternité : tout simplement les meilleurs moments pour moi (mais pas objective non plus !). J'ai ri des punchlines et des insultes incessantes de Sandor, j'ai versé ma petite larme quand il enterre ce père et sa fille morts "par sa faute" (il enterre un peu le Limier et sa vie passée en même temps). On sent que son humanité reprend le dessus, mais qu'il est toujours lui-même et ça fait plaisir. Bref, hâte de savoir ce qui va se passer de son côté, on dirait qu'il va devenir assez important pour la suite et je suis super contente. J'ai beaucoup aimé son dialogue avec Beric et ses visions dans les flammes m'intriguent.

Du côté de Winterfell : Sansa se remue franchement et j'ai l'impression qu'elle n'a pas tout à fait tort dans le discours qu'elle sert à Jon. J'ai souhaité sa mort pendant 6 saisons, mais elle est remontée en flèche dans mon estime en un seul épisode. Baelish a encore la tête du mec qui se prépare à faire un truc pas bien, je me demande bien ce qu'il va inventer cette fois, et j'espère que Sansa ne retombera pas (encore) dans son piège. On y retrouve aussi une Lyanna Mormont au top, qui n'hésite pas à renvoyer bouler un Seigneur du Nord du haut de ses 10 ans, j'adore. Je suis bien curieuse de voir ce que donnera l'entraînement des femmes et des enfants sur l'Île aux Ours (si jamais on nous le montre). Et le duo Brienne/Tormund, ça marche à tous les coups sur moi !

Bref, hâte de découvrir la suite lundi !
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte-chan
Fouineuse
avatar

Féminin Messages : 309
Age : 24

MessageSujet: Re: Episode 01 - Dragonstone   22/7/2017, 17:22

Je trouve enfin le temps de donner mon avis o// Bon vu que je vais répéter ce qui a déjà été dit, je vais faire ça rapidement :

  • Arya :

Superbe scène d'ouverture, j'avoue que je ne m'y attendais absolument pas. Quand elle se venge, elle ne fait pas les choses à moitié mais comme vous dites, ça risque de lui retomber sur le coin de la tête tout ça. Par contre, je trouve stupide de se diriger dans la gueule du lion en allant à Port Réal... J'aurais vraiment préféré qu'elle retrouve sa famille à Winterfell. Le caméo d'Ed Sheeran était cool, je n'ai pas compris tous les commentaires haineux qu'il s'est prit dans la tronche...


  • Winterfell :

Bon, Jon va falloir que tu fasses un stage "j'arrête d'être trop gentil et j'essaie d'écouter ma sœur" parce que ça commence à me gaver. Je comprends qu'il n'ait pas apprécié qu'elle le contredise devant tout le monde mais faut qu'il se rappelle tout de même qu'elle a son avis à donner : c'est elle l'héritière légitime de Winterfell logiquement. De plus, il faut qu'il se mette en tête qu'effectivement les WW sont une très grande menace, mais il y en a une bien plus proche et immédiate : Cersei. Sansa sait de quoi elle parle tout de même, et on a bien vu ce que cela a donné quand Jon n'a pas voulu l'écouter quand elle lui disait de se méfier de feu Ramsay. Donc faudrait qu'ils s'écoutent l'un et l'autre et qu'ils prennent en considération l'avis de chacun. Mention spéciale à la punchline de Sansa contre Littlefinger "No need to seize the last word, Lord Baelish. I assume it was something clever" <3


  • Sam

: J'ai beaucoup aimé le montage, et c'était fort intéressant. Jorah a une petite mine le pauvre Sad


  • Sandor

: J'avoue que j'aurais aimé qu'il refuse de regarder dans le feu au vu de sa phobie...


  • Cersei

: Euron est juste énorme, j'ai bien rigolé et puis lui il a ses deux mains valides... xD Bref, Jaime reste auprès d'elle mais on voit clairement qu'il ne reconnaît plus sa sœur et à mon avis il reste juste pour vérifier qu'elle ne fasse pas trop de connerie.


  • Dany

: Toujours aussi souriante, elle arrive enfin. J'avoue que je n'ai pas trop la hype car je hais ce personnage donc...  Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Fantôme
Grand Questionneur Royal
avatar

Féminin Messages : 2115

MessageSujet: Re: Episode 01 - Dragonstone   23/7/2017, 01:44

J'avoue ne pas mettre relue et, au vu de l’heure (et du pavé), je ne le ferais pas ce soir (peut-être dans les jours à venir), je m’excuse donc pour les éventuelles fautes d’orthographe ou les tournures de phrases maladroites  Razz  

7x01



Je suis toujours très excitée au retour de GoT, je sais pourtant que je vais grincer des dents mais il n’y a rien à faire, ça me fait plaisir de retrouver l’univers et les personnages de GRRM. Même si ces derniers sont mis à mal, si les dialogues n’ont plus la même qualité depuis que D&D n’ont plus de support parce que ça me permet de patienter jusqu’à la sortie de TWOW (c’est imminent, je le sens, il le faut, j’en ai besoin ! )

Je suis pour la lenteur, j’aime prendre le temps de m’imprégner de l’histoire, des personnages. Avec la sélection non pas naturelle mais D&Dtienne, beaucoup de ces derniers ont disparu et, si je n’en suis pas forcément enchantée, ça a au moins le mérite de mieux construire les intrigues.

J’ai adoré l’introduction, il faut dire que j’aime beaucoup Arya et quelle belle manière de commencer, je crois qu’aucun début de saison a été aussi puissant (en dehors de la saison 1 et de la découverte de l’au-delà du Mur). Je me dis que je dois être un peu tordue mais j’avoue avoir été émue en prenant conscience de ce qui allait se passer. Dès lors que j’ai vu que c’était un banquet, que tous les Frey étaient présents, j’ai pensé à celui des Noces Pourpres et au fait qu’Arya était en train de renvoyer l’ascenseur. Je n’aurais pas voulu que le livre aille dans cette facilité mais je trouve que ça colle bien avec la série et je remercie D&D d’en avoir fait une très bonne scène. Le discours est parfait : d’abord des compliments – que Walder  n‘aurait jamais fait à ses descendants – puis la montée en puissance à travers le rappel des faits et la prise de conscience de ce qui est en train de se passer.  J’aime qu’elle épargne la nouvelle femme de Walder, laissant entendre que sa vengeance n’a pas à l’atteindre : les mots qui auraient été humiliants de sa bouche apparaissent protecteurs de celle d’Arya, j’ai trouvé cela très subtile. Je ne sais pas s’il est bon qu’Arya montre son visage, non pas que je craigne que les Sans-Visage le prennent mal - je pense qu’ils sont colères depuis qu’elle a quitté l’ordre - mais parce que le fait d’annoncer qu’elle est en vie va forcément rendre plus difficile son expédition. Après, ça va permettre aussi à Sansa et Jon de la savoir en vie et de chercher à la revoir. Sa dernière phrase avant qu’ils meurent tous (« Si un loup reste en vie, les moutons ne sont jamais à l’abri ») était vraiment belle parce que complètement en accord avec ce qui était en train de se passer. Tuer tous les Frey lui permet non seulement d’assouvir sa vengeance mais aussi d’affaiblir Cersei, je ne sais pas si c’était calculé mais c’est habile d’avoir commencé par ces derniers.  

Le fait de rappeler la vraie menace – les White Walkers – dès la fin du générique était très bien aussi. Les premières images donnent le sentiment d’une tempête qui arrive, c’est ce qu’ils sont et il est bien de le montrer. Pas un mot, pas une action, juste l’armée des White Walkers en mouvement, ça met bien en avant l’importance et le danger de cette dernière. Ça fait bien flipper aussi d’autant plus lorsque l’on perçoit les géants ! Avec la mort de Wun-Wun, je les croyais éteints, c’était oublier qu’il y en avait forcément dans l’armée des morts et j’ai bien aimé prendre conscience de cette réalité. Je ne pense pas que ce soit anodin qu’on nous les montre d’autant que D&D ne l’ont pas fait avant, du coup, forcément, ça me conforte dans l’idée qu’un des dragons de Daenerys peut très bien se faire tuer et venir renforcer cette armée déjà bien puissante.

Ça fait plaisir de voir Bran arriver enfin au Mur et, en même temps, le fait qu’il porte toujours la marque laissée par le Roi de la Nuit met en danger tout Westeros. Il était temps que les frères de la Garde de Nuit prennent le relai de Meera parce qu’il est clair, au vu de son chancellement et sa manière de se retenir au traineau de Bran, qu’elle était arrivée au bout de ses forces. Si je suis toujours très heureuse de voir Edd (personnage que j’affectionne beaucoup), je me dis qu’il fait bien d’être inquiet et je compte sur Jon pour venir rapidement l’aider à affronter ce qui est en marche sur le Mur parce qu’il ne va pas pouvoir les arrêter tout seul et je ne voudrais pas qu’il vienne agrandir l’armée des morts. La réponse de Bran, lorsqu’Edd s’interroge sur la véracité de son identité, est plutôt surprenante puisqu’elle n’est absolument pas en lien avec sa famille, il ne donne aucune information pouvant démontrer qu’il est bien un Stark. Je ne vois pas en quoi lui faire comprendre qu’il a des pouvoirs peut le convaincre et lui donner envie de le faire entrer. Ça m’aurait plus fait flipper qu’autre chose mais on va dire qu’ayant vu Jon ressusciter, Edd se dit peut-être que toute la famille possède des aptitudes particulières. Le principal, c’est que tout le monde soit – temporairement – à l’abri.

C’est rassurant de voir que Jon ne perd pas de vue la menace des White Walkers et qu’il poursuit donc son idée de fédérer (pour commencer) le nord pour pouvoir faire front à cette dernière. On voit qu’il y a réfléchi, qu’il est très au clair avec les moyens (matériels et humains) nécessaires. Le fait qu’il y ait une mésentente entre lui et Sansa ne me gêne pas. Les deux ont raison, c’est juste que l’un se concentre sur la menace du nord et l’autre sur celle du Sud, ils connaissent tous les deux très bien cette dernière, il est donc normal que chacun en fasse une priorité. Ils le savent tous les deux et je n’ai perçu aucun désaccord réel (Sansa reconnait d’ailleurs qu’il gouverne bien), juste la nécessité qu’ils s’écoutent mutuellement et qu’ils ne se discréditent pas en public (afin de ne pas se faire du tord). Pour ce qui est de la non punition des Maisons qui les ont trahis, même si je comprends la notion de justice de Sansa, je pense que Jon a raison de rester dans son idée. Ça les oblige à lui être redevable et encore plus loyaux (afin de lui démontrer qu’il a eu raison de leur donner une deuxième chance).  Et, quand on voit leur jeune âge, c’est d’autant plus parlant. Sansa est dans le fonctionnement classique, celui de Port-Réal. Jon, pour le coup, est dans le changement et la non reproduction – justement – des erreurs passées. Il est moderne et démontre que la rancœur n’est pas forcément source d’évolution, en cela, il ressemble plus au personnage du livre et c’est plutôt bien. Après, il est clair que Sansa a raison de lui rappeler que Cersei reste une menace : même si elle lui apparait moins grande, elle est aussi celle qui est encore la plus proche (au niveau distance et motivation). Le fait d’en avoir parlé ensemble va leur permettre de prendre en compte l’ensemble de la situation et de trouver leur rôle/ leur place respectif au sein de cette dernière. Bref, pas de quoi s’affoler, ils ne vont pas se mettre un coup de poignard dans le dos, ils en ont reçu suffisamment des autres pour ne pas se le faire entre eux.    

Je suis toujours fan de Lyanna – Brienne et Davos aussi – c’est encore elle qui sort le c*l de Jon des ronces où il s’est mis concernant la nécessité que les femmes (et les enfants et les personnes âgées) se mobilisent aussi. Lyanna, le voyant patauger dans la semoule, a su mettre en valeur cette démarche renvoyant l’importance que les femmes puissent aussi être actrices de leur devenir.

Par contre, j’avoue que je peine de plus en plus avec Littlefinger, j’ai trouvé son sourire en coin complètement en décalage par rapport à là où en est l’histoire. Il est difficile de croire encore en lui, en sa manipulation d’autrui.  D&D ont beau essayé de nous convaincre qu’il a encore un rôle à jouer en particulier dans la mise en place d’éventuelles tensions entre Sansa et Jon, ça ne marche pas parce qu’il est clair que Sansa ne trahira pas son frère, qu’elle ne se laissera pas influencer. Elle sait ce qu’elle lui doit, ça ne veut pas dire qu’elle acceptera n’importe quoi de lui. Il est, selon moi, complètement grillé (au même titre que Varys sauf que ce dernier ne jouait pas pour lui mais pour le royaume, logique donc qu’on le retrouve au côté de Daenerys). Il ne devrait donc pas survivre bien longtemps au monde impitoyable de GoT. En tout cas, il est vraiment dommage de voir un tel personnage devenir aussi inconsistant.

Le message de Cersei adressé à Jon apparait du même acabit, venu d’un autre temps. Alors même qu’elle est, elle aussi, complètement cuite et que la menace des White Walkers n’a jamais été aussi réelle, elle lui demande de venir à Port-Réal ployer le genou. Je ne lui en veux pas, elle reste dans sa logique, elle pense avoir l’armée nécessaire pour le lui faire  mais, quand on connait la puissance de l’armée des morts ou encore de celle de Daenerys, on ne peut que se dire qu’elle est une figure du passé : elle n’a pas évolué, elle est restée fixée sur le pouvoir et la prophétie. Ça ne veut pas dire qu’elle n’est pas dangereuse, la folie peut être des plus meurtrières. Il est étonnant de voir toutes les informations qu’elle possède, comme si tout venait de lui arriver. Ça démontre le fait que Varys ne transmettaient pas toutes les informations rapportées par ses oisillons. En cela, Qyburn lui est plus loyal puisqu’il les lui donne toutes. Je comprends que Cersei soit blasée de savoir que Tyrion est la Main de Daenerys (et lui prodigue ses conseils) alors même qu’elle est leur ennemi. Cela ne fait, pour elle, que valider la prophétie. Il est donc normal qu’elle renvoie à Jaime son erreur de l’avoir libéré parce qu’il est vrai que cette initiative a eu et continue à avoir de grosses conséquences sur leur Maison et leur devenir propre.

J’avoue avoir du mal à voir Jaime à ses côtés après l’emploi du feu grégeois, ça donne le sentiment qu’il a oublié l’évènement ou que ce dernier n’a pas d’importance alors même qu’il a tué le Roi Fou pour qu’il ne l’utilise pas. Après, le fait qu’il se taise depuis son retour démontre que ça l’a suffisamment bousculé pour ne pas avoir pu en parler avec elle. Quand il aura fait le tour de la question, saisi les raisons de son acte, il est fort possible qu’il la laisse tomber, voire l’empêche de partir encore en sucette (si D&D ont envie d’aller au bout de la prophétie). Si la colère n’est pas encore là – parce que, pour le moment, dans l’incompréhension - , elle peut toujours arriver. J’ai beaucoup aimé son discours, la pertinence de ses propos : on sent que, lui, a évolué, qu’il ne se met pas d’œillères, qu’il perçoit bien le changement et le sérieux de la situation. Au fur et à mesure de la discussion, il prend conscience de l’altération mentale de sa sœur. Que ce soit dans sa manière de caractériser chacun de ses adversaires (ça m’a bien fait marrer cependant Very Happy) que dans celle de répondre à la question de Jaime concernant le suicide de Tommen, on voit combien Cersei est incapable de tolérer qui que ce soit, de percevoir autrui autrement que des ennemis à éliminer et, par là-même, de raisonner correctement. Elle apparait en dehors de toute réalité et je trouve bien que Jaime lui renvoie le fait qu’elle n’est pas reine de 7 couronnes mais de 3 à tout péter parce que j’étais justement en train de le faire remarquer à mon homme. Alors, oui, elle n’est pas complètement stupide, oui, elle a réfléchi aux potentiels alliés, oui, elle a une carte à jouer avec Euron (qui a réussi – on ne sait comment - à reconstituer une immense flotte), oui, elle n’a pas fait l’erreur d’accepter la proposition de ce dernier avant qu’il lui donne la preuve qu’il est en capacité de l’aider, d’être à la hauteur de ce qu’elle attend de lui mais tout cela dans un but complètement inadapté. Jaime lui fait pourtant remarquer, mettant en avant l’absence de descendants pour faire une dynastie. L’émotion de ce dernier quand il évoque enfin ce qui le questionne le plus – la mort de Tommen – est très belle parce que très juste. A sa tête on voit combien il est choqué de la voir accuser leur (jeune) fils de trahison, laissant entendre qu’ils n’ont donc pas à s’attrister de sa mort. Je pense qu’il sait, à ce moment là, qu’il ne peut rien pour elle, qu’il peut juste veiller à ce qu’elle ne fasse pas n’importe quoi.

L’interprétation d’Euron me laisse toujours aussi perplexe tant je trouve le personnage éloigné de celui de GRRM. Après, si on fait abstraction du livre, il colle bien avec la bassesse des Fer-Nés, leur culot, leur machisme, leur manière douter de rien… Là où ils se retrouvent avec Cersei, c’est que chacun a une revanche à prendre et, s’ils ne s’allient pas, ils ne pourront pas la mener.  Après, il est clair qu’il est tout sauf fiable et il est pertinent de la part de Cersei de refuser son offre de mariage, c’est ce qui le pousse à lui promettre un cadeau inestimable. Il sait qu’il se doit de prouver sa dévotion et montrer l’intérêt pour elle d’accepter sa proposition. Du coup, forcément, la lectrice que je suis ne peut que se demander si D&D vont enfin faire apparaitre le cor, ça permettrait de redistribuer un peu les cartes, ne pas avoir le sentiment que tout est joué d’avance pour Daenerys. Après, je crains que ce soit la (ou les) tête (s) d’un (ou plusieurs) de ses ennemis, ce qui n’aurait pas, pour moi, le même impact. Les têtes sont toujours tombées à Westeros, ça ne serait donc pas nouveau et si ce n’est pas celle de Daenerys (et de ses dragons), ça ne va pas vraiment l’aider à combattre cette dernière.

Depuis le début, je suis très attachée au personnage de Sam, je trouve son histoire et son évolution intéressante, il n’a cessé de s’émanciper, de devenir un personnage important, j’ai donc adoré le voir dans ce quotidien qu’il n’aurait jamais imaginé en allant à la citadelle Very Happy J’ai trouvé sympa de voir qu’on ne devient pas mestre facilement, qu’il y a des étapes à passer, que ce n’est pas parce qu’on est envoyé par le Lord Commandant de la Garde de Nuit et qu’on a fait ses premiers pas avec Mestre Aemon qu’on bénéficie de passe-droits. Une vraie douche froide après avoir vu la beauté de la bibliothèque et imaginé son plaisir à lire de telles encyclopédies. Là, il ne lit même pas, il passe ses journées à nettoyer les pots de chambre, servir à manger, ranger les livres… en même temps, sans ces tâches, il n’aurait pas pu récupérer les clefs de la collection privée, ni être au contact de Jorah et ça aurait été dommage.

J’ai bien aimé les interactions avec Mestre Weyland d’abord parce qu’il croit Sam (et que ça permet à ce dernier de pouvoir en discuter avec quelqu’un) ensuite parce qu’elles mettent en lumière le fonctionnement singulier de la citadelle, la puissance que confère la connaissance aux mestres… Après, le fait qu’il assure que le mur a toujours tenu confirme, selon moi, l’idée que, cette fois, il ne va pas tenir. Nous devrions donc vivre la chute de ce dernier et j’avoue que ça ne peut qu’être visuellement (et symboliquement) impressionnant. Je trouve bien que Sam décide de prendre les choses en main en empruntant les clefs et ainsi accéder – à défaut qu’on le lui permette – à la collection privée. Il prend ses responsabilités et fait ce qu’il pense être important : trouver la solution pour combattre les White Walkers. Après, j’avoue qu’il a quand même de la chance de tomber tout de suite sur l’information concernant le fait qu’il y ait une montagne de verredragon dissimulée sous le sol de Peyredragon. Quoique, quand on sait que Stannis lui avait dit, on se dit qu’il aurait pu éviter de s’infliger toutes ces tâches et cette perte de temps. Bon, ben, du coup, un p’tit corbeau pour prévenir Jon et hop, le voilà parti pour faire connaissance avec Daenerys (voire plus si affinité).

Entre deux pages on a pu apercevoir le couteau que l’assassin, venu pour tuer Bran, a laissé tomber intentionnellement. Forcément, on se demande pourquoi il se trouve dans un des livres de la collection privée et qu’est ce qu’il a de si spécial pour qu’on nous le rappelle l’air de rien, comme une image subliminale.  C’est troublant et en même temps je n’arrive pas à réveiller mes neurones le concernant. J’crois que, pour le moment, je m’en fiche (et puis il est tard aussi).

Si je suis heureuse d’avoir eu des nouvelles de Jorah, j’suis quand même, au vu de la progression de sa léprose et de sa morosité, un poil inquiète. En même temps, c’est difficile d’aller bien quand on est obnubilé comme il l’est de Daenerys. Il faut qu’il pense plus à lui pour guérir.  Après, je me dis que ce n’est pas anodin qu’on le retrouve à la citadelle, et, encore moins au contact de Sam, il devrait donc survivre et retrouver Daenerys avant la fin.

Pendant que Brienne tient ses promesses en entrainant Podrick (afin qu’il puisse prétendre à être chevalier), Tormund tient les siennes en continuant  à la séduire. S’il semble que cette dernière ne soit toujours pas intéressée, je me méfie de la persévérance et de l’audace de Tormund. Je veux bien que ce jeu de séduction permette à Brienne d’être moins « pucelle effarouchée » mais je n’ai pas envie que ça aboutisse. D’autant que, dès lors que Tormund est en contact avec elle, je ne le reconnais pas et ça me perturbe. Après, ça reste des scènes légères et c’est suffisamment rare dans GoT pour ne pas prendre plaisir à les regarder.

Je trouve bien que Sansa soit aussi blasée que moi concernant Littlefinger, ça valide mon ressenti. Toute cette scène n’apporte pas grand-chose. Il la veut heureuse et en sécurité, laissant entendre que Jon ne lui apporte pas ce qu’il faut alors que lui le pourrait en la portant plus loin. C’est très lourd, ça donne presque la nausée. D’ailleurs l’acteur a l’air lui-même perdu, au point de ne plus trop savoir comment interpréter son personnage.  Du coup, forcément, ça fait plaisir de voir Sansa l’envoyer – avec élégance – bouler avec, en prime, l’interdiction de faire un dernier trait d’esprit. J’aime que Brienne dise tout haut, ce qu’on pense tous tout bas concernant la persistance de sa présence à Winterfell. Si Sansa n’est pas dupe, on ne l’est pas non plus, on a bien compris qu’il attendait sa récompense, son saint graal : elle (et ce qu’elle peut lui apporter du nord - ou plus encore - ).

En dehors du plaisir à entendre chanter Ed Sheeran et percevoir son plaisir à participer à l’aventure GoT, j’avoue m’interroger sur le sens réel de cette scène entre ces soldats Lannister et Arya. Sans doute pour montrer que tous les soldats ne sont pas aussi mauvais que ce qu’on a pu nous montrer, qu’il y a, dans toute armée, des gens bien et que les soldats ne sont pas forcément responsables des décisions de leur chef mais je ne sais pas, il y avait quelque chose qui clochait, j’ai eu un drôle de sentiment tout au long de cette dernière. Tout faisait faux. Je sais que D&D sont capables d’être dans les clichés mais, là, ce n’est pas un soldat bisounours mais un troupeau entier ! Quand quelque chose me donne le sentiment de clocher, mon cerveau se met en marche et devient tordu. Du coup, je me dis que, peut-être, ce sont des Sans-Visage et non des soldats Lannister. Quelque chose dans leur manière de l’observer, d’insister pour qu’elle s’arrête, qu’elle mange avec eux… J’ai trouvé l’ambiance était hyper pesante. Peut-être aussi parce que je ne peux pas m’empêcher de me dire qu’elle va avoir un retour de bâton suite à ce qu’elle a fait aux Frey. Il n’a pas été dit (et redit) que les Sans-Visage ne devaient pas utiliser leurs techniques pour une cause personnelle pour rien.  Du coup, je ne sais pas, je ne suis pas rassurée. En tout cas, j’espère qu’elle ne les tuera pas car, après nous avoir bien montré qu’ils étaient tous choupis, ça serait gratuit. La scène permet aussi de savoir où se dirige Arya et pourquoi : Port-Réal, pour tuer la reine. Pour moi, il est clair qu’elle n’ira pas, d’abord parce que je ne la vois pas être celle qui tue Cersei, ensuite parce qu’elle va forcément être au courant du retour de Jon et Sansa à Winterfell  et qu’elle aura envie d’aller les retrouver (sauf si elle a peur que ça leur porte la poisse, vu qu’à chaque fois qu’elle a voulu rejoindre quelqu’un de sa famille, ce dernier est mort). Affaire à suivre.

Pendant qu’Arya s’enfonce dans la vengeance et le crime, Sandor, même s’il la joue rebelle, il apparait de plus en plus bisounours, d’ailleurs, il ne serait pas resté avec la fraternité sans bannière si ce n’était pas le cas. Les échanges entre lui et Thoros sont relativement puériles dans la manière de faire mais bien foutus au niveau de la répartie, du coup, ça passe. D’autant qu’il est clair que c’est un mécanisme de défense pour ne pas s’attacher à eux et souffrir s’ils venaient à mourir comme Septon Meribald et Thoros l’a bien perçu, c’est ce qui fait qu’il essaie de faire tomber ses barrières ou tout au moins lui montrer qu’il y a d’autres façons de se protéger. C’est son psy. quoi Very Happy

N’ayant pas une grande mémoire, je n’arrive pas à savoir si Sandor est touché parce que cet homme et sa fille sont ceux qu’ils avaient volés avec Arya ou parce que ça le renvoie à ces derniers. Je ne sais pas. C’est comme le fait qu’il voit dans les flammes bien mieux que Mélisandre, ça laisse un peu perplexe. Alors, oui, je veux bien entendre qu’avoir le visage brûlé peut faire qu’il ait été touché par R’hllor et qu’il a donc ce pouvoir de lire. Je trouve intéressant de travailler cette histoire du feu qui est comme un fil conducteur dans la vie de Sandor, en tout cas, sa brûlure et la peur de ce dernier ont forcément joué un rôle dans ce qu’il est et la manière dont il s’est construit. Après, je ne sais pas, je peine un peu avec Sandor depuis qu’il est de retour, il me touche toujours mais je ne le comprends plus vraiment, je ne sais pas trop où D&D veulent en venir avec lui. Remplacer Beric ? Thoros ? Les deux ? C’est un grand mystère pour moi et, ce qui m’ennuie, c’est que ça m’indiffère. Je vois ce que ça peut apporter à son évolution mais je n’en vois pas vraiment l’intérêt et c’est étrange comme sentiment quand on apprécie le personnage. La scène permet une réflexion un poil philosophique (parce que ça va pas bien loin non plus dans l’approfondissement du sujet, on reste quand même dans le superficiel) sur la vie, le sens de cette dernière, le destin de chacun… La scène où il enterre les corps semble confirmer le fait qu’il les connaissait, que c’était bien ceux qu’il avait rencontrés avec Arya. Le fait qu’il le fasse peut être perçu comme une nouvelle évolution chez lui, il répare ce qu’il a fait et enterre ainsi son passé. Après qu’il aille jusqu’à faire une sorte de prière, c’est trop, ça va un poil trop vite pour moi en matière d’évolution. C’est quand même hyper éloigné de ce qu’il est. Laissons –nous le temps de nous y faire.  

J’ai beaucoup aimé l’arrivée de Daenerys à Peyredragon parce que j’avais envie de m’imprégner pleinement de ce lieu, très peu dévoilé quand Stannis y était, et je trouve que c’est un bon choix de le faire avec Daenerys. C’est sa maison et c’est bien que ce soit elle qui nous en ouvre les portes et qui nous la fasse visiter. Il est vrai que l’actrice est bien souvent mauvaise dans ce type de scène, elle sait jouer dans l’action, pas dans l’émotion, c’est dommage et, en même temps, pas bien grave car, en ce qui me concerne, j’avais envie d’être tranquille, du coup, je l’ai tout simplement oubliée, c’était comme si j’étais seule à pénétrer dans ce très beau lieu. Je ne sais pas si c’était réfléchi mais j’ai adoré. Voir Peyredragon complètement abandonné pose question mais je comprends (pour une fois ! ) le choix de D&D : si Daenerys & co avaient été accueillis par des flèches ou autres, ça aurait retiré toute la beauté et la symbolique de la scène. Elle n’aurait pas eu la même puissance. En tout cas, les dragons se sentent comme chez eux et apparaissent, par là-même, hyper à l’aise. Pas un mot - pour s’imprégner pleinement de la scène – sauf à la toute fin où Daenerys brise le silence pour lancer : « Commençons-nous ? », Juste parfait, en ce qui me concerne. Daenerys est à Westeros, le jeu du trône va réellement démarrer, même si on sait, de notre côté, qu’avec l’arrivée des White Walkers, ce n’est ce combat qui compte vraiment.

En conclusion, un très bon premier épisode, je trouve même qu’il est bien au-dessus des autres (hormis celui de la saison 1). Il nous a quand même servi un banquet de Frey, une vision des White Walkers (qui fout bien la trouille), la découverte de Dragonstone… Certes, c’est un épisode qui prend son temps mais je ne l’ai pas vu passer et tout m’a semblé important pour les évènements à venir. Et puis,  je ne m’inquiète pas, il va y en avoir de l’action ! Profitons donc de ce petit moment de calme avant la tempête, ça fait du bien aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Episode 01 - Dragonstone   

Revenir en haut Aller en bas
 
Episode 01 - Dragonstone
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Episode 129 : Fairy Tail
» Episode 1 - Disparition sur le campus
» Nouvelle episode de lost s06 l'episode bonus
» Episode 10 : L'etoile de mer
» Episode 18 - Voix intérieures

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game of Thrones :: Port-Réal :: Game of Thrones :: Saison 7-
Sauter vers: