Partagez | 
 

 Épisode 10 - The Winds of Winter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Quelle note donneriez-vous à l'épisode?
1
0%
 0% [ 0 ]
2
0%
 0% [ 0 ]
3
4%
 4% [ 1 ]
4
4%
 4% [ 1 ]
5
92%
 92% [ 26 ]
Total des votes : 28
 

AuteurMessage
Danaerys
Always pays her debts


Féminin Messages : 1478
Age : 24

MessageSujet: Re: Épisode 10 - The Winds of Winter   Dim 21 Aoû - 22:29

OMGOMGOMGOMGOMGOMG

les gars je viens de me mater les épisodes 6-7-8-9-10, je décède



Cet épisode 10 nom de Rh'llor   Shocked  Shocked   affraid    
Les 10 premières minutes, avec la musique... brrr, j'en ai encore des frissons. C'était tellement bien fait, et l'apothéose FUCKING jouissive. Whaou, et le sourire de Cersei, si fière, si lionne, si dingue, qu'est-ce qu'elle était belle... Je m'incline  vénération Je me demande si ce n'est pas la scène la plus marquante de tout GOT ! Je suis franchement épatée. Là, on peut dire que c'est clairement sa saison (avec Arya, j'y reviendrai !).
Alors je vais quand même nuancer parce que si ce coup était totalement imprévisible et absolument génial, épique, extatique, grandiose, chaotique, épatant, tout ce que vous voulez, c'est aussi un coup carrément stupide puisqu'elle n'a plus d'amis du tout et jamais personne ne lui accordera la moindre pitié à présent (en même temps, je ne crois pas qu'elle en veuille) + le fait qu'elle amène le suicide de son fils (même si ce n'était pas pour me déplaire    ) + le fait qu'elle soit folle tout simplement mais bon on repassera Razz . M'en fous, ça en a juste foutu plein les yeux, la tension en crescendo, avec cette putain de musique, je m'en remets pas et je ne suis pas sûre de m'en remettre un jour. Wow wow wow. Long may she reign! Et, en même temps, non, évidemment, c'est horrible, je voudrais la tuer si je vivais dans ce monde, mais en tant que spectatrice, en tant que fan des Lannister, je l'admire, je la vénère, je l'adore. Elle est sublime. Et le "confess. Confess. Confess." suivi du "Shame. Shame. Shame", quelle jouissance absolue.
Bref. Très satisfaite des Lannister cette saison et je pense que je serai toujours une Lannister avant tout, même si les Stark ne sont plus très loin, enfin surtout Arya et Sansa parce que Jon finalement a été décevant à mon sens, et que je ne soutiens pas Cersei en tant que reine mais elle m'a vendu du rêve et j'étais trop à fond lorsque j'ai compris ce qui allait se passer. Sinon, j'ai également été contente de Jaime cette saison. Il se réveille enfin, parce que la saison 5 à Dorne, au secours, on avait complètement détruit son personnage (avec le viol de Cersei en saison 4 aussi ><), et si ce n'était pas tout à fait cohérent avec le bouquin que pendant les 6 premiers épisodes de la saison 6 il soit complètement aux pieds de Cersei, j'ai quand même adoré parce qu'ils avaient l'air tellement forts tous les deux, j'ai surkiffé leurs dialogues, leur haine, leur envie de vengeance, de prospérer, et leur amour au-delà de tout, ils m'ont vendu du rêve (mes Lannister d'amour <3). MAIS le mieux reste : les retrouvailles avec Brienne dans l'épisode 7 ou 8 (j'étais en mode fangirl        Je les adore, ils vont finir ensemble c'est sur Brienne est le beau côté de Jaime elle lui fait un tel bien et il finira par la suivre ce sera magnifique ils auront un enfant puis Jaime crèvera de façon absolument chevaleresque j'en ai déjà la larme à l'oeil et.. Ok stop  ) ET SURTOUT son arrivée lors du couronnement de Cersei parce que là... c'est bon. Il va enfin réaliser à quel point elle est folle et il va se retourner contre elle. Cersei vient de faire ce pourquoi Jaime avait tué le Mad King. Je trouve ça absolument génial, d'ailleurs, comme situation. La femme qu'il aime de tout son soul a commis le pire, a commis ce qui l'avait amené à devenir un régicide, ce qu'il considère comme de plus monstrueux... Comment va-t-il s'en remettre ? L'évolution de Jaime en saison 7 risque d'être extrêmement intéressante, psychologiquement déjà, il va être déchiré, puis va forcément se retourner contre Cersei, et la théorie selon laquelle il serait le Valonqar pourrait se réaliser, même si je n'en suis pas sûre à 100%. Je trouve que ce serait fort que le meurtrier de Cersei soit celui qui l'ait tant aimé, je trouve que ce serait bien et beau d'une certaine façon. Mais Jaime serait-il capable de l'assassiner aussi froidement ? I don't know, j'attends de voir. Ce qui me paraît certain par contre, c'est que Cersei mourra la saison prochaine, et ça va être épique. Je vois plutôt la saison 8 se centrer sur l'histoire des marcheurs blancs, et la saison 7 sur la chute finale de Cersei et l'arrivée de Dany, et tellement de choses en fait ça va être absolument incroyable je n'en peux plus d'attendre    

Et breeef, j'ai tellement de choses à dire mais faut que j'abrège c'est dur    Donc Jaime et Cersei, je suis fan et pour Jaime, j'attends avec une hâte non contenue son évolution en saison 7. Cersei, malheureusement, je pense que ça n'ira que decrescendo, mais son heure de gloire était absolument parfaite.
Concernant son dernier coup et les personnes mortes, j'avoue que je suis assez déçue car le plan de Margaery me paraît tout à fait... mauvais. Elle a tellement su montrer sa puissance auparavant que je suis déçue qu'elle ait été aussi à côté de la plaque sur la fin. On avait l'impression qu'elle savait ce qu'elle faisait lorsqu'elle a demandé à Olenna de rentrer chez elle, alors qu'elle ne maîtrisait finalement pas grand-chose. C'était quoi son plan, faire confiance au Moineau ? Quant à Loras, n'en parlons pas... Totalement inexistant cette saison, ce personnage n'aura au final pas fait grand-chose, et là aussi c'est très dommage car j'avais une prédisposition positive le concernant. Donc je suis un peu déçue de leur destinée, mais ça n'en a pas rendu le coup de Cersei moins superbe à mes yeux.


Autre personnage phare de cette saison : Arya. Depuis deux saisons, elle est ma révélation. Je n'avais jamais été très fan du personnage mais son arrivée à Braavos a tout changé. J'ai adoré suivre son parcours, sa plongée dans les ténèbres, et son évolution absolument badass tout simplement. Elle a été géniale lorsqu'elle a éteint la bougie, je ne l'avais pas vu venir en plus, je me demandais comment elle allait s'en sortir... Et bien sûr ! Puis, omg, lorsqu'on réalise qu'elle est devenue une sans-visage, à la fin, et qu'elle confronte Walder Frey, FINALLY, absolument épique. Arya's back, be ready  poy  Trop fan de cette gamine.
D'ailleurs en parlant d'elle, que dire du retour du Limier ?          J'étais si contente ! et qu'il retrouve la fraternité sans bannière !!! J'ai d'ailleurs hâte du moment où Arya, qui se trouve juste à côté du Conflans, tombe sur eux, elle qui a juré de tuer Thoros de Myr et Beric Dondarrion (et le Limier !! mais il est devenu son poto entre temps o/). Je pense aussi que Melisandre va passer par ce coin-là en désertant vers le sud, et à ce moment-là, elle retrouvera Arya, comme elle lui avait d'ailleurs prédit (!). Arya tuera-t-elle Melissandre ?? Tuera-t-elle le Limier, Dondarrion, etc. ? Bon sang, j'ai tellement hâte de voir ça    Puis n'oublions pas Brienne : elle aussi va sûrement passer par les Conflans et retrouver le limier... Enfin rien n'est sûr, mais comment réagira-t-il en la revoyant si cela se déroulait ainsi ?

Très vite, concernant le Nord : Sansa est la vraie patronne pour moi. J'ai pas compris qu'ils s'agenouillent tous devant Jon (même si la scène était épique et constituait un très joli parallèle avec celle de Robb), alors qu'il n'est encore qu'un batard et que la guerre a été gagnée grâce à Sansa. D'ailleurs, Littlefinger et les chevaliers du Val se battent au nom de Sansa Stark, ils risquent de vite lâcher Winterfell si Jon reste le "roi du Nord". Enfin je ne sais pas, faudra voir, on n'est toujours pas sûr de ce que préparera Littlefinger, qui a été lui aussi très inexistant cette saison par ailleurs. Normalement, ce gars a toujours des plans derrière la tête, il est toujours en train de manipuler plein de personnes, et là... rien. Donc j'attends un retour en force de sa part la saison prochaine, une trahison peut-être et des bouleversements comme il sait si bien le faire. Je n'imagine pas qu'il reste derrière Sansa jusqu'à la fin, ce serait plutôt médiocre de sa part.
Bref, donc Sansa était vraiment magnifique cette saison. Heureusement qu'elle était là parce que le plan de Jon était mauvais. Heureusement. Et sa dernière confrontation avec Ramsay, brrrr, juste géniale, un juste retour des choses. Je l'ai toujours bien aimée, contrairement à Arya, mais plus ça va, plus elle se révèle, plus elle impressionne.
La bataille, j'ai été un peu déçue though car je l'ai trouvée très prévisible. Mais les plans étaient très beaux et ça restait un plaisir à regarder.
La chute de Ramsay est quand même un peu facile, après tout ce temps. Mais bon. C'était bien jouissif, à nouveau, de voir Jon s'acharner sur son visage.
Jon... il y a quand même un manque de charisme. Tormund lui vole la vedette dans pas mal de scènes, et l'acteur reprend ses mauvaises habitudes de souffler pour un rien. Après, il est chou, tout ça, mais il peine à conserver cette stature un peu épique que Jon (le vrai) possède. C'est dommage.

Sam Tarly m'a trop touchée <3 Mais pourquoi tous les pères dans cette série sont des affreux connards ?


Dany m'a un peu gonflée mais à partir du moment où elle revient à Mereen et que c'est le bordel,j'étais trop à fond, quand elle les brûle tous avec son dracarys, que de frissons.... cet épisode était juste à tomber de toute manière. Et j'ai adoré l'alliance avec Yara, la complicité entre les deux (moi aussi je vais me mettre à les shipper   hihi), les alliances qui se dessinent, même si ça paraît trop facile pour le moment. N'oublions pas Euron qui agit dans l'ombre quelque part (s'alliera-t-il avec Cersei ? Ce pourrait être quelque chose). J'ai beaucoup aimé la scène où elle nomme Tyrion sa main, même si j'ai du mal avec ces deux personnages, je ne peux m'empêcher de reconnaître que la scène était très mignonne. Et les dernières secondes du dernier épisode, quand Dany embarque ENFIN pour Westeros, les frissons à nouveau !!! J'ai hââââââte de voir la saison qui arrive, je me demande comment l'alliance Martell-Tyrell(enfin, Olenna xD d'ailleurs elle m'a tué lorsqu'elle a clashé les sand snakes c'était énorme   )-Targaryen va fonctionner, comment Ellaria et Olenna vont réagir en voyant que Tyrion est la main de Dany, comment Tyrion va réagir en apprenant ce qu'il se passe à King's Landing, puis comment Dany va être accueillie, tout simplement. Parce qu'elle arrive enfin mais on se doute tous que ça ne va pas se passer comme prévu. Moi, je pense que ce personnage ne survivra pas au jeu des trônes. Mais ça se passera en saison 8 surtout. Enfin, n'oublions pas qu'il lui reste deux trahisons : je pense que la prochaine sera celle de Daario et que cela va beaucoup l'handicaper. Quelle sera la troisième ? Martell ? Olenna ? Tyrion ? Rien à voir ? Et va-t-elle devoir se marier comme elle l'envisage à un moment ? Avec qui ? Tellement de questions, cette saison 6 a vraiment lancé la dernière ligne et on est juste trop à fond. D'ailleurs, quand le corbeau blanc vient de la citadelle et que Sansa lance "Winter is here", encore une fois, j'ai eu des frissons. Ça y est. C'est l'hiver. Et la guerre contre les morts me terrorise. Là ils s'entretuent tous au Sud, même au Nord, partout, sans comprendre qu'ils auront absolument besoin de s'allier contre une force plus dévastatrice encore, parce qu'ils n'y croient pas, et c'est frustrant d'assister à ça et de se dire que de toute manière, la moitié sera encore décimée par les marcheurs blancs.

J'ai certainement oublié plein de personnages et de scènes mais j'ai besoin de faire une pause dans mon récit x) Bref, je n'ai qu'une hâte : découvrir la suite. Mais je la redoute aussi car je sais qu'elle signera la chute de Cersei et que ce sera violent, et même si elle est une "hateful bitch" pour reprendre les termes de Margeary, je me suis attachée à elle, et ça me fait mal de la voir pitoyable, ça me fait mal de voir quelqu'un de si fier, quelqu'un de si hautain et de si puissant, s'écraser par terre... Je déteste ce genre de situation. Du coup, je redoute de voir ce moment où elle sera à terre, parce qu'on sait, par les prophéties etc., que la fin de Cersei sera humiliante.
Après, si cela est contrebalancé par des scènes badass, je suis prête à l'accepter. Si Jaime regagne de sa classe, si certaines alliances se font et se défont, si tout est imprévisible et explosif, alors je suis prête.


(mais pfiou, là j'écoute The Light of the Seven et je m'en remets toujours pas)

_________________


 

Revenir en haut Aller en bas
Hesila
S’empare du Trône


Féminin Messages : 983
Age : 24

MessageSujet: Re: Épisode 10 - The Winds of Winter   Lun 22 Aoû - 11:09

Danaerys a écrit:
Alors je vais quand même nuancer parce que si ce coup était totalement imprévisible et absolument génial, épique, extatique, grandiose, chaotique, épatant, tout ce que vous voulez, c'est aussi un coup carrément stupide puisqu'elle n'a plus d'amis du tout et jamais personne ne lui accordera la moindre pitié à présent (en même temps, je ne crois pas qu'elle en veuille)

J'avais trouvé cela très prévisible (on nous faisait monter la sauce depuis un bon moment déjà), et je suis d'accord sur le fait que c'est un coup politique magistral, mais stupide (s'assurer le trône par la peur infligée = certitude absolue de se faire détester et donc renverser d'une manière ou d'une autre).

Danaerys a écrit:
parce que Jon finalement a été décevant à mon sens

Carrément. La série nous le vend comme le futur Roi du Nord, qui a rassemblé le Nord sous sa personne, qui est un grand combattant. En vrai, il n'a jamais été légitimé Stark (donc dire que c'est un Stark est un peu abusé vu la façon dont les bâtard.es sont vu.es à Westeros), il n'a pas rassemblé le Nord puisqu'on lui a claqué la porte au nez sans qu'il parvienne à faire ce qu'il voulait, il a mené un combat perdu d'avance qui allait faire décéder tout le monde au lieu de rassembler des partisans, et il est stupidement tombé dans le piège de Ramsay. Bref, c'est loin d'être un héros ou un génie.

Danaerys a écrit:
Je les adore, ils vont finir ensemble c'est sur Brienne est le beau côté de Jaime elle lui fait un tel bien et il finira par la suivre ce sera magnifique ils auront un enfant puis Jaime crèvera de façon absolument chevaleresque j'en ai déjà la larme à l'oeil et.. Ok stop  )

Je pense (malheureusement pour eux/elles) que cela restera une relation platonique. Il y a trop d'honneur de part et d'autre pour faire quoi que ce soit sans qu'ils se marient, et je ne vois pas Brienne vouloir se marier, ni Jaime d'ailleurs. C'est un peu notre dreamed couple qui alimente nos fantasmes et nos rêves les plus fous.  Razz

Danaerys a écrit:
La femme qu'il aime de tout son soul a commis le pire, a commis ce qui l'avait amené à devenir un régicide, ce qu'il considère comme de plus monstrueux... Comment va-t-il s'en remettre ? L'évolution de Jaime en saison 7 risque d'être extrêmement intéressante, psychologiquement déjà, il va être déchiré, puis va forcément se retourner contre Cersei [...] Mais Jaime serait-il capable de l'assassiner aussi froidement ? I don't know, j'attends de voir. Ce qui me paraît certain par contre, c'est que Cersei mourra la saison prochaine, et ça va être épique.

Agreed. Je suis moi aussi très très impatiente de voir comment cette storyline va se poursuivre ; même si je ne suis pas fan des Lannister en générale, j'aime Jaime.  

Danaerys a écrit:
Quant à Loras, n'en parlons pas... Totalement inexistant cette saison, ce personnage n'aura au final pas fait grand-chose, et là aussi c'est très dommage car j'avais une prédisposition positive le concernant. Donc je suis un peu déçue de leur destinée, mais ça n'en a pas rendu le coup de Cersei moins superbe à mes yeux.

J'étais aussi déçue à leur sujet. Il y avait du potentiel dans Margaery, vraiment. Elle avait l'air douée et intelligente. Je me demande ce qui va lui arriver dans les livres, vu qu'elle n'est peut-être pas accusée à tort d'avoir des rapports sexuels hors mariage.  Razz Pour Loras, je dois dire que je ne m'attendais pas à ce qu'il baisse les bras si facilement... Décevant là aussi.

Danaerys a écrit:
Puis, omg, lorsqu'on réalise qu'elle est devenue une sans-visage, à la fin, et qu'elle confronte Walder Frey, FINALLY, absolument épique. Arya's back, be ready  poy  Trop fan de cette gamine.

Le show a pris des raccourcis, car à proprement parler je doute qu'elle soit une vraie sans-visage. Mais bon, ils/elles abrègent, c'est normal. J'attends la version des livres.  Razz

Danaerys a écrit:
Normalement, ce gars a toujours des plans derrière la tête, il est toujours en train de manipuler plein de personnes, et là... rien. Donc j'attends un retour en force de sa part la saison prochaine, une trahison peut-être et des bouleversements comme il sait si bien le faire. Je n'imagine pas qu'il reste derrière Sansa jusqu'à la fin, ce serait plutôt médiocre de sa part.

C'est vrai qu'on ne s'est pas beaucoup posé la question de ce que cherche à faire Littlefinger ici. Pensait-il vraiment que Sansa voudrait de lui ?  Shocked Il ne semble pas avoir de plan (en même temps son plan dans le show est assez pourri : donner Sansa aux Boltons et la laisser-là à priori, puisqu'il ne devait pas penser qu'elle s'échapperait). Peut-être n'a-t-il plus de plan parce que Sansa s'est imprévisiblement échappée ? Ne pas avoir un coup d'avance sur les autres ne lui ressemble pas.  Evil or Very Mad

Danaerys a écrit:
Sam Tarly m'a trop touchée <3 Mais pourquoi tous les pères dans cette série sont des affreux connards ?

Laughing Pas faux. Exceptons Ned Stark, bon père entre tous.
Revenir en haut Aller en bas
Danaerys
Always pays her debts


Féminin Messages : 1478
Age : 24

MessageSujet: Re: Épisode 10 - The Winds of Winter   Lun 22 Aoû - 15:41

Et bien, merci d'avoir pris le temps de reprendre mon message Very Happy


Pour Cersei, tu veux dire que tu avais compris le coup du feu grégeois ?? J'avoue que je ne l'avais pas vu venir. Je me disais qu'elle préparait un coup mais je n'aurais jamais pensé à... ça ! Peut-être que j'ai été naïve alors, je ne sais pas, mais c'est seulement en voyant Lancel dans les sous-sols que j'ai commencé à comprendre et que j'étais sur le c*l ! C'est sûrement pour ça que la scène a autant marché de mon côté !



Hesila a écrit:
Je pense (malheureusement pour eux/elles) que cela restera une relation platonique. Il y a trop d'honneur de part et d'autre pour faire quoi que ce soit sans qu'ils se marient, et je ne vois pas Brienne vouloir se marier, ni Jaime d'ailleurs. C'est un peu notre dreamed couple qui alimente nos fantasmes et nos rêves les plus fous.  Razz  

En fait, j'imaginais qu'ils auraient une nuit ensemble, la nuit avant que Jaime ne meure sous le coup des White walkers, parce qu'ils savent que c'est la fin et tout mais Brienne survivrait et plus tard on découvrirait qu'elle est enceinte, mais je ne l'écrivais pas sérieusement non plus même si j'y crois un peu Razz

Hesila a écrit:
Agreed. Je suis moi aussi très très impatiente de voir comment cette storyline va se poursuivre ; même si je ne suis pas fan des Lannister en générale, j'aime Jaime.

Jaime
Mais tu devrais être contente parce que la saison 7 sera centrée sur le règne de Cersei et on va forcément assister à sa chute ! Lena Headey a dit à l'occasion qu'elle espérait une fin grandiose et impitoyable pour Cersei, du coup ça risque d'être quelque chose quand même !


Hesila a écrit:
Je me demande ce qui va lui arriver dans les livres, vu qu'elle n'est peut-être pas accusée à tort d'avoir des rapports sexuels hors mariage.

Oui et je me pose la même question pour Stannis d'ailleurs. J'étais persuadée qu'il n'était pas mort dans la série car on ne voit jamais Brienne porter le coup final, et Brienne ne dit jamais, par la suite, qu'elle a tué Stannis, et que dans le livre c'est loin de se passer comme ça...


Hesila a écrit:
Pour Loras, je dois dire que je ne m'attendais pas à ce qu'il baisse les bras si facilement... Décevant là aussi.

Ce n'est pas vraiment qu'il ait craqué parce que je trouve bien qu'on voit la faiblesse de certains personnages, tout le monde n'a pas la force de tenir enfermé ainsi, surtout quelqu'un comme Loras... Mais c'est surtout... tout ça pour ça en fait. Je pensais que Loras avait un mini rôle à jouer dans cette histoire mais il n'a jamais vraiment fait quelque chose. Du coup, je suis restée sur ma fin le concernant et je suis quand même déçue.

Hesila a écrit:
Peut-être n'a-t-il plus de plan parce que Sansa s'est imprévisiblement échappée ? Ne pas avoir un coup d'avance sur les autres ne lui ressemble pas.  Evil or Very Mad

On est d'accord Evil or Very Mad Je ne reconnais pas Littlefinger !
Mais des théories pour la prochaine saison laissent penser qu'il pourrait rallier Cersei étant donné qu'il s'était assuré une voie de secours avec elle la saison précédente en lui promettant de lui ramener Sansa, bien que là encore ça ne me paraît pas ultra intelligent de sa part dans le sens où on sait d'avance que Cersei est une cause perdue. Bref, on imagine qu'il pourrait rallier Cersei et lui vendre Sansa. Et là, c'est un peu du fan service mais certains fans, donc, voient bien le jugement de Sansa pour le meurtre de Joffrey avec un jugement par combat de 7 contre 7 (apparemment, GRRM explique quelque part dans son bouquin que ça se fait et il utilise lui-même ce type de jugement à un moment. Jaime pourrait conseiller ça à Sansa afin de tenter de contrebalancer la puissance de la Montagne) avec la team de Sansa d'un côté, où on retrouverait des gens comme Brienne, le Limier, Arya qui serait déguisée, et surtout Jaime qui se retrouverait donc face à la team Cersei avec la Montagne, puis la garde royale... (ça permettrait d'avoir un combat le Limier/la Montagne) Et là Cersei réaliserait que Jaime l'a abandonnée pour une femme plus jeune et plus belle, enfin un truc du genre, mais bon, j'avoue que je ne crois pas du tout à cette théorie du combat de 7 contre 7, même si ça pourrait être fun. Déjà parce que je ne vois pas le règne de Cersei se finir de cette façon aha. Puis aussi, Sansa, encore prisonnière ? C'est trop. Par contre, je me dis qu'il est possible que Littlefinger rejoigne effectivement Cersei en débarquant avec Euron ou un truc du genre. Parce qu'il ne peut plus rejoindre Daenery, Varys y est déjà et on compte bien avoir notre face à face Varys/Littlefinger. De plus, rien que pour le scénario, on ne peut pas envisager que Daenerys ait encore un gros allié de son côté, ça tuerait le truc limite. Donc il va s'allier avec l'une des familles restantes, et maintenant que Sansa le rejette et que Jon devient le roi du Nord, il ne lui reste plus que Cersei et Euron Greyjoy... à voir !

_________________


 

Revenir en haut Aller en bas
Hesila
S’empare du Trône


Féminin Messages : 983
Age : 24

MessageSujet: Re: Épisode 10 - The Winds of Winter   Lun 22 Aoû - 16:19

Mais de rien, c'est un plaisir Smile

Danaerys a écrit:
Pour Cersei, tu veux dire que tu avais compris le coup du feu grégeois ?? J'avoue que je ne l'avais pas vu venir. Je me disais qu'elle préparait un coup mais je n'aurais jamais pensé à... ça ! Peut-être que j'ai été naïve alors, je ne sais pas, mais c'est seulement en voyant Lancel dans les sous-sols que j'ai commencé à comprendre et que j'étais sur le c*l ! C'est sûrement pour ça que la scène a autant marché de mon côté !

On était plusieurs (un certain nombre) à avoir deviné que c'est ce qui se passerait. Il y avait eu une ou plusieurs (je ne me souviens pas) mentions du feu grégeois dans les épisodes précédents, directement ou indirectement. On était pas mal à s'attendre à ce que Cersei devienne le Roi fou à sa manière. En plus, elle avait tellement dit qu'elle voudrait pouvoir brûler des gens (dans la série, quand elle s'énerve) dans les saisons précédentes, et elle était tellement coincée de toute façon, qu'il n'y avait pas vraiment d'autre issue possible. Tu peux retourner voir nos discussions sur le topic des spéculations, tu verras Smile
Je ne pense pas que tu sois naïve, il y avait aussi plein de gens qui n'avaient pas vu venir les choses (d'où la scène avec Lancel).

Danaerys a écrit:
En fait, j'imaginais qu'ils auraient une nuit ensemble, la nuit avant que Jaime ne meure sous le coup des White walkers, parce qu'ils savent que c'est la fin et tout mais Brienne survivrait et plus tard on découvrirait qu'elle est enceinte, mais je ne l'écrivais pas sérieusement non plus même si j'y crois un peu Razz

Tu penses qu'il va mourir sous les coups des Marcheurs Blancs ? Shocked
Pour ma part, je les vois soit ne jamais rien tenter et ne rien faire, et que l'un meurt chevaleresquement en avouant son amour à l'autre ; soit ne jamais s'avouer quoi que ce soit parce qu'ils ont trop peur que ce ne soit pas réciproque et trop de fierté ; soit finir ensemble en passant quelques temps en couple. Les deux premiers me semblent plus probables.

Danaerys a écrit:
Mais tu devrais être contente parce que la saison 7 sera centrée sur le règne de Cersei et on va forcément assister à sa chute ! Lena Headey a dit à l'occasion qu'elle espérait une fin grandiose et impitoyable pour Cersei, du coup ça risque d'être quelque chose quand même !

J'admets, j'attends avec impatiente sa chute... Twisted Evil Elle l'a TELLEMENT mérité ! J'espère que Jaime n'y sera pas trop directement mêlé (même si, prophétie oblige) parce que ce serait trop évident. Et j'espère que Jaime s'en sortira sans sa jumelle, parce que dans la série il a quand même eu du mal à décrocher...

Danaerys a écrit:
Oui et je me pose la même question pour Stannis d'ailleurs. J'étais persuadée qu'il n'était pas mort dans la série car on ne voit jamais Brienne porter le coup final, et Brienne ne dit jamais, par la suite, qu'elle a tué Stannis, et que dans le livre c'est loin de se passer comme ça...

Shocked Pas faux...

Danaerys a écrit:
Mais c'est surtout... tout ça pour ça en fait. Je pensais que Loras avait un mini rôle à jouer dans cette histoire mais il n'a jamais vraiment fait quelque chose. Du coup, je suis restée sur ma fin le concernant et je suis quand même déçue.

Tout à fait ! Il n'a eu d'autre rôle que de faire jouer à Margaery le rôle de la petite pieuse, rôle qui n'a servi à rien puisqu'ils/elles sont mort.es !

Danaerys a écrit:
[...] mais bon, j'avoue que je ne crois pas du tout à cette théorie du combat de 7 contre 7, même si ça pourrait être fun. Déjà parce que je ne vois pas le règne de Cersei se finir de cette façon aha. Puis aussi, Sansa, encore prisonnière ? C'est trop. Par contre, je me dis qu'il est possible que Littlefinger rejoigne effectivement Cersei en débarquant avec Euron ou un truc du genre. Parce qu'il ne peut plus rejoindre Daenery, Varys y est déjà et on compte bien avoir notre face à face Varys/Littlefinger. De plus, rien que pour le scénario, on ne peut pas envisager que Daenerys ait encore un gros allié de son côté, ça tuerait le truc limite. Donc il va s'allier avec l'une des familles restantes, et maintenant que Sansa le rejette et que Jon devient le roi du Nord, il ne lui reste plus que Cersei et Euron Greyjoy... à voir !

Merci, je ne connaissais pas cette théorie Smile Elle ne me paraît pas non plus très plausible, car la pauvre Sansa a déjà été emprisonnée beaucoup trop. En plus, Cersei n'a en soit plus besoin, de Sansa, hormis pour se venger sur elle. Donc même si Littlefinger se ferait peut-être une amie en rendant Sansa à Cersei, en quoi lui serait-il d'une quelconque aide ensuite pour qu'il monte sur le trône de fer ? Car c'est son but, non ? Donc, il ne faut surtout pas qu'il s'allie à Cersei, car elle n'a rien à lui apporter à part une mauvaise réputation.
Peut-être qu'il va faire une campagne pour lui-même, tout seul. Il a le Val, il peut avoir le Nord par Sansa en la manipulant (si elle se laisse faire), il n'a peut-être pas besoin d'autre chose, à part de se proposer comme une figure fixe et fiable, qui a tenu les comptes pendant des années, qui sait diriger. Daenerys est une étrangère, Cersei une folle meurtrière, Jon n'est pas candidat au trône. Il a ses chances s'il se retourne contre Cersei, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Fantôme
Grand Questionneur Royal


Féminin Messages : 1982

MessageSujet: Re: Épisode 10 - The Winds of Winter   Sam 3 Sep - 14:55

Finalement, j'ai regardé le dernier épisode au retour de mes vacances  Razz

Un épisode à la photographie et la réalisation magnifiques, plus puissant et surprenant que le précédent mais qui laisse un gout étrange de finitude en bouche : difficile de percevoir ce qui peut se passer pendant 2 saisons, même si ces dernières sont allégées en nombre d’épisodes. Trop de personnages sont morts, beaucoup d’intrigues politiques apparaissent bouclées, Daenerys apparait hyper puissante et va très certainement l’être encore plus avec l’alliance avec le Nord lorsque Bran aura mis en avant son lien de parenté avec Jon. Bref, Cersei est bien seule sur son trône et risque bien de rapidement disparaître, le valonqar n’étant pas loin et en pleine réflexion suite à son initiative à faire sauter le septuaire avec le feu grégeois. Si elle compte réutiliser ce dernier, Jaime risque bien de reproduire son geste de régicide, pour les mêmes raisons, ce qui lui permettra d’être, cette fois, compris par tous.


Je suis terriblement sensible à l’esthétique, la photographie, la musique, les costumes, les décors, lorsque le temps s’arrête pour poser l’intrigue, j’ai donc adoré tout ce début d’épisode où tout se met en place progressivement, où l’on perçoit l’aspect sans issue de la situation et, par là-même, les enjeux qui sont en train de se jouer. Tout est magnifique dans cette introduction (sauf la tenue de Cersei qui fait trop Maléfique) et émouvant aussi parce qu’il est clair que cela amène à un changement, à la fin d’une ère dans la storyline de Port-Réal, cela s’avère d’autant plus vrai lorsqu’on voit que la plupart des personnages qui ont marqué cette dernière ne sont plus après cette scène. J’ai rarement aimé une scène à ce point. Et pourtant, il n’y a rien d’autre que de l’esthétique et un sentiment de calme avant la tempête qui rend nostalgique et triste aussi.

Dès le début, Cersei est déterminée, dès le début, elle est dans le noir : le noir du deuil, le noir de l’evil.

Elle n’a plus rien à perdre : la décision de Tommen de suivre le Grand Moineau dans l’abolition du duel judiciaire l’a brisée et on sait déjà qu’elle ne peut qu’aller dans la destruction massive si elle veut s’en sortir. Bref, l’heure de la vengeance a sonné et chacun aura la sienne propre et à l’image de l’humiliation qu’elle a connu. J’ai aimé la manière d’emmener les évènements, dont ces derniers s’enchainent.

Dès le début, Margaery est inquiète, dès le début, elle cherche – dans le septuaire - Cersei du regard.

Le procès commence avec celui de Loras et s’il est – définitivement - frustrant de voir ce que D&D ont fait de son personnage, j’ai cependant entamé le deuil de ce dernier depuis la saison 4 , il m’a donc été moins difficile de le voir mourir, peut-être même que c’est mieux ainsi, si ce n’est que cela met un terme à la Maison Tyrell et qu’il est toujours difficile de voir disparaître une Maison quel qu'elle soit. Avant cela, Loras avoue, Loras fait le vœu de vouer son existence aux Sept, Loras abandonne définitivement son statut d’héritier. Le Grand Moineau jubile en percevant sa puissance à faire s’agenouiller une telle Maison et cela devant une assemblée de nobles, il jubile de la prise de pouvoir de la foi sur la couronne. Papa Tyrell commence enfin à prendre conscience de l’impact que cette mascarade a sur sa Maison, Margaery, elle, continue à faire semblant d’y adhérer mais  j’avoue ne pas savoir où elle veut aller, comment pense-t-elle sortir victorieuse de tout ça. Je perçois de moins en moins la pertinence de son plan : pour le moment, on ne peut pas dire que ça sauve Loras d’aller dans le sens du Grand Moineau.

Dès le début, Tommen est songeur, dès le début, il s’enfonce dans la tristesse, la solitude, l’incertitude et ça fait mal de le voir ainsi souffrir.

On a la certitude du plan de Cersei quand on voit Montagnestein interdire ce dernier de sortir de sa chambre, elle le protège en l’empêchant d’aller au Septuaire, elle va donc bel et bien utiliser le feu grégeois pour éliminer tous ses ennemis et tous ceux susceptibles de faire du mal à elle et ses proches. Tommen l’a compris aussi.

Margaery prend conscience que le Grand Moineau lui a menti, de son côté, il a la confirmation qu’elle n’a fait que jouer la comédie. Il le savait mais il en attendait la preuve, voilà qui est fait. Il est tout sauf stupide mais il manque cependant de lucidité et d’instinctivité parce que, non seulement il n’a pas perçu l’absence de Cersei mais, en plus, n’en mesure absolument pas les conséquences, il apparait aveuglé par son ego, trop absorbé par ce qu’il perçoit être son heure de gloire, celle où la foi prend le pouvoir sur la couronne. Alors, oui, il envoie ses moineaux la chercher mais il oublie que Montagnestein la protège et, par là-même, la raison de son abolition du duel judiciaire : si les moineaux n’ont pas pu l’approcher la dernière fois, ils n’y arriveront pas plus maintenant d’autant plus le jour de son procès.

Pycelle est toujours aussi tonique au lit et lent dans sa mobilisation, il est bon de le voir mourir, même si c’est violent. Le plaisir que prennent les oisillons à le poignarder interroge et laisse à penser qu’il a pu abuser de ces derniers et que c’est leur manière de lui rendre la pareille. J’ai aimé que Qyburn soit présent, validant le fait qu’il ait toujours eu envie d’avoir son rôle de Grand Mestre, s’offrant le luxe de regarder sa mort pour être certain de pouvoir pleinement endosser ce statut tant attendu. Ses mots concernant la nécessité, pour laisser place à un nouvel âge, que l’ancien disparaisse renvoie à mon ressenti concernant la fin d’une ère au niveau de la storyline de Port-Réal.

L’étau se resserre, tout s’accélère et la réalisation est magnifique, ce qui m’a permis de ne pas m’arrêter sur des détails qui – normalement – me font grincer des dents.

Il apparait étonnant que Lancel décide de suivre ce p’tit oisillon de Qyburn parce qu’il connaît bien sa cousine et il aurait donc dû se douter qu’elle lui tendait un piège. En même temps, c’est certainement pour cela qu’il le suit : il sent que ça pue du c*l. Du coup, il aurait dû être plus sur ses gardes parce qu’il se fait avoir bêtement. Tout apparait calculé, jusqu’au coup de couteau dans le dos pour sectionner la moelle épinière, le rendant incapable de fuir et/ou d’agir.

Margaery, repérant l’absence de Tommen, comprend ce qui est en train de se jouer, elle connaît Cersei, si elle a éloigné Tommen du Septuaire, c’est qu’il y a danger à s’y trouver. Le reste de l’assistance commence aussi à s’agiter, à percevoir que quelque chose ne tourne pas rond. La tension devient de plus en plus palpable, le piège se referme sur eux et Cersei est aux premières loges, elle ne veut pas rater le spectacle, elle s’est apprêtée pour ce dernier, servie un verre de son meilleur vin.

Dommage, pour le timing trop parfait entre le moment où Lancel pense pouvoir éteindre la mèche et l’explosion du feu grégeois, ça fait hyper stéréotypé mais, visuellement, ça reste très impressionnant et, en ce qui me concerne, ça fonctionne.

Le Grand Moineau reste fermé à la mise en garde de Margaery parce que dans la certitude que rien ne peut échapper à la justice divine. Sa foi l’aveugle. Pourtant Margaery met en avant des arguments irréfutables, c’est juste qu’il ne l’entend pas parce que persuadé qu’elle cherche, elle aussi, à fuir le procès. C’est ce qui fait qu’il va l’empêcher de sortir, tout comme l’assistance, les condamnant à tous mourir dans le septuaire. Après, il est clair qu’il était déjà trop tard : au vu de l’importance de l’explosion et de la propagation du feu grégeois, ils seraient morts de toute manière. Le Grand Moineau aura juste eu le temps de prendre conscience qu’il s’est fait couillonner.

L’humain est très attaché à la vie, leur tentative de sortir pour survivre m’a touchée. Le fait que les Tyrell disparaissent avec l’explosion du septuaire aussi.

Il y a comme un terrible soulagement sur le visage de Cersei, elle sait, en voyant exploser le septuaire, qu’elle est définitivement libre du Grand Moineau, de sa rivalité avec Margaery, du rejet de son autorité de Kevan… Elle sait qu’elle va pouvoir reprendre le contrôle et cela en sauvant son fils. Sauf que c’est oublier l’amour sincère de Tommen pour Margaery, c’est oublier qu’il a une sensibilité que n’avait pas Joffrey, c’est oublier qu’en agissant ainsi elle confirme tous les péchés qui lui étaient reprochés (puisque dans le refus de se confronter à la justice des Dieux). J’ai toujours pensé que c’est en voulant empêcher la prophétie de se réaliser que Cersei allaient entrainer ses enfants dans la mort, le suicide de Tommen en est – pour le coup – la preuve.

Cersei se fait plaisir en faisant vivre à Septa Unella  ce qu’elle lui a fait vivre, en bien pire. J’ai aimé le « confess » et le «  shame » parce qu’ils ont tellement raisonné dans nos oreilles (et celles de Cersei) que c’est presque jouissif d’entendre – à présent – cette dernière les prononcer. Et, contrairement, à la vengeance de Sansa envers Ramsay, j’ai aimé celle de Cersei parce qu’elle colle complètement à la personnalité de cette dernière, son orgueil a été blessé, elle lui fait payer au centuple. J’aime qu’elle lui renvoie qu’elle se doit de se confesser parce qu’elle a pris plaisir à l’humilier, l’affamer, la terrifier, la faire souffrir et quelque part, ce n’est pas chrétien de prendre plaisir à faire du mal à son prochain. J’ai aimé qu’elle se confesse complètement à elle, maintenant qu’elle est en position de force, qu’elle n’a plus à craindre d’être punie : avouer - sans far - tous ses pêchés lui permet de la choquer, de la bousculer et, par là-même, de prendre son pied. Cette scène valide le fait qu’elle soit passée du côté obscur : la perte de contrôle qu’elle a vécu le temps de son enfermement, l’humiliation de sa marche de la honte et sa prise de conscience de la réalité de la prophétie (avec la mort de Myrcella) ont brisé sa dernière parcelle d'humanité. En percevant l’absence d’appréhension à mourir de Septa Unella, Cersei prend plaisir à lui annoncer que cela ne va pas être aussi simple, qu’elle va d’abord faire connaissance avec Montagnestein. C’est terrible parce que bien avant que Septa Unella comprenne ce qui l’attend, nous, nous savons déjà combien elle va souffrir.

La scène où Tommen se suicide m’a beaucoup touchée, j’ai trouvé son geste terriblement poignant parce que démontrant une réelle tristesse, détresse. Sa première vraie décision sera aussi sa dernière, symboliquement, c’est fort. Ça renvoie au suicide de Selyse qui m’avait aussi beaucoup émue parce qu’elle avait pris conscience pour la première fois que Shôren était sa fille le jour de la mort de cette dernière ; ces deux suicides m’ont fait échos et m’ont touchée de la même manière. La scène est réalisée avec beaucoup de pudeur : pas de discours, pas de lettre, pas de larmes, pas de cris, juste l’abandon de cette couronne qu’il n’a jamais souhaité et un saut digne de celui de Yu Jiao Long dans Tigre et Dragon. Tommen est comme son père (dont il ne saura pas la réelle identité), c’est un romantique, il va donc rejoindre sa Juliette. C’est tellement rare dans GoT cet élan de romantisme que ça touche forcément.

Aux Jumeaux, Walder Frey se réjouit d’avoir les Lannister comme alliés et démontre sa reconnaissance en leur faisant honneur lors d’un banquet qui renvoie forcément à celui des noces pourpres, ce qui m’a fait serrer les fesses jusqu’à ce que je sois certaine que Jaime en sorte vivant d’autant que j’ai tout de suite compris que cette jeune (et jolie) servante était Arya, je ne sais pas pourquoi, elle ne pouvait pas les regarder ainsi sans raison et puis, je trouve que son allure était reconnaissable, sa manière de bouger, de sourire, de servir (ça m’a rappelé quand elle le faisait à la table de Tywin), même son visage, elle pourrait être cette femme en grandissant. La voir lui sourire fait forcément peur mais je me raccroche à l’idée qu’il ne fait pas partie de sa liste. Ma seule crainte, c’est qu’’elle le sacrifie pour approcher Cersei et la tuer faisant de lui le valonqar malgré lui, du coup, je préfère que ce soit réellement lui le valonqar, pas qu’il fasse partie du plan d’Arya pour tuer Cersei. Après peut-être que, suite avec sa rencontre avec Brienne dans le 4x10, Arya a retenu que Jaime avait confié à cette dernière la mission de retrouver les filles Stark. Le dialogue entre Walder et Jaime nous informe qu’Edmure est à nouveau en cellule, du coup, on peut s’interroger sur le deal passé avec Jaime, si c’est uniquement sauver la vie de ses hommes, c’est quand même hyper classe, parce qu’il l’a fait gratuitement sachant qu’il n’y gagnait rien personnellement. J’espère que ça lui retirera pas la vie, j’sais pas pourquoi, depuis le début, j’aime bien Edmure. En même temps, les mots de Walder sont rassurants quand il assure qu’il ne peut pas tuer son gendre que ça ferait du tort à leur réputation. J’aime que Jaime ne se reconnaisse pas dans les propos de Walder parce que ce dernier a beau assurer qu’ils sont pareils, ils sont différents, ils n’ont pas tué de la même manière, ni pour les mêmes raisons, l’un est conquérant, l’autre aime sa famille et veut la protéger. Son écœurement à entendre Walder s’identifier à lui démontre combien il est malheureux de penser qu’on puisse comparer ses actes à ceux de Walder, combien il est désireux qu’on prenne conscience de ce qu’il est vraiment : un chevalier. Et j’ai aimé qu’il se désolidarise de lui en lui rappelant que ce n’est pas de sa Maison que leurs ennemis ont peur mais de la puissance des Lannister parce que ça lui fait du bien et ça nous fait du bien aussi de voir Walder se faire remettre à sa place : le voir bouche ouverte comme une carpe était relativement jouissif    

Le fait que Cersei ne renvoie pas de peine démontre qu’en intégrant la réalité de la prophétie, elle a mis en place un deuil par anticipation, cela ne veut pas dire qu’elle ne souffre pas mais qu’elle a déjà mis en route le processus, elle n’a donc pas le choc de l’annonce : elle s’y attendait depuis la mort de Myrcella. Après, elle aurait pu ressentir de la culpabilité à ne pas avoir su pressentir son passage à l’acte (suite à la mort de Margaery) mais, au fond, elle connaissait la finalité et cela quoi qu’elle fasse. En tout cas, elle semble n’avoir plus que les mots du Roi Fou en bouche puisqu’elle prend la décision de faire bruler son fils, ce qui est plutôt surprenant ou alors c’est qu’elle a souhaité lui offrir la même disparition que Margaery mais je ne pense pas qu’elle puisse avoir ce type d’attention.

J’étais heureuse, visuellement, de faire la connaissance avec Villevielle en particulier la citadelle des mestres et sa bibliothèque. Je me suis vue être aussi éblouie que Samwell : je suis une grande amoureuse des livres, j’en lis en moyenne 3 par semaine, je rêve d’avoir une pièce dédiée à ces derniers alors, là, pour le coup, mon p’tit cœur s’est emballé en percevant l’immensité et, par là-même, la quantité de livres à découvrir au sein de cette bibliothèque. Alors, soit, c’est une scène où il ne se dit rien mais il n’y avait, pour moi, rien à dire, juste à faire connaissance avec le lieu, ce qui, pour le coup, a été à la hauteur de mes attentes. La scène est une manière aussi de montrer le départ des corbeaux blancs (annonçant l’arrivée de l’hiver) et mettre un poil d’humour dans un épisode relativement sombre. En tout cas, au vu de l’immensité de la bibliothèque, on se dit que Samwell va devoir convaincre les mestres de l’aider ou passer ses jours et ses nuits à lire s’il veut trouver une solution pour battre les White Walkers parce que l’hiver est annoncé et le temps risque de lui manquer ! Heureusement, Samwell est tout plein d’entrain, d’enthousiasme et de passion  Very Happy

Je trouve émouvant la manière dont Jon touche le mobilier de Winterfell, celui dont il n’avait pas, de par son statut de bâtard, accès, renvoyant la disparition de sa famille. Il est compliqué pour lui de se dire qu’il ne reste plus que lui et Sansa, que les autres chaises resteront vides. C’est ce qui pousse Mélisandre à lui dire que cela aurait pu être pire pour lui, qu’il a eu de la chance d’avoir une famille et des banquets.

Dès lors que l’on voit Davos entrer dans la pièce d’un pas décidé, on sait déjà que la confrontation avec Mélisandre concernant la mort de Shôren va enfin avoir lieu. J’aime qu’il lui lance le cerf en bois qu’il avait offert à cette dernière, histoire qu’elle comprenne ce qui l’amène : pas de long discours, juste l’exigence qu’elle s’explique. L’émotion de Davos m’a touchée parce que l’acteur joue juste et que l’on ressent pleinement sa peine à avoir perdue une enfant qu’il aimait comme sa fille et cela dans des conditions atroces. J’ai trouvé pitoyable que Mélisandre n’assume pas complètement son crime, mettant en avant que Stannis a accepté le sacrifice de sa fille parce qu’on sait combien elle l’a amené à le faire, combien elle a su utiliser Selyse pour lui faire accepter, combien elle l’a culpabilisé de mettre en péril le monde s’il ne le faisait pas. Je le rejoins quand il met en avant que, si le Dieu de la Lumière ordonne de bruler vif des enfants, ce n’est pas un dieu mais un monstre parce que c’est ce que j’ai ressenti quand j’ai vu la scène de la mort de Shôren : la monstruosité de l’acte. D’autant qu’au final, son sacrifice n’a servi à rien puisque Stannis a non seulement perdu la bataille mais aussi la vie. Il ne reste plus rien de la Maison Baratheon alors même qu’elle avait assuré que Stannis était l’élu. Il est étonnant de la voir ainsi lui tenir tête alors même que, si elle n’a en effet pas menti, elle s’est cependant trompée, tuant pas mal d’innocents au passage, et devrait donc s’excuser et être plus humble dans ses propos. Du coup, je suis contente que Jon se positionne et valide le fait qu’il ne peut pas cautionner de tels actes. Après, je comprends qu’il ne réponde pas à la demande de Davos de l’exécuter parce qu’elle l’a sauvé et qu’il connaît ses compétences (dont il peut avoir besoin) : le bannissement ne lui enlève pas ses pouvoirs et, par là-même, la possibilité de l’aider dans la bataille à venir contre les White Walkers. En tout cas, je ne lui conseille pas de revenir auprès de Jon tant que Davos est en vie parce qu’à la manière dont il le lui dit, il est certain qu’il la tuera si elle se représente un jour devant lui.

Alors, je sais que Ned ne cessait de leur dire : winter is coming et que c’est peut-être signe que l’ère des Stark arrive aussi - parce que préparés à cette réalité - mais j’avoue ne pas avoir compris ce qui les amusait parce que Ned ne semblait pas s’en enthousiasmer, au contraire, il laissait entendre que l’hiver pouvait être terriblement mortel. En attendant, Sansa propose à Jon d’occuper la chambre de Ned et Catelyn, c’est une manière de lui montrer qu’il est un Stark tout autant qu’elle et qu’il est donc en droit de bénéficier du confort de Winterfell. Bref, elle lui démontre qu’elle ne le perçoit plus comme un bâtard mais comme faisant partie intégrante de la famille. Elle en profite aussi pour s’excuser de lui avoir caché son message à Littlefinger pour obtenir l’aide des chevaliers du Val. Jon a raison de lui rappeler l’importance à ce qu’ils se fassent confiance (pour vaincre leurs ennemis) mais il est clair qu'il ne lui est pas facile - après tout ce qu’elle a vécu - de pouvoir croire en qui que ce soit. Après, Ned a toujours dit qu’il était essentiel, pour survivre à l’hiver, de se soutenir, il semble, pour le coup, que ce soit le cas puisque, si Sansa a assuré à Jon qu’il était un Stark, de son côté, il a su reconnaître que c’est grâce à elle (et aux chevaliers du Val) qu’ils ont remporté la bataille et ainsi pu récupérer Winterfell.

Olenna est à Dorne et j’avoue qu’on se demande bien pourquoi d’autant que, comme elle le dit très bien, la dernière fois qu’un Tyrell y a été, il a été assassiné. Du coup, non seulement il est incompréhensible qu’elle soit là mais l’invitation l’est tout autant parce qu’il est clair que Daenerys n’a pas besoin d’avoir les Tyrell de son côté, elle a les navires, elle a les hommes, il n’y a pas lieu qu’elle ait besoin des Tyrell. Alors, oui, elles peuvent s’allier contre Cersei pour survivre en attendant l’arrivée de Daenerys mais je ne suis pas convaincue plus que ça. Et puis, même si Olenna souffre de ne plus avoir de descendance, de savoir que sa lignée va s'éteindre à sa mort, je ne la vois pas forcément dans une démarche de vengeance, je l’aurais plus vue mourir tranquillement à Hautjardin, dans l’indifférence totale de ce qui se joue à Westeros. Là, ça laisse entendre qu’elle voit un intérêt à se venger alors qu’au fond, il y en a pas vraiment d’autant qu’elle sait que Cersei est – de toute manière – foutue. Bref, par rapport à la storyline du livre concernant le plan de Doran, rien de bien passionnant dans cette alliance. Sans compter la présence de Varys qui met définitivement fin à celle d’Aegon. Il sera donc juste venu chercher des alliés supplémentaires à Daenerys (déjà bien pourvue), du coup, forcément, j’suis plutôt déçue et pas forcément emballée par ce semblant de nouvelle storyline. C’est même limite crétin de faire faire autant de route à Varys pour ça. D’ailleurs on dirait – à son enthousiasme à énoncer la devise targaryenne – qu’il est aussi blasé que moi    Alors, oui, ça fait du bien de voir Olenna rembarrer les Aspics parce que oui – dans la série – elles le méritent mais je trouve plutôt culotté de la part de D&D de leur en mettre plein la tronche pour faire plaisir aux téléspectateurs qui ne les ont pas aimé dans la saison 5 alors que ce sont eux qui les ont rendues cruches, imbuvables et terriblement c*nasses parce que – dans le livre – elles sont bien loin de l’être. Bref, ça m’a pas forcément plu de renforcer cet aspect là, j’aurais préféré qu’ils en profitent pour montrer qu’elles sont plus pertinentes que les téléspectateurs ne pensent à travers la mise en avant des raisons de leur coup d’état et leurs aspirations pour l’évolution de Dorne.  Là, ben, on n’aura pas l’occasion de le savoir puisque Olenna les a fait taire.  

A Meereen, Daenerys, sous les conseils de Tyrion, rompt avec Daario lui laissant entendre qu’il se doit de rester pour s’assurer que le peuple élira un bon chef. J’suis pas fan de ce dernier (et continue à croire qu’il est la Harpie - espérant ainsi que son personnage me surprenne - ) mais je comprends qu’il soit dégouté par cette décision : ça donne le sentiment qu’elle le met sur la touche pour des raisons qui ne tiennent pas forcément la route. Sans compter qu’elle lui annonce tout ça comme si elle s’en foutait littéralement. Bref, il a de quoi avoir le sentiment d’avoir été couillonné. Après, je ne peux pas dire que ça me touche puisque je suis team Jorah mais la manière de faire de Daenerys est terriblement irrespectueuse et ne colle pas forcément à ce que D&D montraient de leur relation. Du coup, j’espère vraiment qu’il soit la Harpie et qu’il la couillonne à son tour, histoire qu’elle se rende compte qu’elle ne peut pas faire ce qu’elle veut d’autrui. J’ai aimé qu’il comprenne que c’est Tyrion qui l’a guidée dans ce choix (même si elle s’en défend, mettant en avant le fait que personne ne dicte ses actes – la scène suivante démontre que c’est bien lui qui lui a conseillé de laisser Daario à Meereen) parce que ça montre qu’il est pas c*n et qu’il voit clair dans son jeu. D’ailleurs, je trouve bien, lorsqu’elle lui annonce que la baie des cerfs se nomme - à présent - la baie des dragons, de lui renvoyer que ça n’a pas vraiment de sens puisqu’elle quitte Meereen. Bref, il l’a mauvaise de s’être fait ainsi évincer du jeu et je serais Daenerys, je me méfierais parce qu’il est clair qu’il va avoir envie de le lui faire payer.

J’ai été très mal à l’aise tout au long de la scène avec Tyrion parce que je n’ai pas reconnu son personnage et que je ne comprends toujours pas pourquoi Daenerys suit - à ce point - ses conseils : s’il est clair qu’il est intelligent, il reste un Lannister, une Maison ennemie à celle des Targaryen, du coup, même si on le sait sincère, cela reste étrange qu’elle lui fasse à ce point confiance, allant jusqu’à en faire sa Main. De même, percevoir l’admiration de Tyrion pour elle - je dirais presque l’amour tant il apparait troublé devant elle – est, pour moi, relativement perturbant parce que ça ne colle pas avec le personnage.  J’ai détesté qu’il n’assume pas le fait de lui avoir conseillé de rompre avec Daario, laissant entendre qu’il en est désolé, j’ai trouvé cela terriblement faux-cul. J’ai aussi détesté sa manière de lui parler, comme si elle était une enfant et qu’il lui était essentiel. Enfin, j'ai détesté sa façon de se vendre, de lui dire combien il serait heureux d’être son chevalier. Mais je ne suis pas Daenerys : si son discours m’a gonflée, il l’a cependant convaincue, c’est ce qui fait qu’elle lui propose d’être sa Main. Après, il est certain qu’elle a besoin de ses conseils d’autant plus maintenant qu’elle part pour Westeros. C’est juste que je n’adhère pas, que je ne crois pas en cet attachement parce que pas forcément harmonieux, si ce n’est qu’ils ont besoin l’un de l’autre : elle pour qu’il la guide dans un continent qui lui est inconnu, lui pour qu’elle lui permette de survivre dans un lieu où l’on ne veut plus de lui. L’émotion de Tyrion peut cependant s’entendre : devenir sa Main lui permet d’avoir la reconnaissance qu’il attendait depuis toujours, de valider le fait qu’il possède les qualités et les compétences pour l’être et c’est hyper important pour lui d’être reconnu pour sa juste valeur, de ne plus être perçu comme le monstre de la famille.

Je trouve bien la manière dont Arya tue Walder Frey, dont elle amène sa vengeance : tout en sérénité et en singularité. Ça me fait peur parce qu’elle va du côté obscur mais l’évolution est cohérente : depuis la mort de son père, on la sent doucement y basculer, du coup, ça me rend triste mais ça ne me choque pas, contrairement à la froideur et la cruauté de Sansa dans la scène où elle se venge de Ramsay. L’idée de faire manger ses propres enfants à Walder est terrible quand on sait combien il est attaché à sa descendance : même s’il ne cesse de les humilier, il sait que ceux sont eux l’avenir de la Maison, qu’ils sont ceux qui vont faire en sorte qu’elle survive dans le temps. Du coup, il en a la nausée et je le comprends. Arya savoure ce mal-être en lui laissant le temps d’intégrer ce qui est en train de se jouer avant de lui donner son identité et de le tuer (de la même manière que le fils de Walder a tué sa mère). Je ne sais pas si elle va endosser le rôle de LCP - parce que, les Frey étant hyper nombreux, ça va lui faire gros de travail - mais je trouve que ça peut coller avec son personnage de tendre vers la vengeance froide et implacable de LCP.

De son côté, sa sœur se voit bien ennuyer lorsqu’elle perçoit Littlefinger parce qu’elle n’est pas dupe de ce qu’elle lui doit et encore moins de ce qu’il souhaite d’elle. Elle sait aussi combien il peut être dangereux et rancunier si on le rejette : même si elle ne sait pas encore son rôle dans la mort de son père, elle connaît sa rancœur d’avoir été refoulé par sa mère pour se marier avec ce dernier. Mais Sansa a grandi, elle ne prie plus, elle ne croit plus au prince charmant, elle n’a plus envie d’appartenir à qui que ce soit. Du coup, elle fait le choix de le repousser sans réellement le faire, laissant entendre que son rêve est une belle image, histoire qu’il ne se sente pas trop froissé. Après, il est clair que Littlefinger n’est pas nouille, il a bien perçu l’élégance de son refus, mais tant qu’elle ne se marie pas, tant qu’elle ne le repousse pas clairement, il peut toujours se dire qu’il a une chance. Du coup, il l’incite – pour en bénéficier s’il l’épouse à terme – à être la dame de Winterfell, lui rappelant qu’elle en est la légitime héritière. Bref, il titille son orgueil afin de foutre la m*rde si c’est Jon qui se voit obtenir le statut et je trouve bien qu’elle ne lui réponde pas.

L’enchainement est parfait puisque - juste après que Littlefinger rappelle que Jon est né dans le sud - nous rejoignons Bran dans le nord pour l’ultime vision en lien avec la naissance de Jon. Avant cette dernière, Benjen quitte Meera et Bran, ce qui permet de rappeler que le Mur possède une magie puissante pour protéger les hommes puisqu’aucun mort ne peut le traverser. Son retour aura donc été éphémère et je crains – au vu de son planning (= combattre les morts pour protéger les vivants) – qu’on ne le reverra plus. Je déteste toujours autant l’acteur qui joue Ned jeune, c’est c*n mais ça retire beaucoup de l’émotion et de la puissance qu’aurait dû avoir la scène et c’est carrément dommage car c’est quand même la révélation la plus attendue par les lecteurs. Je n’ai pas aimé non plus que le nom du père n’ait pas été clairement dit car mes amis non lecteurs - s’ils ont compris que Jon n’était pas le fils de Ned mais de Lyanna – ont été incapables de me dire qui était le père. Ils n’ont plus en tête la haine de Robert pour les Targaryen ou encore la scène de la crypte où Littlefinger évoque à Sansa le tournoi de Harrenhal pour en déduire que c’est Rhaegar. Du coup, c’est assez frustrant. Pour moi, parce que, pour eux, c’était l’hystérie : savoir que Ned a toujours été fidèle à Catelyn leur a permis de renforcer leur amour pour les Stark puisque la seule ombre qui pesait sur la famille n’a - finalement - pas lieu d’être, c'est super chouette quand même tout ça. Du coup, je me sens toujours aussi seule dans mon amour pour Theon, Jaime, Jorah…  

On notera aussi que, lorsque Bran interagit avec les visions, ce qui a été provoqué ne s’efface pas : Ned entend toujours la voix de ce dernier et se retourne pour regarder d’où elle vient alors même - qu’ayant retenu la leçon suite à sa prise de conscience de sa responsabilité dans l’handicap d’Hodor - il n’interpelle pas son père.

L’euphorie dans mon salon a encore augmenté lors de la scène où les nordiens désignent Jon comme the King of the North puisque, pour eux, il est un Stark. Sauf que, ben, non, il reste un bâtard. Lyanna Mormont, il faut l’avouer, a bien aidé, elle a su mettre en valeur Jon et culpabiliser les grandes Maisons de ne pas l’avoir rejoint pour livrer bataille à Ramsay afin de les décider à reconnaître Jon comme the King of the North. Le fait que son discours soit hyper convaincant et sans faille a permis de rallier le nord. Il est vrai qu’il est étrange que Sansa ne soit pas mise en avant sachant que, sans les chevaliers du Val, ils n’auraient pas remporté la bataille. Après, il est clair que Jon a su rallier à leur cause le peuple libre, qu’il connaît leurs ennemis (les White Walkers)… le désigner King of the North peut donc s’entendre. En tout cas, heureusement que Bella Ramsey est bonne actrice, la qualité de son jeu a permis de mettre de l’intensité dans la scène en particulier lorsqu’elle déclare : "L'Île-aux-Ours ne reconnaît qu'un roi et son nom est Stark." parce que sinon, je n’ai pas forcément accroché. P’tit bémol pour la demoiselle : sa soufflante envers Manderly parce que, même si cela s’entend dans le contexte de la série - puisque ce dernier n’a pas soutenu Jon et Sansa - , mon p’tit cœur de lectrice se révolte parce que – dans le livre – il est quand même un des seuls à se bouger les fesses (et que c’est sa petite-fille, Wylla, qui est hyper douée pour faire de beaux discours et transmettre ses idées), il aurait donc mérité un peu plus de respect. Je n’aime pas quand les personnages de GRRM sont mis à mal gratuitement. Bref, j’ai trouvé que la scène ne sonnait pas juste, je n’ai pas eu les poils comme celle du sacre de Robb. Peut-être parce que ce dernier s’est terminé dans un bain de sang, je ne sais pas. J’étais hyper mal à l’aise que le loup blanc (sans Ghost à ses côtés qui plus est) soit the King of the North, je n’ai pas aimé le regard de Littlefinger à Sansa, ni que son sourire et sa fierté s’effacent en percevant ce dernier. Je ne sais pas où tout cela va mener mais il est possible que Sansa et Jon connaissent quelques tensions et que cela soit utilisé par Littlefinger et ça me ferait ch*er.

L’arrivée de Jaime à Port-Réal ne présage rien de bon entre lui et sa sœur. S’il souhaitait revenir vite auprès d’elle, il doit se dire qu’il aurait dû être encore plus rapide mais pas forcément pour les mêmes raisons. Son regard, sa colère sont suffisamment explicites : Cersei n’aura aucune bonne réponse à lui donner, il a tué le Roi Fou pour les mêmes raisons, je ne vois pas ce qu’il pourrait lui trouver comme excuses. C’est un big raccourci mais je pense que ça colle bien avec ce qui peut se produire dans le livre parce que, si réellement Jaime est le valonqar, c’est la seule chose qui pourrait le décider parce que, même s’il s’en détache (dans le livre), je ne le vois pas la tuer sauf si elle commet ce pour quoi il est devenu régicide. Le sacre de Cersei est à l’image de ce qu’elle est devenue : austère. Personne ne bouge parce qu’ils ont peur d’elle, comme ils avaient peur du Roi Fou auparavant : l’histoire est en train de se reproduire. Ce qui est dommage, c’est la robe : même s’il est clair qu’elle est en deuil et que la couleur s’explique par ce dernier, ça fait un poil trop evil queen (de Disney) pour moi. Cersei est seule contre tous (parce que Qyburn et Montagnestein font peur mais ne sont pas forcément des conseillers pertinents). Même Jaime ne la suivra pas. Il n’a pas négocié une reddition pacifique dans le Conflans pour voir sa sœur tuer des innocents juste pour sauver sa peau et poser ses fesses sur le Trône de Fer.

Pendant que Jon est sacré par les siens King of the North, Cersei s’impose the Quenn of the Seven Kingdoms. Le parallèle est intéressant mais trop grossier pour être complètement apprécié. Cersei n’a plus rien à perdre et pense avoir ce qu’il faut - tant au niveau intellectuel qu’au niveau du feu grégeois -  pour régner comme elle le souhaite. La perte de ses trois enfants ont fini de la plonger dans la folie.

Il est maladroit (même si l’excitation était à son comble autour de mon canapé   ) de finir par la puissance de Daenerys qui semble rallier les maisons les plus puissantes y compris le nord quand Bran aura dévoilé les origines de la naissance de Jon. Du coup, si les images sont magnifiques, ça retire pas mal de ma curiosité à voir la suite des évènements, j’avais l’impression d’être à la fin de la série, il faut dire qu’on a le sentiment qu’en dehors du règne de Cersei (qui ne peut - au vu de ce qui va lui tomber dessus - être long), il ne reste que la bataille des White Walkers. Et, comme il reste deux saisons, ben, ça fait carrément peur parce que, pour combler l’absence de storylines, on risque d’avoir gros de temps mort d’autant que j’imagine qu’il va falloir à Daenerys presque une saison pour arriver à Westeros (vu qu’il lui en a fallu 6 pour quitter Essos  Razz ). Ou alors D&D nous surprennent en créant de nouvelles intrigues (après tout, il reste quelques storylines du livre non exploitées) mais, étrangement, j’en doute. Sans compter que ça fait très gentil contre méchant et je n’aime pas parce que très éloigné des nuances et de la finesse de GRRM. Après, il faut avouer qu’après 6 saisons à attendre que Daenerys parte pour Westeros, ça fait forcément plaisir de la voir quitter Essos.

Je suis joueuse, je compte donc sur D&D pour me démontrer que j’ai tort de ne pas croire en eux. Je vous dis donc à l’année prochaine  Very Happy  En attendant, j’ai hâte que le temps s’arrête un peu pour être plus présente sur le forum et me faire du bien en me replongeant dans les théories des lecteurs : j’ai besoin de retrouver l’univers de GRRM.

Maintenant, je vais me lancer dans Versailles avec mon homme (en réalité, j'ai déjà vu les deux premiers épisodes et je suis déjà conquise ! ), comme j'ai fait le deuil de Matthew et de Tenth Doctor, je redémarre Downton Abbey et Doctor Who avec ma fille. Après Versailles, ce sera la saison 3 de Peaky Blinders, une reprise chargée en série donc  Razz


Dernière édition par Fantôme le Mar 27 Sep - 13:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fleurdecerisier
Entre au service des Seigneurs


Féminin Messages : 221
Age : 20

MessageSujet: Re: Épisode 10 - The Winds of Winter   Mer 14 Sep - 10:47

Critique très intéressante et réfléchie comme d'habitude. C'est un vrai plaisir de te lire! Very Happy

Concernant Littlefinger, je me suis déjà demandée si Sansa et Jon connaîtront un jour la triste vérité qui est qu'il a trahi et conduit à l'échafaud leur père (Ned a élevé et aimé son neveu comme un fils donc je le considère comme tel pour lui).
J'espère que ce moment viendra et si possible suffisamment tôt pour limiter les dégâts que ce personnage peut encore malheureusement causer entre les deux aînés Stark pale Ça risque de faire tellement mal pour Baelish mais ça ne serait que justice rendue.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Épisode 10 - The Winds of Winter   Aujourd'hui à 18:27

Revenir en haut Aller en bas
 
Épisode 10 - The Winds of Winter
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» The winds of winter (Game of thrones, saison 6, épisode 10)
» Épisode 10 - The Winds of Winter
» Le trône de fer
» Spéculations sur le tome 6 (attention spoilers)
» chapitre inédit Alayne [Winds of Winter]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game of Thrones :: Castral Roc :: Episodes :: Saison 6-
Sauter vers: