Partagez | 
 

 Episode 09 - The Dance of Dragons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Quelle note donneriez-vous à l'épisode?
1
0%
 0% [ 0 ]
2
7%
 7% [ 2 ]
3
33%
 33% [ 10 ]
4
33%
 33% [ 10 ]
5
27%
 27% [ 8 ]
Total des votes : 30
 

AuteurMessage
Thunderlord
Participe à la Rébellion


Masculin Messages : 102
Age : 23

MessageSujet: Re: Episode 09 - The Dance of Dragons   Mer 10 Juin - 22:02

Après il s'attendais peut être a finir son histoire bien plus tôt mais c'est surestimé ...sa arrive , comme moi avec mes révisions affraid . Mais bon de toute manière il a expliqué dans une interview que il ne comprennais pas pourquoi les gens qui lisent les livres ont peur d'être spoilé par la série vu que un livre tu vas je cite "pas le lire qu' une fois pour savoir en gros ce qui ce passe " .

Revenir en haut Aller en bas
Yelrahc
Anobli pour son courage


Masculin Messages : 309
Age : 24

MessageSujet: Re: Episode 09 - The Dance of Dragons   Mer 10 Juin - 22:16

Revenir en haut Aller en bas
spady
Spring child


Féminin Messages : 1539
Age : 23

MessageSujet: Re: Episode 09 - The Dance of Dragons   Mer 10 Juin - 22:28

Haha, pas mal l'article du gorafi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Yelrahc
Anobli pour son courage


Masculin Messages : 309
Age : 24

MessageSujet: Re: Episode 09 - The Dance of Dragons   Mer 10 Juin - 23:52

Il m'avait bien faire rire aussi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Alastar
Entre au service des Seigneurs


Masculin Messages : 217
Age : 18

MessageSujet: Re: Episode 09 - The Dance of Dragons   Mer 10 Juin - 23:57

Moi la série m'a pas spoilé, elle m'a spolié du temps et l'univers des bouquins.

...


Voilà c'était tout pour moi, retrouvez-moi le 14 à Bercy, le 16 au Zénith de Strasbourg, le 19 à la Halle Tony Garnier et le 22 au Palais des Sports de Grenoble.

*se cache*
Revenir en haut Aller en bas
Hesila
S’empare du Trône


Féminin Messages : 982
Age : 24

MessageSujet: Re: Episode 09 - The Dance of Dragons   Jeu 11 Juin - 17:11

Beletron a écrit:
C'est certainement le moment le plus horrible de la série, ceux qui se plaignaient des viols et qui trouvaient que la série en faisait trop sont servis, mais bon comme il n'y a pas de sexe dans la scène, c'est tout à fait convenable!

Je croyais qu'on avait décidés d'un commun accord que les provocations au sujet des viols étaient inutiles... Pourquoi ENCORE ramener ce sujet sur la table ?! Est-ce que c'est impossible pour toi de commenter un épisode sans re-faire référence à la question des viols dans GoT ?
On pourra me dire que j'exagère, que je vois le mal partout, mais tu re-lances le sujet tout seul, sans aucun rapport avec l'épisode. Et la pointe de sarcasme finale ne me paraît ni nécessaire ni appropriée.
Comme tu as dû le constater, la mort de Shoren a choqué tout le monde ici. Et je croyais que tu "voulais seulement discuter" via ce forum, pas provoquer volontairement.
Revenir en haut Aller en bas
Hesila
S’empare du Trône


Féminin Messages : 982
Age : 24

MessageSujet: Re: Episode 09 - The Dance of Dragons   Jeu 11 Juin - 17:38

Pour ce qui est de l'épisode, je suis les avis d'ahia, spady et ptilili. Un épisode insatisfaisant dans l'ensemble.


  • tout le long de la partie sur Arya, je me répétais "Mais bon sang, remplis ta saleté de mission ! Tu veux devenir une servante du Dieu Multiface ou quoi ?!". Arya est apparemment incapable de décider ce qu'elle choisit entre sa mission et sa vengeance personnelle, et ça me crispe, faut avouer. Bon, le fait que Meryn Trant soit pédophile est là soit pour donner une future occasion à Arya de le tuer, soit pour montrer les seins des prostituées du bordel, soit pour poursuivre sur le thème "all bad guys are rapists" dont je ne dirai jamais assez de mal. Dans tous les cas, ça n'avance pas, ça ne me plaît pas.
  • au Mur, on passe le Mur.  cheers  Olly est bien perturbé ; c'est sûr, à force, personne ne va se douter de rien, c'est pas du tout évident qu'il va se passer un truc qu'on ne annonce à chaque épisode depuis 4 épisodes... Gros sabots très bruyants là.
  • pour Daenerys, une scène intéressante et qui m'a captivée. Mais comme vous l'avez dit, des incohérences gravissimes : le nombre de Fils de la Harpie, le meurtre d'Hizdar Zo Loraq qui est normalement leur chef, le fait que les Immaculés soient soudain nuls en combat, l'absence de gardes pour protéger Daenerys, le fait que les Fils de la Harpie semblent tuer au hasard, etc. Par ailleurs, je trouve que l'on n'a pas assez ressenti l'impression du livre, à savoir que ce qu'accomplit Daenerys en volant sur le dos de son dragon n'a pas été fait depuis des centaines d'années et que c'est donc assez badass. Il manquait vraiment quelque chose pour que cette scène soit extraordinaire comme elle devait l'être.
  • à Dorne, on espère que Doran va révéler son masterplan dans le prochain épisode. Sinon, c'était inutile de bout en bout. Les Sand Snakes sont de mignonnes petites filles pas très sages. La maîtresse d'Oberyn qui, d'un coup d'un seul, se rachète une conduite et qui vient gentiment parler avec Jaime, je n'y crois pas.
  • jusqu'au dernier moment, j'ai souhaité que la femme de Stannis prenne la place de leur fille sur le bûcher. En même temps, le fait qu'elle se préoccupe soudain du sort de sa fille alors que, je vous le rappelle, elle avait fait cramer SON PROPRE FRÈRE, et qu'elle ne montrait aucune tendresse pour elle (elle en montre plus à ses fils morts-nés) est assez incohérent. Stannis est définitivement un personnage que je ne souhaite pas voir montrer sur le trône de fer. Genre jamais. COMMENT a-t-il pu laisser cramer SA FILLE ?!? Ça me semblait tellement impossible qu'il le fasse que je suis restée totalement insensible et incrédule jusqu'à la fin. POURQUOI Stannis tuerait-il sa propre héritière ? Il aurait pu tuer sa femme, même si elle n'est pas de son sang, puisqu'ils ne s'aiment pas et qu'elle ne lui fait pas d'héritier. La pauvre petite fille... C'est atroce.  Sad
Revenir en haut Aller en bas
Alastar
Entre au service des Seigneurs


Masculin Messages : 217
Age : 18

MessageSujet: Re: Episode 09 - The Dance of Dragons   Jeu 11 Juin - 19:17

Hesila : Pour Arya et Trant, ahia parlait du fait que ça rejoigne le chapitre Mercy à venir, donc ça s'emboite bien avec le prochain épisode et ça paraît assez cohérent. Bon, du coup ça voudrait dire que c'est pas Raff Tout-Miel. Arya remplira pas sa litanie avec ce personnage-là en tout cas.

Sinon pour Dany j'ai revu la scène finale c'est vrai que c'est assez misérable, ça rend clairement pas l'impression qu'on a en lisant le chapitre. Tout le budget est passé dans l'épisode 8 et la bataille où ils ont filmés une minute par jour apparemment (mais qui était très mauvaise sur les plans d'ensemble et très bonne sur les plans seuls. Pour comparer à une autre scène de bataille de masse, Kingsman avait un budget similaire à la saison 5 de Game of Thrones, mais la différence entre la bataille dans l'église dans Kingsman et la bataille de l'épisode 8 est tellement grande qu'il n'y a pas que le budget qui est entré en ligne de compte).

Pour les Sand Snakes, celle qui a les cheveux courts "sort du lot". Les deux autres... Par contre, celle qui a les cheveux courts, c'est celle qui manipulait les dagues et qui avait une choré totalement wtf ? x)
Revenir en haut Aller en bas
Pharoahe Monch
Entre dans le Conseil restreint


Masculin Messages : 808
Age : 20

MessageSujet: Re: Episode 09 - The Dance of Dragons   Jeu 11 Juin - 20:08

Hesila a écrit:
Beletron a écrit:
C'est certainement le moment le plus horrible de la série, ceux qui se plaignaient des viols et qui trouvaient que la série en faisait trop sont servis, mais bon comme il n'y a pas de sexe dans la scène, c'est tout à fait convenable!

Je croyais qu'on avait décidés d'un commun accord que les provocations au sujet des viols étaient inutiles... Pourquoi ENCORE ramener ce sujet sur la table ?! Est-ce que c'est impossible pour toi de commenter un épisode sans re-faire référence à la question des viols dans GoT ?
On pourra me dire que j'exagère, que je vois le mal partout, mais tu re-lances le sujet tout seul, sans aucun rapport avec l'épisode. Et la pointe de sarcasme finale ne me paraît ni nécessaire ni appropriée.
Comme tu as dû le constater, la mort de Shoren a choqué tout le monde ici. Et je croyais que tu "voulais seulement discuter" via ce forum, pas provoquer volontairement.

Lol pourquoi tu te sens agressée constamment ? J'ai rien contre toi mais faut déstresser je pense pas que c'était une pique personnelle contre toi, il voulait montrer l'ampleur de la mort de Shôren et l'a comparé (maladroitement certes) au viol de Sansa, assez logique

Bref c'est entre vous deux de toute manière mais bon tranquille, il a jamais mentionné ton nom ou quoi que ce soit et il a pas l'air d'être le genre à faire ça de toute façon
Revenir en haut Aller en bas
Beletron
Rencontre les Autres


Masculin Messages : 31
Age : 57

MessageSujet: Re: Episode 09 - The Dance of Dragons   Ven 12 Juin - 0:12

Oh mon dieu Hesila, je n'ai rien contre toi, relaxe toi un peu, tu ne vas tout de même pas me poursuivre jusqu'au fond de l'enfer parce que j'ai eu la mauvaise idée de te contredire une fois!

Je voulais juste mettre en évidence un fait d société qui fait que montrer une scène à connotation sexuelle est considérée comme de mauvais gout et intolérable alors que montrer une enfant se faire brûler vive sur un bucher ne dérange pas outre mesure.
Revenir en haut Aller en bas
Tsintao
Blood of the Dragon


Féminin Messages : 1936
Age : 25

MessageSujet: Re: Episode 09 - The Dance of Dragons   Ven 12 Juin - 9:20

Beletron a écrit:
Je voulais juste mettre en évidence un fait d société qui fait que montrer une scène à connotation sexuelle est considérée comme de mauvais gout et intolérable alors que montrer une enfant se faire brûler vive sur un bucher ne dérange pas outre mesure.

Euh perso ça m'a un peu dérangée quand même... J'ai dû passer la fin de la scène tellement c'était insoutenable. On ne peut pas comparer le malaise et le débat qu'ont engendré le viol de Sansa avec l'horreur sans nom provoqué par une scène où un père brûle vivante sa fille pour honorer un dieu.

Et il faudrait vraiment arrêter de remettre toujours ça sur le tapis vous deux...

_________________
Retour à Jaime et Dany ! Smile Source
Revenir en haut Aller en bas
Hesila
S’empare du Trône


Féminin Messages : 982
Age : 24

MessageSujet: Re: Episode 09 - The Dance of Dragons   Ven 12 Juin - 10:48

@ Pharoahe Monch
@ Beletron

Qui a dit que je me sentais personnellement attaquée ?  Shocked  Vous n'avez pas dû bien lire mon commentaire, tous les deux. Je dis simplement que ce n'est pas la peine de remettre le sujet des viols sur le tapis à chaque épisode. Je ne parle pas d'attaque personnelle ; je ne vois d'ailleurs pas comment je pourrais me sentir attaquée personnellement, donc c'est ridicule qu'on me reproche cela !  Shocked  Je manifeste juste mon ras-le-bol de voir ressurgir le mot "viol" constamment, même sur les épisodes qui n'ont rien à voir avec cette problématique. Affirmer que "les gens sont plus choqués pour les scènes à caractère sexuel que quand Shôren meurt brûlée vive", c'est un peu ressortir des vieux dossiers sans rapport avec l'épisode. D'autant qu'il suffit de lire les commentaires pour se convaincre du contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Fantôme
Grand Questionneur Royal


Féminin Messages : 1982

MessageSujet: Re: Episode 09 - The Dance of Dragons   Dim 21 Juin - 16:39

Il va me falloir un temps pour faire le deuil. Même si les scénaristes mettaient cette scène en place depuis le début de saison, je m'y refusais (d'autant que, pour moi, si cela devait arriver, cela ne pouvait se faire avec l'accord de Stannis). Bref, je ne digère pas la mort de Shôren et encore moins les raisons de cette dernière. Je reviendrais faire part de mon ressenti dans la semaine quand ses hurlements, dans ma tête, se seront estompés.
Revenir en haut Aller en bas
Hesila
S’empare du Trône


Féminin Messages : 982
Age : 24

MessageSujet: Re: Episode 09 - The Dance of Dragons   Dim 21 Juin - 18:17

@ Fantôme : pauvre Fantôme ! Sad C'était une mort cruelle, injuste et atroce que celle de la petite Shôren. Prends ton temps pour que ça se calme en toi. J'attendrai ton ressenti.
Revenir en haut Aller en bas
Fantôme
Grand Questionneur Royal


Féminin Messages : 1982

MessageSujet: Re: Episode 09 - The Dance of Dragons   Sam 8 Aoû - 15:31


Ce fut long à digérer, je sais, ce n’est qu’une fiction mais je vis les fictions (livres, séries, films) à 200%, du coup, ben, parfois, j’ai besoin de temps pour me remettre !

L’épisode est, selon moi, mal construit, la mort de Shôren marque trop les esprits pour que l’on puisse être attentif à ce qui suit et c’est dommage parce que c’est un des passages des POV de Daenerys que j’attendais. Or, après le choc de la mort de Shôren, je n’avais pas la tête à ça, au contraire, voir Drogon cramer les fils de la Harpie a ravivé la mort de Shôren et j’ai trouvé ça presque de mauvais goût. En même temps, le parallèle est intéressant : Drogon protège sa mère alors que Stannis sacrifie sa fille.

Ce qui m’ennuie, entre autres, c’est ce qui pousse Stannis a réalisé cet acte : l’intervention de Ramsay qui réussit à enflammer les différents stocks (restés, apparemment, tous sans surveillance) de nourriture et d’armes et cela sans même avoir été aperçu par les hommes de Stannis. Si le personnage de Ramsay est passionnant dans sa relation à Theon, il n’a jamais été mis en avant pour ses compétences en matière de stratégie militaire et ça me fait ch*er de voir Stannis être affaibli  par ce type de personnage parce que c’est, selon moi, lui manquer de respect. Il en est de même pour Mélisandre, comment expliquer qu’elle n’a pas su percevoir ce qui allait arriver, là, elle apparait toute décontenancée alors même qu’elle est sensée avoir des visions divinatoires. Bref, Stannis apparait aussi dépité que nous quand Davos lui fait le bilan des pertes. Stratégie habituelle de D&D pour valider l’aberrance de la situation. Sauf que, depuis deux épisodes, cette stratégie me lasse et ne me permet plus d’avaler la pilule. D’autant que la réponse de Davos ne tient pas la route. J’aime ce personnage mais, pour le coup, je lui en veux parce qu'en mettant en avant l’aspect désespéré de la situation, il laisse entendre – bien malgré lui - que la seule issue possible est la magie. Au regard que lui renvoie Mélisandre et l’acceptation de Stannis à la suivre, il apparait alors clair que les heures de Shôren sont comptées.

De son côté, Jon a abandonné les navires de Stannis pour tenter le diable avec les White Walkers en revenant du mauvais côté du Mur mais, je ne lui en veux pas, ça permet de mettre un peu de tension à son retour, d’autant que la scène est courte. Difficile de savoir ce qui motive Alliser à finir par lui ouvrir, si ce n’est, peut-être, sa prise de conscience, au vu du nombre de sauvageons, de ce qu’il risque d’avoir à combattre si ces derniers venaient à agrandir les rangs des White Walkers ou encore son respect de la hiérarchie. Samwell a beau rester le bon copain en assurant à Jon qu’il n’a pas échoué dans sa mission, qu’il a permis aux sauvageons présents de survivre aux White Walkers, je rejoins Jon : au vu des regards, il est clair qu’il est un des seuls au sein de la Garde de Nuit à le penser, les autres frères n’ont pas vraiment l’air de digérer l’affront qu’il leur a fait en leur imposant la présence de ceux qu’ils perçoivent comme leur ennemi n°1.
Spoiler:
 
Après Samwell, c’est au tour d’Alliser de lui renvoyer « son grand cœur » sauf qu’il valide notre appréhension en affirmant que ça les mènera à la mort.

Stannis rumine mais semble déterminé et mon cœur bat plus vite à l’idée de ce qui se prépare pour Shôren d’autant que tout va dans ce sens : l’éloignement de Davos (qui est le seul à pouvoir empêcher son sacrifice) alors même qu’il est, comme il le dit très bien, sa Main et qu’il se doit, par là-même, d’être à ses côtés, l’incapacité de Stannis à le regarder dans les yeux (de crainte que ce dernier devine ce qu’il se prépare à faire), son refus à le laisser emmener Selyse et Shôren à Châteaunoir et, pour finir, la séparation qui renvoie à une scène d’adieu : voir Davos remercier cette dernière de lui avoir appris à lire (à travers un cadeau qui apparait ironique lorsqu’on sait que sa mort met un terme à la descendance et, par là-même, la Maison Baratheon) donne le sentiment de fermer la boucle de leur relation, tout est dit, la p’tite peut donc mourir. Et, quand on voit l’état de l’armée de Stannis, on ne peut qu’être en colère parce qu’on sait déjà que le dégel ne lui permettra pas de remporter la bataille, ses hommes n'étant plus en capacité de se battre.

De son côté, Jaime est (enfin) conduit à Doran et c’est agréable de se dire que la storyline va pouvoir prendre une certaine profondeur sauf que non. Le potentiel est là mais n’est pas utilisé. Les dialogues sont relativement creux (à l’image de la réflexion de Jaime sur le décolleté de Myrcella qu’il trouve trop plongeant – même si c’était pour montrer son regard de père, il y avait mille et une autres façons de le faire - ). Les ficelles (pour tenter, là encore, de faire passer la pilule de toutes les incohérences mises en place) restent les mêmes. Du coup, quelques excuses, un regard de réprobation envers Ellaria, un discours sur les méfaits de la guerre, un engagement à prendre Trystane au Conseil Restreint, une baffe dans la figure de Bronn et tout est pardonné ! Ce qui est frustrant, c’est que Doran est charismatique (sa menace de mort à Ellaria si elle venait encore à lui désobéir et agir sans le concerter était juste parfaite et permettait de percevoir sa dangerosité derrière sa façade de personne calme et pacifique) et nous laisse imaginer ce que pourrait être Dorne si la storyline était plus travaillée. Après, il est clair qu’Ellaria n’a rien pardonné : en renversant son verre, elle le fait clairement comprendre.

Alors qu’Arya se prépare à réaliser sa première mission pour les Sans-Visage, son regard est attiré par une embarcation : celle de Mace Tyrell (qui apparait comme le bouffon de la farce) et Meryn Trant. Bref, elle n’est pas prête à devenir personne, elle reste Arya Stark, celle qui veut venger sa famille. Même ce pauvre homme a l’air interloqué par son choix, l’interpelant à plusieurs reprises, lui donnant ainsi la chance de pouvoir revenir à sa mission. La scène au bordel (extrêmement crédible et réaliste dans la manière dont Arya peut y entrer et s’y promener   ) permet de nous montrer ce dernier d'une manière encore plus détestable, le faisant rentrer dans la stéréotype du personnage "qui est en droit de se faire tuer" et c’est bien dommage parce que, selon moi, très éloigné de ce que peut écrire GRRM. Elle permet aussi aux téléspectateurs de percevoir comment Arya va procéder pour l’éliminer de sa liste.  Après, ce qui va être intéressant, c’est de voir comment va réagir Jaqen parce qu’il est clair qu’il n’est pas dupe. Du coup, je m’inquiète – comme toujours – pour Arya.

Concernant la storyline de Braavos, il apparait que la Banque de Fer ne souhaite plus prêter de l’argent à la couronne (et Mace est bien loin d’avoir l’intelligence pour les convaincre de l’intérêt à poursuivre leur collaboration) et que ça pue du c*l si cette dernière n’est pas en capacité de rembourser ses dettes. Arya se verra peut-être confier la mission d’éliminer Cersei (avec le visage de Jaime) et ainsi lui faire comprendre que tout vient à point à qui sait attendre. Nan, excusez-moi, je me laisse aller au délire, c’est l’effet D&D qui veut ça ! En même temps, c'est une idée qui peut tenir la route.  

Doran humilie Ellaria devant les Aspics en exigeant son allégeance mais il est clair qu’elle ne compte pas s’arrêter là, au contraire, elle apparait encore plus décidée à lui désobéir. Du coup, je me dis que je ne voudrais pas être à sa place car le regard et la tonalité de voix de Doran sont suffisamment fermes et sévères pour savoir qu’il n’acceptera pas qu’elle agisse derrière son dos alors même qu’elle lui a juré son allégeance. La scène avec Jaime accentue mon idée qu’elle va aller au bout de sa vengeance. Reste à savoir si c’est Jaime qui va en faire les frais ou si sa cible reste Myrcella. En même temps, au vu de son discours, je pense qu’elle restera sur sa première idée : tuer Myrcella car, ayant connaissance de la relation incestueuse entre Jaime et Cersei, elle sait que cet acte aura plus d’impact puisqu’il fera souffrir les deux.

Après Davos, c’est au tour de Stannis de dire adieu à Shôren, c’est tellement gros qu’il est étonnant qu’elle n’ait pas compris ce qui se tramait. La scène est belle, le discours est touchant, les acteurs jouent juste mais je n’ai pas pu en profiter tant la colère montait en moi. Même si Shôren alerte son père à travers l'évocation de La danse des dragons sur le fait que la guerre des trônes est bien souvent sanglante et destructrice (y compris pour la Maison qui pense être légitime pour ce dernier), il apparait clair que Stannis a pris sa décision concernant le sacrifice de sa fille : persuadé d’être l’élu, il se doit, selon lui, de réaliser sa destinée (= sauver le monde). Allez, jusqu’à faire dire à Shôren qu’elle souhaite l’aider m’a fait grincer des dents tant je trouve ça facile de laisser entendre une telle chose pour tenter d’expliquer ce qui décide Stannis à aller jusqu’au bout. Du coup, c’est terrible de la voir progressivement comprendre ce qu’elle vient, sans le savoir, d’accepter. Savoir qu’elle va connaître une mort similaire dans ASOIAF me bouscule tout autant mais je me dis que ce ne sera pas à la demande de son père (qui est bien loin d’elle) et que ce ne sera pas pour les mêmes raisons, ça n’excuse pas mais, si cela se réalise dans le contexte de la bataille avec les White Walkers, ça a plus de sens. Sa panique, ses larmes, ses cris, son appel au secours, sa recherche de protection auprès de ses parents me hantent encore… je ne digère pas sa mort.  

La réaction de Stannis et de Selyse sont complètement en accord avec ce qui est en train de se réaliser : Stannis a longuement réfléchi, il a pris sa décision, il est au clair, il sert donc les dents mais ne peut se rétracter parce que persuadé de devoir réaliser ce sacrifice pour accomplir sa destinée ; de son côté, Selyse est complètement sous l’emprise de Mélisandre et soumise aux choix de son mari, si elle a bien entendu que sa fille avait une valeur pour le Maitre de la Lumière, elle n’a pas réellement intégré ce que cela voulait dire, elle n’a pas eu la réflexion de Stannis et c’est comme si, tout à coup, elle prenait conscience de ce que cela représente : la perte de son enfant, celui qu’elle a mis tant de temps à offrir à son époux et, même si elle lui a toujours reproché de ne pas être un garçon (pour offrir un héritier à Stannis), Shôren est son unique enfant et c’est aussi ce qui fait que cette scène est bouleversante. Le fait que Shôren finisse par l’appeler est l’élément déclencheur, c’est ce qui fait qu’elle va réagir, prendre conscience qu’elle est sa fille, pas uniquement celle de Stannis. C’est, finalement, la première et dernière fois que Selyse perçoit Shôren comme son propre enfant. Son cri est terrible parce qu’il démontre qu’elle ne s’en remettra pas.

Non seulement le sacrifice de Shôren choque mais, en plus, il apparait gratuit parce qu’il est réalisé non pas pour sauver le monde mais pour atteindre Winterfell… ce qui est loin d’être une finalité en soi ! Sans compter que les hommes de Stannis semblent autant sous le choc que les téléspectateurs et qu’il y a donc de fortes chances qu'ils désertent. Même si j’essaie d’avancer des raisons à ce sacrifice, ben, il n’y a pas moyen : pour moi, ça ne colle pas et ça m’agace. Pas à ce moment là de l’histoire, pas pour cette raison.    

Après une telle scène, difficile de se concentrer sur la suite. Pourtant les arènes de Meereen sont belles, les combats relativement crédibles et réalistes. On perçoit bien l’impact de la léprose sur Jorah qui apparait plus ralenti, moins agile. Pendant que ce dernier tente, à la sueur de son front, de convaincre sa belle de le reprendre à ses côtés, Daario, lui, ne cesse de s’interposer entre Daenerys et Hizdahr zo Loraq, imposant sa présence et démontrant ainsi qu’avec ou sans mariage, elle lui appartient. C’est puéril à souhait et, par là-même, complètement dans l’esprit du personnage. Et, je ne parle même pas de Daenerys qui valide les propos de Daario concernant les arènes alors même que c’est elle qui a pris la décision de les faire rouvrir. Il est temps qu’elle assume ses choix, comme c'est le cas dans le livre. Le problème c’est que, dans la série, ce n’est pas aussi explicite : là, en faisant le choix de chevaucher Drogon, elle donne le sentiment d’être dans la fuite plutôt que le désir de reprendre son destin en main en commençant par dresser ses dragons. C’est dommage. Tout comme la mort de Hizdahr zo Loraq. J’aurais aimé le voir évoluer, quitte à montrer progressivement le côté fourbe qu'il a dans le livre. Là, sa mort n’a pas forcément de sens - d’autant que toutes les personnes qui l’entouraient (Tyrion, Daenerys, Daario, Missandei) s’en sortent sans une égratignure - si ce n'est que ça me conforte dans l'idée que Daario est voué à trahir Daenerys, si ce n’est pas déjà fait quand on voit la suite des évènements depuis que cette dernière est à Meereen. D’autant que, si on regarde bien, ce sont surtout les Maitres que les fils de la Harpie exécutent. Pour l’heure, il met en avant son attachement envers Daenerys en mettant tout en œuvre pour la protéger alors que Jorah, lui, la met en danger en lui proposant, en signe de réconciliation, de prendre sa main contaminée. Je ne sais pas où veulent en venir D&D avec cette scène. A moins que ces derniers aient tout simplement oublié la léprose de Jorah quand ils ont fait le choix de montrer sa réconciliation avec Daenerys à travers ce contact. Affaire à suivre. L’envol est relativement bien réussi, on ressent un peu de l’émotion qu’il y a dans le livre lors de ce dernier. Finir sur le regard que porte Tyrion sur Daenerys et Drogon conforte mon idée qu’il va devenir un des chevaucheurs.
Revenir en haut Aller en bas
Hesila
S’empare du Trône


Féminin Messages : 982
Age : 24

MessageSujet: Re: Episode 09 - The Dance of Dragons   Sam 8 Aoû - 20:04

Fantôme a écrit:
Ce fut long à digérer, je sais, ce n’est qu’une fiction mais je vis les fictions (livres, séries, films) à 200%, du coup, ben, parfois, j’ai besoin de temps pour me remettre !

Je t'ai attendue, et je suis contente de voir ta réponse. Ce n'est pas une honte de prendre les choses à cœur, même si c'est de la fiction. Moi, c'est l'épisode 6 que j'ai en travers de la gorge...  Sad

Fantôme a écrit:
Or, après le choc de la mort de Shôren, je n’avais pas la tête à ça, au contraire, voir Drogon cramer les fils de la Harpie a ravivé la mort de Shôren et j’ai trouvé ça presque de mauvais goût.

Je n'y avais pas pensé. Mais ce n'est pas faux : après avoir assisté à une mort par le feu d'un personnage important dans l'histoire, voir brûler des ennemis de Daenerys paraît un peu "à côté de la plaque".

Fantôme a écrit:
Si le personnage de Ramsay est passionnant dans sa relation à Theon, il n’a jamais été mis en avant pour ses compétences en matière de stratégie militaire et ça me fait ch*er de voir Stannis être affaibli  par ce type de personnage parce que c’est, selon moi, lui manquer de respect.

Exactement ! On dirait presque que Ramsay est soudainement devenu un grand stratège pour les besoin de l'intrigue, dis donc ! Razz Sincèrement, on n'y croit pas du tout à ce "raid éclair" des hommes de Ramsay.

Fantôme a écrit:
Spoiler:
 

Ils prennent les gens qui regardent la série pour des idiots finis, apparemment. Des idiots à qui il faut tout dire, tout montrer, en insistant bien pour qu'ils comprennent que quelque chose va arriver. "Vous avez vu Ollie ? Dites, vous l'avez bien vu ? Eh ben c'est pas grave, on vous en remet une couche au cas où."  Evil or Very Mad

Fantôme a écrit:
De son côté, Jaime est (enfin) conduit à Doran et c’est agréable de se dire que la storyline va pouvoir prendre une certaine profondeur sauf que non. Le potentiel est là mais n’est pas utilisé. Les dialogues sont relativement creux (à l’image de la réflexion de Jaime sur le décolleté de Myrcella qu’il trouve trop plongeant – même si c’était pour montrer son regard de père, il y avait mille et une autres façons de le faire - ).

Eh oui, Dorne a été un gâchis immonde, mélange infect de dialogues bêtes, de situations grotesques et de personnages plats et sans saveur. Et ils ont osé trainer Jaime et Bronn là dedans ! Cette intrigue n'était pas du tout au niveau de GoT, et encore moins du livre.  Mad

Fantôme a écrit:
La scène au bordel (extrêmement crédible et réaliste dans la manière dont Arya peut y entrer et s’y promener   ) permet de nous montrer ce dernier d'une manière encore plus détestable, le faisant rentrer dans la stéréotype du personnage "qui est en droit de se faire tuer" et c’est bien dommage parce que, selon moi, très éloigné de ce que peut écrire GRRM.

Le manque de finesse, encore et toujours... "Vous avez vu, ce type est vraiment très très très méchant, hein ?"
Revenir en haut Aller en bas
XTwipz
Atteint la sagesse des Mestres


Masculin Messages : 410
Age : 19

MessageSujet: Re: Episode 09 - The Dance of Dragons   Dim 9 Aoû - 0:36

En lisant vos ressentis, j'ai l'impression que les principaux reproches que l'on peut faire à la série, c'est finalement de se vouloir conforme aux autres séries.

On a l'impression qu'il y a (peut-être plus qu'une impression) un format à respecter et un déroulement prévu. Je pense que c'est ce qui doit engendrer les nombreuses incohérences scénaristiques.
Mais je pense aussi que, presque, D&D se perdent dans l'univers. Il y a beaucoup trop de choses à montrer et finalement... ils n'en montrent plus aucune ou plus entièrement en tout cas.

C'est ce que je ressens personnellement. J'avoue que la mort de Shôren est très très choquante. Je ne suis pas particulièrement sensible à cela mais j'ai été clairement bouleversé par ça et forcément, du mal à interpréter la suite aussi importante fut-elle. C'est même la seule mort qui m'est autant resté sur la conscience dans cette série, fut-elle pourtant remplie de sang et de mort.

C'est vrai que ça fait plaisir de revoir tes critiques Fantôme, même si je ne réponds pas à chaque fois, je tente toujours de les lire!
Revenir en haut Aller en bas
Hesila
S’empare du Trône


Féminin Messages : 982
Age : 24

MessageSujet: Re: Episode 09 - The Dance of Dragons   Dim 9 Aoû - 11:31

XTwipz a écrit:
En lisant vos ressentis, j'ai l'impression que les principaux reproches que l'on peut faire à la série, c'est finalement de se vouloir conforme aux autres séries.

On a l'impression qu'il y a (peut-être plus qu'une impression) un format à respecter et un déroulement prévu. Je pense que c'est ce qui doit engendrer les nombreuses incohérences scénaristiques.

Tu tiens un bon point. J'ai un exemple pour illustrer ton propos (enfin, je crois).
Mon copain me faisait remarquer, à propos de Meryn Trant meurtrier et pédophile, qu'il "fallait sûrement insister sur la méchanceté de Meryn pour le public américain, car la culture (films, séries, etc.) aux USA prétend que l'on a le droit de tuer quelqu'un si cette personne est vraiment très méchante". En fait, si Meryn Trant n'avait pas été pédophile, il se rapprochait trop des héros de l'histoire comme Arya, puisqu'il ne faisait que tuer (en exécutant des ordres, qui plus est) comme elle. Rendre Trant pédophile est censé permettre au spectateur de le détester suffisamment pour autoriser sa mort, et donc "héroïser" la personne qui va le tuer (Arya).
Ce n'est absolument pas subtil (rien à voir avec GRRM), très américain aussi. Pour être plus explicite : dans la culture américaine, les gentils ont le droit de tuer si un méchant est très méchant, et ce n'est pas mal de leur part. Dans les films, le héros a beau tuer et causer d'énormes dégâts matériels, il ne passe pas par la case prison à la fin de l'histoire : en tant que gentil, il a une dérogation spéciale qui lui permet d'enfreindre la loi autant qu'il le souhaite, tant que le méchant qu'il cherche à arrêter est pire que lui. On ne sombre pas encore dans la dichotomie "Bien VERSUS Mal", mais on n'en est pas loin.
Ce sont des moments comme la mort de Meryn qui montrent que la série veut se conformer au style d'autres séries, ou du moins à la culture telle qu'elle est. Or, ASOIF n'est pas comme cela (et c'est tant mieux !).
Revenir en haut Aller en bas
XTwipz
Atteint la sagesse des Mestres


Masculin Messages : 410
Age : 19

MessageSujet: Re: Episode 09 - The Dance of Dragons   Lun 10 Aoû - 14:54

C'est vrai! Et maintenant que tu le dis, je cerne moi-même plus l'idée en question! Dans une série comme Game of Thrones, c'est finalement plus la culture (si toutefois on peut appeler ça une culture) qui dicte le choix scénaristique et la mise en forme ou la mise en parallèle des personnages. Ce sont des techniques, qui pour l'amateur lambda (je pense par là qui ne cherche pas un minimum comme nous à effectuer une mise en abîme critique de la série), sont finalement très cachés.

Mais c'est une preuve tangible que n'importe quelle scène de n'importe quel film/série est probablement choisie par avance pour véhiculer une idée particulière. On se rend compte que soit D&D ne sortent pas de l'ordinaire comme il auraient pu le démontrer dans la saison 1, ce qui n'en fait pas des scénaristes sans talent, soit qu'ils n'ont pas le choix impactant la mise en scène.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Episode 09 - The Dance of Dragons   Aujourd'hui à 17:02

Revenir en haut Aller en bas
 
Episode 09 - The Dance of Dragons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Episode 06 - The Old Gods and the New
» [Still] Episode 10 - Valar Morghulis
» Episode 129 : Fairy Tail
» DRAGONS PORTES
» Episode 1 - Disparition sur le campus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game of Thrones :: Castral Roc :: Episodes :: Saison 5-
Sauter vers: