Partagez | 
 

 Episode 06 - Unbowed, Unbent, Unbroken

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Quelle note donneriez-vous à l'épisode?
1
5%
 5% [ 1 ]
2
21%
 21% [ 4 ]
3
32%
 32% [ 6 ]
4
32%
 32% [ 6 ]
5
10%
 10% [ 2 ]
Total des votes : 19
 

AuteurMessage
Hesila
S’empare du Trône


Féminin Messages : 982
Age : 24

MessageSujet: Re: Episode 06 - Unbowed, Unbent, Unbroken   Ven 22 Mai - 19:10

Valyria a écrit:
Mon Dieu. Oui, on pouvait s'attendre à ça, oui, c'est une nuit de noces, ça n'en reste pas moins un viol x) Et que dire du "Theon était un extra", genre la cerise sur le joli gâteau? ...

Eh oui... Apparemment, ces personnes sont incapables d'envisager une nuit de noce à Westeros où les époux se respectent mutuellement. Sad Je précise : les deux commentaires ne se suivent pas, je les ai regroupés. Il y a heureusement des gens qui ne pensent pas pareil.

Si cette série amène les gens à considérer ce genre de scène comme une sexualité "normale" à Westeros, cela prouvera que les scénaristes ont mal fait leur boulot. Je suis absolument certaine que la nuit de noce entre Catelyn Tully et Eddard Stark a été agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Pharoahe Monch
Entre dans le Conseil restreint


Masculin Messages : 808
Age : 20

MessageSujet: Re: Episode 06 - Unbowed, Unbent, Unbroken   Ven 22 Mai - 19:41

J'pige pas pourquoi vous voulez qu'elle sorte encore plus forte du truc, elle s'est fait violée hein... Quand tu te fais violer, en général, tu mets un moment avant de t'en remettre, c'est dépression, difficulté et compagnies, pas je deviens Superman et je défonce tout sur mon passage, donc évidemment qu'elle va être traumatisée

D'ailleurs si Jeyne Poole = Sansa, normalement ceux qui ont lu le livre comprennent ce que je veux dire, elle va pas devenir super vaillante et combattante
Revenir en haut Aller en bas
ahia
Queen of Thorns


Féminin Messages : 5548

MessageSujet: Re: Episode 06 - Unbowed, Unbent, Unbroken   Ven 22 Mai - 19:42

jova a écrit:
Le truc qui me dérange le plus dans l'épisode, c'est l'intrigue de Dorne! :o Franchement, je comprends la venue de Jaime à Dorne, mais ils pouvaient beaucoup mieux que cette tentative pourrie de sauvetage xD
Surtout qu'ils avaient l'excuse OFFICIELLE du bouquin: ramener la tête de la Montagne à Dorne!!! Il suffisait (comme on l'avait tous supposés ici et ailleurs) que Jaime remplace Balon Swann et le mec il avait une raison béton pour être à Dorne et approcher Myrcella sans soupçon... Mais non, c'était trop bien pour Dumb&Dumber, il fallait mieux cette intrigue bidon qui ne tient pas debout... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Pharoahe Monch
Entre dans le Conseil restreint


Masculin Messages : 808
Age : 20

MessageSujet: Re: Episode 06 - Unbowed, Unbent, Unbroken   Ven 22 Mai - 19:45

ahia a écrit:
jova a écrit:
Le truc qui me dérange le plus dans l'épisode, c'est l'intrigue de Dorne! :o Franchement, je comprends la venue de Jaime à Dorne, mais ils pouvaient beaucoup mieux que cette tentative pourrie de sauvetage xD
Surtout qu'ils avaient l'excuse OFFICIELLE du bouquin: ramener la tête de la Montagne à Dorne!!! Il suffisait (comme on l'avait tous supposés ici et ailleurs) que Jaime remplace Balon Swann et le mec il avait une raison béton pour être à Dorne et approcher Myrcella sans soupçon... Mais non, c'était trop bien pour Dumb&Dumber, il fallait mieux cette intrigue bidon qui ne tient pas debout... Rolling Eyes

J'ai une question sur ça

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Hesila
S’empare du Trône


Féminin Messages : 982
Age : 24

MessageSujet: Re: Episode 06 - Unbowed, Unbent, Unbroken   Ven 22 Mai - 19:50

@Pharoahe Monch : comme je le disais précédemment, "On sait que Sansa a souffert et qu'elle devient forte : un viol, parmi la longue liste de ses malheurs (perdre sa famille, se faire torturer psychologiquement et physiquement par Joffrey, subir deux mariages non consentis, manquer de se faire violer plusieurs fois, etc.), ne rajoute aucun élément à l'histoire ! Elle a déjà assez souffert, bon sang : pas besoin de plus pour lui forger le caractère !!!"

Je suis parfaitement consciente qu'on ne se remet pas d'un viol en 5 minutes. Cependant, on pourrait "espérer" que s'ils ont tenu à ce que ce soit Sansa qui subisse ce sort, ce n'est pas pour rien (sinon, bonjour l'acharnement gratuit). Donc, j'attends de voir quel est leur "objectif" derrière cette scène, comment ils envisagent l'impact que cette scène va avoir sur les personnages.
Si elle rend Sansa encore plus forte, ce serait plutôt pas mal (même si elle devenait déjà forte, donc légèrement useless). Mais si c'est pour la faire redevenir une victime apeurée qui doit être sauvée par les autres, non merci, ça a déjà été trop fait. Ce serait non seulement illogique vis-à-vis de sa storyline, mais cela prouverait que les scénaristes veulent faire souffrir son personnage no matter what.
Revenir en haut Aller en bas
Hesila
S’empare du Trône


Féminin Messages : 982
Age : 24

MessageSujet: Re: Episode 06 - Unbowed, Unbent, Unbroken   Ven 22 Mai - 19:52

Vis-à-vis de ta question
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Pharoahe Monch
Entre dans le Conseil restreint


Masculin Messages : 808
Age : 20

MessageSujet: Re: Episode 06 - Unbowed, Unbent, Unbroken   Ven 22 Mai - 20:12

Oui je comprends ce que tu veux dire t'inquiète, et je comprends l'attente derrière son évolution, mais je te dis juste que pour moi, ça se fera pas en un épisode mais en plusieurs, sinon Sansa est une surhumaine qui ne ressent pas la douleur... Parce que pour se remettre d'un viol en 1 jour chapeau

Mais bon, après personnellement je la vois pas devenir super puissante d'un coup, je la vois plus passer par des phases de "dépression" ou de renfermement sur elle-même avant d'avoir un élément déclencheur (je ne sais pas lequel) qui l'aidera à devenir forte

Et si Jeyne = Sansa, on aura bel et bien un personnage assez "faible" si je me souviens bien de la storyline de Jeyne

Pour Qyburn merci c'est plus clair
Revenir en haut Aller en bas
Hesila
S’empare du Trône


Féminin Messages : 982
Age : 24

MessageSujet: Re: Episode 06 - Unbowed, Unbent, Unbroken   Ven 22 Mai - 20:13

@Pharoahe Monch : je suis tout à fait d'accord avec toi. Pauvre bichette. Sad
De rien !
Revenir en haut Aller en bas
Yelrahc
Anobli pour son courage


Masculin Messages : 309
Age : 24

MessageSujet: Re: Episode 06 - Unbowed, Unbent, Unbroken   Ven 22 Mai - 22:30

Pour ma part je suus assez d'accord avec ce que dit le mec sur youtube
Ca rejoint ce que je disais dans mon poste
D un point de vue GOTesque ce n est pas un viol pour ramsay
pour ramsay
Et en effet les noces de caitlyn et eddard n étaient sans doute pas identique puisque ned stark a aboli la coutume du coucher qu il jugeait barbare

Revenir en haut Aller en bas
Thunderlord
Participe à la Rébellion


Masculin Messages : 102
Age : 23

MessageSujet: Re: Episode 06 - Unbowed, Unbent, Unbroken   Ven 22 Mai - 22:56

Bon sa y est j'ai lu tout vos commentaire et que dire ... scratch plusieurs chose :
Je vais passer sur les débats , le viol choquant pas assez choquant , on utilise une femme pour mettre en valeur un homme , le viol était pas nécessaire ...etc
Non je vais juste expliqué ce qui me dérange dans cette fin d'épisode et comment j'aurais voulu que sa ce passe :
ce qui me dérange : Sansa est passive ! Je rappelle que ce n'est pas un mariage imposé , littlefinger lui a laissé le choix . Alors oui elle est triste et winterfell est plein de personne qui ont tué sa famille mais elle savait a quoi elle s'engageais . Il ne lui est pas venue a l'idée d'avoir un plan d'action une fois arrivé ou d'au moins tenter de séduire ramsay ?Le pire c'est qu'elle avait toute les chance d'y arriver .
Ce que j'aurais voulu voir : Que sansa montre qu'elle a grandit . Je veux dire que beaucoup de scène inutile des autres saisons aurais pu prendre sens a ce moment : littlefinger qui apprend a ces pute comment faire croire a un homme qu'il est bon ( pourquoi ne pas avoir appris sa a sansa sachant qu'elle devrait manipuler ramsay ) , Cersei qui dit a sansa que ce qu'elle a entre les jambes est son arme la plus efficace , le fait qu'elle sache comment fonctionne un psychopathe vu le temps passé avec jeoffrey , elle sait que ramsay a des relation difficile avec son père.
J'aurais voulu très exactement qu'elle demande a ramsay le privilège de punir theon elle même ( avec un fouet par exemple ) , puis de lui dire qu'elle hais son père mais qu'elle ne le hais pas lui et qu'il ne sont pas obligé d'attendre le mariage pour consommer ( ramsay ce serait méfier au début ) , puis la nuit du mariage qu'elle prenne l'initiative ! Qu'elle place son coup d'estoc en montrant que sa ne lui fait rien que theon regarde . Elle pourrait même murmurer a ramsay qu'elle le veut non pas comme seigneur de winterfell mais comme roi du nord . Et je sens que sa c'eu été intéressant.

Voilà en somme ce que j'aurais voulu . Après bon vous pouvez ne pas être d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
Alastar
Entre au service des Seigneurs


Masculin Messages : 217
Age : 18

MessageSujet: Re: Episode 06 - Unbowed, Unbent, Unbroken   Ven 22 Mai - 23:43

Pharoahe Monch:
 

@ Thunderlord : Mais totalement, ce qu'il aurait fallu faire, si on prenait la continuité des évènements c'était ça, ça fait cinq ans qu'elle s'en prend plein la tronche (dans la série, ça fait cinq ans) et elle a pas évolué. Bordel Dumb & Dumber décousent ce qui était très bon chez Martin, l'évolution des personnages féminins (on compte pas Cersei qui s'enfonce de plus en plus dans ses amphores de vin, on va finir par se demander si elle en prend pas par perfusion pour ne pas se rendre compte qu'elle arme ses ennemis).
Revenir en haut Aller en bas
Thunderlord
Participe à la Rébellion


Masculin Messages : 102
Age : 23

MessageSujet: Re: Episode 06 - Unbowed, Unbent, Unbroken   Ven 22 Mai - 23:53

Alastar a écrit:
Pharoahe Monch:
 

@ Thunderlord : Mais totalement, ce qu'il aurait fallu faire, si on prenait la continuité des évènements c'était ça, ça fait cinq ans qu'elle s'en prend plein la tronche (dans la série, ça fait cinq ans) et elle a pas évolué. Bordel Dumb & Dumber décousent ce qui était très bon chez Martin, l'évolution des personnages féminins (on compte pas Cersei qui s'enfonce de plus en plus dans ses amphores de vin, on va finir par se demander si elle en prend pas par perfusion pour ne pas se rendre compte qu'elle arme ses ennemis).
Merci ! C'est vrais que si les Moineau sont pas content pour le faux témoignage et l'homoséxualité , je me demande comment ils punissent l'adultère, l'inceste et le régicide ( ce qui sont les trois péché que lancel peu attesté ) .
Revenir en haut Aller en bas
Hesila
S’empare du Trône


Féminin Messages : 982
Age : 24

MessageSujet: Re: Episode 06 - Unbowed, Unbent, Unbroken   Sam 23 Mai - 10:01

Thunderlord a écrit:
Bon sa y est j'ai lu tout vos commentaire et que dire ... scratch plusieurs chose :
Je vais passer sur les débats , le viol choquant pas assez choquant , on utilise une femme pour mettre en valeur un homme , le viol était pas nécessaire ...etc
Non je vais juste expliqué ce qui me dérange dans cette fin d'épisode et comment j'aurais voulu que sa ce passe :
ce qui me dérange : Sansa est passive ! Je rappelle que ce n'est pas un mariage imposé , littlefinger lui a laissé le choix . Alors oui elle est triste et winterfell est plein de personne qui ont tué sa famille mais elle savait a quoi elle s'engageais . Il ne lui est pas venue a l'idée d'avoir un plan d'action une fois arrivé ou d'au moins tenter de séduire ramsay ?Le pire c'est qu'elle avait toute les chance d'y arriver .
Ce que j'aurais voulu voir : Que sansa montre qu'elle a grandit . Je veux dire que beaucoup de scène inutile des autres saisons aurais pu prendre sens a ce moment : littlefinger qui apprend a ces pute comment faire croire a un homme qu'il est bon ( pourquoi ne pas avoir appris sa a sansa sachant qu'elle devrait manipuler ramsay ) , Cersei qui dit a sansa que ce qu'elle a entre les jambes est son arme la plus efficace , le fait qu'elle sache comment fonctionne un psychopathe vu le temps passé avec jeoffrey , elle sait que ramsay a des relation difficile avec son père.

@ Thunderlord : Un point supplémentaire dont j'aurais dû parler dans mon très long commentaire argumenté. Tu as tout à fait raison ! Pourquoi ne se défend-t-elle pas ? Pourquoi est-elle passive ? Pourquoi ne prend-t-elle pas les choses "en main" ? Attend-t-elle toujours qu'on la sauve après 5 saisons d'une vie passée à être une victime des évènements ? Eh bien je parie que oui, elle attend qu'on la sauve.  Evil or Very Mad  Ou comment les scénaristes nous gâchent toute une stortyline pour amener le "sauvetage de Sansa" par Theon, Brienne ou même Stannis.

@Yelrahc : est-ce que tu trolle ? Shocked Je te propose les réflexions suivantes. Un psychopathe viole une femme dans la ville de Paris. Crois-tu que les juges vont décider que : "Ce n'est pas un viol, car le psychopathe ne pense pas que c'est un viol." ? Bien sûr que non, car les lois françaises s'appliquent pour tout le monde.
Deuxième réflexion. Un mari, lors de la nuit de noce, force sa femme à se pencher en avant, lui déchire ses vêtements, et la pénètre de force alors qu'elle pleure. Si l'affaire est portée devant un tribunal par la femme, ce sera un viol conjugal, et il y a peu (en fait aucune) chance que l'on dise à la victime : "Mais enfin, c'est votre nuit de noce, vous vous attendiez à quoi ?".
Maintenant, rassemble les deux, et imagine que ça se passe à Westeros. Ce n'est pas parce que ce n'est pas un viol pour Ramsay (et en plus, je suis certaine que pour lui aussi s'en est un, et qu'il en est content) que cette scène n'est pas un viol. Ce n'est pas parce qu'ils sont mari et femme que ça ne peut pas être un viol. C'EST un viol.
Revenir en haut Aller en bas
ahia
Queen of Thorns


Féminin Messages : 5548

MessageSujet: Re: Episode 06 - Unbowed, Unbent, Unbroken   Sam 23 Mai - 12:12

Hesila a écrit:

Maintenant, rassemble les deux, et imagine que ça se passe à Westeros. Ce n'est pas parce que ce n'est pas un viol pour Ramsay (et en plus, je suis certaine que pour lui aussi s'en est un, et qu'il en est content) que cette scène n'est pas un viol. Ce n'est pas parce qu'ils sont mari et femme que ça ne peut pas être un viol. C'EST un viol.
Je pense pas qu'il conteste ce que tu dis mais que ce qu'il veut dire, c'est que bien que ça soit un viol dans l'absolu (personne ne le conteste), au regard des lois de Westeros, ça n'en est pas un car "c'est le devoir de la femme de satisfaire les besoins de son mari et qu'elle a rien à dire".
Revenir en haut Aller en bas
Hesila
S’empare du Trône


Féminin Messages : 982
Age : 24

MessageSujet: Re: Episode 06 - Unbowed, Unbent, Unbroken   Sam 23 Mai - 15:37

@ahia : oui, je comprends bien. Mais malgré cela, je ne suis pas certaine que le viol entre époux soit considéré comme la meilleure façon de se comporter au sein d'un couple à Westeros. Pas sûre non plus que la Religion des Sept soit tout à fait d'accord avec ce genre de comportement ; je pense même que le Grand Moineau aurait pu faire arrêter Ramsay pour ce qu'il a fait à Sansa.

EDIT : si je me souviens bien, le mari doit protection à son épouse dans la Religion des Sept. Malgré les "devoirs" de la femme envers son époux, je ne pense pas que la mari soit autorisé à violenter sa femme (la battre, la violer, l'humilier) s'il lui doit protection...
Revenir en haut Aller en bas
Thunderlord
Participe à la Rébellion


Masculin Messages : 102
Age : 23

MessageSujet: Re: Episode 06 - Unbowed, Unbent, Unbroken   Sam 23 Mai - 18:13

Si on ce réfère aux livre les moineaux ne tiennent pas la femme en haut estime donc tant que la dite femme est mariée elle ne peut refuser les avances de son mari .D'ailleurs les hommes pouvais avoir des maitresse tandis que la femme était tuée si elle trompait son mari .

Edit : c'est vrai remarque d'ailleurs jaime ne supportais pas de monter la garde a attendre tandis que aerys violais sa femme , mais le chef de la garde disait qu'ils ne devait pas la protéger de lui (aerys ).
Revenir en haut Aller en bas
Yelrahc
Anobli pour son courage


Masculin Messages : 309
Age : 24

MessageSujet: Re: Episode 06 - Unbowed, Unbent, Unbroken   Dim 24 Mai - 0:09

Hesila a écrit:


@Yelrahc : est-ce que tu trolle ?  Shocked  Je te propose les réflexions suivantes. Un psychopathe viole une femme dans la ville de Paris. Crois-tu que les juges vont décider que : "Ce n'est pas un viol, car le psychopathe ne pense pas que c'est un viol." ? Bien sûr que non, car les lois françaises s'appliquent pour tout le monde.
Deuxième réflexion. Un mari, lors de la nuit de noce, force sa femme à se pencher en avant, lui déchire ses vêtements, et la pénètre de force alors qu'elle pleure. Si l'affaire est portée devant un tribunal par la femme, ce sera un viol conjugal, et il y a peu (en fait aucune) chance que l'on dise à la victime : "Mais enfin, c'est votre nuit de noce, vous vous attendiez à quoi ?".
Maintenant, rassemble les deux, et imagine que ça se passe à Westeros. Ce n'est pas parce que ce n'est pas un viol pour Ramsay (et en plus, je suis certaine que pour lui aussi s'en est un, et qu'il en est content) que cette scène n'est pas un viol. Ce n'est pas parce qu'ils sont mari et femme que ça ne peut pas être un viol. C'EST un viol.

Alors j'essaie juste de m'expliquer avant de me faire accuser de faire l'apologie du viol.
Alors pour être clair tout de suite sur ce que je pense : il s'agit d'une relation sexuelle non consentie donc c'est un viol si on se place dans le contexte réel.

Cependant, je n'ai pas été choqué par cette scène parce qu'elle s'inscrit dans la logique de l'univers de Game of Thrones. Ramsay se marie avec Sansa donc en tant qu'époux il est dit dans la loi que le mariage doit être consommé. Donc que pouvait il se passer d'autre à la nuit de noces que cette relation sexuelle ???
De même Cersei se faisait violer par Robert Baratheon, comme Lysa Arryn se faisait violer Par Jon Arryn etc etc.....

Donc je maintiens ce que je dis : dans l'univers de HoT, d'un point de vue du mari, ce n'est que "logique" que la femme "respecte la loi"

Ce qui peut être choquant, c'est le fait que ce viol soit mis en scène. Autant la violence hardcore on est habitués à en voir à toutes les sauces alors ça ne nous marque pas, autant le viol c'est un sujet beaucoup plus sensible puisque c'est un sujet qui je pense, est plus ancré dans le réel que de voir un mec se faire transpercer par une épée sur le champ de bataille par exemple.

Donc voilà GoT c'est pas la vraie vie et donc on remet les choses dans son contexte.
Si demain il y a un film qui sort et qui parle de la vie d'une personne dans le monde réel et qu'on voit une scène où elle se fait violer, évidemment que ce le ressenti ne sera pas le même.
Revenir en haut Aller en bas
XTwipz
Atteint la sagesse des Mestres


Masculin Messages : 410
Age : 19

MessageSujet: Re: Episode 06 - Unbowed, Unbent, Unbroken   Lun 25 Mai - 15:51

Donc en ce qui concerne mon ressenti sur cet épisode, (désolé vous l'avez peut-être déjà évoqué mais j'ai pas eu le courage de tout lire Rolling Eyes )

Sansa, dans cet épisode me fait extrêmement penser à quelque chose. Et après réflexion, je me suis rendu compte que la tournure de la storyline de Sansa suivait un peu comme Daenerys au début de l'histoire. Pour moi, malgré ce qu'il se passe, cela ne laisse présager que du bon pour Sansa. Bon dis comme ça c'est chaud mais même ^^
Sansa renaîtra comme Daenerys l'a fait, enfin je vois ça comme ça!
Revenir en haut Aller en bas
Fantôme
Grand Questionneur Royal


Féminin Messages : 1982

MessageSujet: Re: Episode 06 - Unbowed, Unbent, Unbroken   Jeu 4 Juin - 1:12


L’épisode commence avec Arya en train de réaliser une nouvelle toilette mortuaire mais, cette fois, avec un respect pour le défunt qui démontre une réelle évolution dans son regard concernant la mort. Elle apparaît, en effet, beaucoup plus douce dans ses gestes et attentive à ce qu’elle fait. Après, elle reste ce qu’elle est : curieuse d’en savoir plus et d’avancer. Du coup, il lui est rappelé que ce n’est pas à elle de décider du rythme de son apprentissage, qu’elle se doit de se plier aux règles, la première étant de devenir personne. J’ai beaucoup aimé la manière dont cette jeune fille a bluffé Arya en lui racontant une histoire qui, au final, n'était pas la sienne : l’émotion d’Arya démontre qu’elle a encore besoin de mettre une histoire et une identité tant sur elle que sur autrui, c’est humain et c’est ce qui fait que la storyline d’Arya me touche, je ne veux pas qu’elle oublie qui elle est. Une chose est sûre, c’est que, pour l’heure, elle a échoué au jeu puisqu’elle n’a pas su percevoir la réalité ou non des propos de cette jeune-fille. Du coup, elle retente sa chance avec Jaqen en prenant, cette fois, le rôle de celui qui bluffe mais elle a beau tenter de glisser des mensonges dans son histoire, ce dernier sait déceler chacun d’entre eux, Arya se doit donc de s’améliorer tant dans l’art de mentir que dans celui de repérer le mensonge dans le discours d’autrui. Après, je ne suis pas certaine qu’elle apprenne mieux sous les coups, du coup, pour moi, ces derniers n’étaient là que pour marquer le fait qu’elle se mentait à elle-même en assurant détester Le Limier, et, j’ai apprécié que cette réalité soit mise en avant parce que je suis persuadée que, depuis son road movie avec lui, elle ne le déteste plus et que c’est ce qui fait qu’elle l’a laissé en vie, lui laissant, inconsciemment, une chance de survivre. De même, j’aime qu’il lui renvoie le fait qu’elle ne veut pas (et c’est tant mieux), au fond, devenir personne. Si elle n’est pas prête à cela, elle l’est cependant pour tuer et, là où l’on perçoit qu’Arya a évolué, c’est qu’elle est capable de concevoir la mort autrement que dans la vengeance, de prendre en compte le fait qu’elle puisse aussi être apportée pour soulager autrui et c’est ce que montre la scène où elle prend en charge cette petite fille. Elle a su entendre la demande du père et le besoin de cette dernière (de ne plus souffrir). Le mensonge lui est apparu naturellement parce que, pour elle, il se devait d’être pour rassurer et accompagner au mieux cette petite fille dans cette démarche difficile de mourir. Je ne suis pas pour le mensonge, je ne cesse de me battre dans mon travail pour que les pathologies et leur évolution soient dites aux patients afin qu’ils puissent se l’approprier et ainsi avoir un certain contrôle sur leur vie mais donner la mort, c’est tout autre chose, c’est ce qui fait que le débat sur l’euthanasie reste aussi houleux. Arya, ne cherchant plus à assouvir un besoin personnel mais à satisfaire une requête, se voit autoriser à suivre Jaqen et ainsi découvrir la salle au milles visages. Je crois avoir eu la même expression du visage qu’elle : j’étais hypnotisée. Et, j’ai aimé que Jaqen valide le fait que, si elle n’est pas prête à être personne (et c’est - toujours -  tant mieux), elle est prête à être quelqu’un d’autre. Le rythme, la photographie, le jeu des acteurs, tout me plaît dans la storyline de Braavos.

Jorah, conscient de son état, est en pleine réflexion philosophique concernant son devenir, du coup, il renvoie, une fois de plus, à Tyrion combien son babillage incessant le fatigue. J’ai aimé que ce dernier mette en avant le fait qu’il n’ait pas pu parler tout au long de son trajet parce que ça lui permet de lui faire part de la raison de sa situation actuelle :  double meurtre (Shae et son père). Je trouve bien que Jorah ne lui réponde pas parce qu’il n’y a rien, finalement, à répondre à ça. Comme Tyrion ne sait pas se taire, il poursuit en évoquant le père de Jorah et c'est à l'expression du visage de ce dernier qu'il comprend qu'il n’était pas au courant de sa mort. Je trouve l’émotion de Jorah et l’embarras de Tyrion très justes. Si la série met parfois mes nerfs à rude épreuve, il est clair aussi que je l’apprécie pour ce type de scènes inédites qui sont bien écrites. Il est terrible, pour Jorah, de prendre conscience qu’il n’aura plus l’occasion de revoir son père et, par là-même, de se racheter à ses yeux. Mais Tyrion ne s’arrête pas là et continue à tirer sur la corde sensible en évoquant, cette fois, l’amour de sa vie : Daenerys    Même si Jorah est touchant dans sa manière d’exprimer sa foi en cette dernière (en lien avec la naissance des dragons), nous savons aussi qu’il en est follement amoureux et que l’amour rend aveugle, du coup, j’ai aimé que Tyrion lui renvoie le fait que ce ne sont pas les dragons qui en fera une grande reine parce que c’est aussi une réalité. D’autant  qu’elle a démontré, dans l’épisode précédent, un brin de folie meurtrière et une réelle inexpérience en matière de règne. Bref, je trouve bien que Tyrion mette en avant la possibilité que Daenerys ne soit ni compétente, ni complètement légitime pour le Trône de Fer. Même s’il n’y a rien de bien transcendant, la storyline concernant Tyrion reste bonne parce que les dialogues sont bien écrits et que le jeu des acteurs est de qualité. Après, il est dommage que la psychologie ne soit pas aussi poussée que dans le livre : Tyrion reste relativement statique dans son évolution. L’entrée en scène des esclavagistes n’est pas terrible et la manière de Tyrion de négocier sa vie beaucoup moins inspirée et crédible que d’habitude si ce n’est lorsqu’il les incite à les emmener à Meereen mettant en avant les compétences de guerrier de Jorah. Si ce dernier est apparu, dans un premier temps, mal à l’aise d’être ainsi vendu, l’optique de revoir Daenerys l’a motivé à convaincre les esclavagistes de l’emmener combattre dans les arènes. On perçoit bien, au travers de cette scène, le traitement qui est réservé aux esclaves et aux nains (qui n’ont pas une Maison de renom pour les protéger).

Du côté de Port-Réal, Littlefinger est de retour et ne semble pas bien à l’aise avec les changements réalisés par Cersei en particulier concernant les moineaux. Il ne se laisse pas, pour autant, impressionner par Lancel, au contraire, il lui rappelle subtilement sa relation avec Cersei. Même si cette dernière ne compte pas écouter ses conseils, il est bien qu’il lui renvoie sa bêtise d’avoir armé la foi pour enfermer l’héritier de Hautjardin d’autant qu’elle n’est pas une sainte en matière de choix de partenaire. Mais, comme Cersei reste sur son idée qu’elle est la plus intelligente (et qu'elle ne craint rien concernant le Grand Moineau), elle lui laisse entendre ses soupçons (concernant son mariage avec Lysa Arryn et le deuil qui s’en est suivi) pour lui faire comprendre qu’il se doit de lui être loyal sauf qu’elle ne devrait pas jouer avec Littlefinger parce qu’il est bien trop fort pour elle. Cersei se surestime et c'est ce qui fait qu'elle va à sa perte. En attendant, elle lui fait comprendre qu’elle compte sur lui pour faire en sorte que, si la guerre devait reprendre, le Val suive le roi. Et, alors qu’elle pense avoir brillamment œuvré, Littlefinger continue à mettre en place son plan en informant la présence de Sansa à Winterfell et le projet de Roose Bolton de la marier à son fils Ramsay mettant, par là-même, en avant la trahison de ce dernier envers leur Maison puisqu’il s’était allié à Tywin pour l’organisation des Noces Pourpres. Bref, il continue à mettre en conflit les différentes Maisons influentes en détruisant certaines alliances et/ou en les incitant à s’affaiblir pour pouvoir poursuivre son ascension sociale. Et, avec les bourdes de Cersei (= laisser Kevan s’en aller, envoyer Jaime à Dorne, se mettre les Tyrell à dos…), cela lui est bien plus facile qu’au temps de Tywin. Du coup, il va au bout de son idée en lui proposant les chevaliers du Val pour l’aider à libérer Winterfell (soit de Roose, soit de Stannis) en échange du titre de Gouverneur du Nord, ce dont il rêve depuis que Ned Stark a épousé la femme qu’il aimait. Après, il est clair que Cersei prend un risque (pour son devenir) en mettant en avant que le lion ne viendra pas perturber Winterfell quand Littlefinger lui aura prouvé sa loyauté en lui offrant la tête de Sansa sur un pique… parce que je reste sur mon idée qu’il compte bien finir sa vie avec cette dernière (en lien avec sa ressemblance avec Catelyn), du coup, dès lors qu’elle aura fait le décret royal, ça pue du c*l pour elle !

De son côté, Myrcella est à des années-lumière des problèmes de sa mère en vivant son rêve de p’tite fille grâce à l’attention et l’amour (qui semble sincère) de son prince charmant, Trystan Martell. Je n’ai pas pu m’empêcher de penser à Sansa lors de cette scène parce qu’elle avait ce même rêve de conte de fées et qu’elle en est bien loin à présent. Myrcella, elle, le touche du bout des doigts puisque Trystan compte demander à son père (qui veille sur eux du haut de son balcon) de les marier au plus vite mais c’était sans compter sur l’arrivée surprise de Jaime (qui, non seulement, reste sur son idée de la kidnapper mais, en plus, s'offre le culot de le faire aux yeux de tous) et le désir de vengeance des Aspics. Alors, j’ai beau être bonne spectatrice, j’avoue que la scène du combat dans le jardin aquatique m’a fait grincer des dents tant elle était peu crédible et mal orchestrée. Du coup, pas facile pour les acteurs de mettre du sens à leur jeu dans une scène qui n’en a pas. Bref, je suis apparue aussi décontenancée que Myrcella d’autant que, juste avant, Doran, conscient de ce qui pouvait se tramer, avait demandé à Areo de veiller. Or, si ce dernier finit par intervenir, il le fait cependant bien tardivement ! Sans doute pour nous laisser profiter du spectacle mais ce dernier n’étant pas à la hauteur de ce que j’espérais, j’aurais préféré qu’il intervienne tout de suite afin de me permettre de croire encore tant aux capacités des Aspics qu’à la crédibilité de l’ensemble des personnages présents. En même temps, le fait que certaines répliques (comme, par exemple, celle de Bronn concernant sa compréhension de la main en or de Jaime - en lien avec sa manière d’agir sans réfléchir) valide notre sentiment d’incompréhension permet de faire passer - au mieux - la pilule. Il n’en reste pas moins que, pour le moment, Dorne est mis à mal alors même que j’aime la storyline du livre. Après, comme je suis une personne optimiste, je me dis que le pire est passé (= plan bancal tant de Jaime que d’Ellaria) et que nous allons, à présent, pouvoir aborder Dorne d’une manière plus pertinente.  

Après Littlefinger, c’est Olenna qui est de retour à Port-Réal et elle n’imagine même pas à quel point sa réflexion concernant le fait que ça sent la m*rde à des lieues est réelle parce que, même si cela lui parait inconcevable que les moineaux puissent mettre au cachot tous les pêcheurs - puisqu’ils se verraient obliger d’y mettre toute la population de Port-Réal - elle n’a pas encore fait la connaissance du Grand Moineau et, par là-même, pris conscience de sa volonté à nettoyer entièrement Port-Réal. Voir Cersei écrire ce que l’on peut penser être le décret royal promis à Littlefinger (ou juste pour se donner une prestance) renvoie à son père en train d’écrire à Roose Bolton pour organiser les Noces Pourpres. Sauf que Cersei n’a ni le charisme, ni la pertinence de son père et on sait déjà que tout ne se réalisera pas comme elle a prévu tant dans son compromis avec Littlefinger que sa provocation envers Olenna et sa Maison, du coup, elle apparait pitoyable en particulier lorsqu'Olenna lui renvoie le fait que Hautjardin peut lui couper l’or, le blé et les troupes si elle persiste dans son attitude. Cette dernière termine en lui jetant à la figure que, si elle n’appréciait pas Tywin, elle le respectait cependant parce que dans la capacité de comprendre l’importance de s’allier avec ses rivaux (plutôt que les avoir contre lui) et, quand on connaît l'orgueil de Cersei, on se dit que ça a dû lui faire du mal d'entendre ce type de propos. Ce qui manque à Cersei, c’est son absence de réflexion en lien avec ce qui se joue, elle ne reste que dans sa problématique propre (en lien avec la prophétie), c’est ce qui lui retire toute son intelligence mais aussi ce qui la rend attachante : c’est terrible de la voir s’autodétruire au rythme de ses mauvais choix.

L’audience avec le Grand Moineau s’annonce mal dès lors que ce dernier interroge aussi Margaery parce qu’on sent que ce n’est pas normal. Si je trouve dur de la faire mettre au cachot pour avoir menti (pour sauver son frère), j’avoue que je suis plutôt contente parce que ça rejoint le livre et que c’est important pour la suite. Cersei apparaît b*tch à souhait, jouant celle qui s’offusque et tente de défendre les Tyrell (pour conserver la confiance de Tommen et tenter de convaincre la reine des épines de sa bonne foi) alors même qu’elle jubile. Sauf qu’Olenna, consciente de sa responsabilité dans cette double arrestation, apparait dépitée et ne compte pas, par là-même, en rester là. De son côté, Tommen apparaît désemparé, ne sachant comment intervenir. En tout cas, j’ai aimé la fureur de Loras, ça réhabilite un brin son personnage, ça le rend plus actif, bref, je le trouve plus pertinent quand il est en colère envers Olyvar qu’au lit avec lui    (même s’il est clair que la scène où Margaery les surprend dans la chambre prend, à présent, tout son sens).  

A Winterfell, Sansa se prépare à épouser Ramsay et s’interroge (devant son miroir) sur sa capacité à pouvoir séduire et manipuler ce dernier. Et, comme on connaît bien Ramsay, on ne peut que se dire que non et frissonner en pensant à sa nuit de noces. En attendant, Myranda la prépare à cette dernière en lui donnant un bain et en faisant disparaître le reste de la teinture qui faisait de Sansa, Alayne, lui retirant définitivement ce rôle pour lui donner celui de Jeyne Poole. Même si Sansa démontre sa force de caractère en lui rappelant qui elle est et en lui assurant ne pas avoir peur d’elle, les propos de Myranda (concernant la perversité de Ramsay) l’ont cependant alertée et fait prendre conscience qu’elle a fait une belle c*nnerie en acceptant de se marier avec lui. D’autant qu’à présent, elle ne peut plus fuir ! J’ai trouvé Theon poignant dans ses habits de lord et Sansa magnifique dans sa robe de mariage (d’hiver). La neige, les lanternes, le bois sacré, tout était parfait sauf que, sachant ce qui attendait Sansa, j’avais les dents serrées tout au long de la cérémonie. L’émotion de Theon au moment où il se nomme, où il est autorisé, le temps d’un instant, à ne plus être Reek et à récupérer son identité propre m’a beaucoup touchée. Un instant, j’ai cru (et espéré) que Sansa n’allait pas dire oui... mais non, du coup, là voilà mariée et, par là-même, vouée à la nuit de noces. Alors, oui, la scène était écrite et se devait d’être, oui, elle est bien moins cruelle que celle du livre… sauf que c’est Sansa. Et, si j’ai été terriblement choquée par la nuit de noces de Jeyne Poole parce que terriblement violente, j’ai été touchée par celle de Sansa parce qu’à des années-lumière de ce  que, le livre, me faisait espérer pour elle c’est-à-dire finir, malgré les horreurs qu’elle a vécu, à échapper à cette violence sexuelle sans doute parce que Le Limier l’a sauvée du viol et que Tyrion a eu, comme elle le rappelle très bien dans cette scène, l’élégance de respecter son jeune âge, sa pudeur et son absence d’amour pour lui. Et, si j’aime le fait que Sansa soit, dans la série, à Winterfell, je n’avais cependant pas envie de la voir subir ce que subit Jeyne Poole dans le livre parce qu’elle n’a pas lieu, à la base, de vivre cela. Bref, c’est la schizophrénie du lecteur dont je parlais dans mon ressenti du 5x05. Après, j’aime à croire que, dans l’histoire de GRRM, elle ne vivra pas cet ultime traumatisme. En attendant, tout comme Theon, j’ai pleuré en silence. Pour ses cris, sa douleur et ses rêves de prince charmant qui se sont définitivement envolés.
Revenir en haut Aller en bas
jova
Sword in the Darkness


Masculin Messages : 3913
Age : 24

MessageSujet: Re: Episode 06 - Unbowed, Unbent, Unbroken   Dim 21 Fév - 18:36

EW a rapporté que Bryan Cogman (le scénariste de l'épisode) s'est exprimé sur la dernière scène de l'épisode dans les commentaires audio des dvd. Ses propos peuvent être lus ici. Je les trouve très intéressants et permettent de voir la scène sous un autre œil. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Fleurdecerisier
Entre au service des Seigneurs


Féminin Messages : 221
Age : 20

MessageSujet: Re: Episode 06 - Unbowed, Unbent, Unbroken   Mar 23 Fév - 12:14

Je suis vraiment ravie de voir que je n'étais pas la seule à avoir littéralement détesté les Sand Snakes :S
Aucune des actrices n'a de charisme à mes yeux, on dirait juste des ados qui se la jouent rebelles. Sans parler d'une en particulier qui me fait penser à grumpy cat avec ses mimiques Laughing
C'est vraiment dommage, il y avait tellement de potentiel mais ils se sont bien loupés. Tout le passage à Dorne est assez ennuyeux aussi comme ça a déjà été dit.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Episode 06 - Unbowed, Unbent, Unbroken   Aujourd'hui à 17:04

Revenir en haut Aller en bas
 
Episode 06 - Unbowed, Unbent, Unbroken
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Unbowed, Unbent, Unbroken (Game of thrones saison 5 episode 6)
» Episode 06 - Unbowed, Unbent, Unbroken
» Episode 129 : Fairy Tail
» Episode 1 - Disparition sur le campus
» Nouvelle episode de lost s06 l'episode bonus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game of Thrones :: Castral Roc :: Episodes :: Saison 5-
Sauter vers: