Partagez | 
 

 Episode 05 - Kill the Boy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

Quelle note donneriez-vous à l'épisode?
1
0%
 0% [ 0 ]
2
0%
 0% [ 0 ]
3
31%
 31% [ 4 ]
4
38%
 38% [ 5 ]
5
31%
 31% [ 4 ]
Total des votes : 13
 

AuteurMessage
Blacklancelot
Rencontre les Autres


Masculin Messages : 45
Age : 37

MessageSujet: Re: Episode 05 - Kill the Boy   Mer 13 Mai - 14:01

Merci pour ce lien Yelrahc ! Smile

Je suis l'espoir de Blacklancelot ! bounce
Revenir en haut Aller en bas
ahia
Queen of Thorns


Féminin Messages : 5547

MessageSujet: Re: Episode 05 - Kill the Boy   Mer 13 Mai - 16:18

Pour LS, j'avoue que je ne sais plus quoi penser... D&D ont tellement rabâché que mettre LS dans la série ça aurait été gâcher le talent de l'actrice, tellement de temps a passé depuis le RW, aucune nouvelles de la Fraternité depuis des lustres, silence radio sur d'éventuelles exécutions de Frey...si jamais, LS débarquait, franchement maintenant, ça tomberait comme un cheveux sur la soupe. Et l'intérêt? Dans le livre, elle permet de
Spoiler:
 

Bref, j'y crois pas vraiment....

J'y avais pas pensé aux implications du départ de Mel.... Du coup, soit ça pue pour vous savez qui ou alors D&D continuent leur fanfic et rien ne lui arrivera...
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte-chan
Fouineuse


Féminin Messages : 307
Age : 23

MessageSujet: Re: Episode 05 - Kill the Boy   Mer 13 Mai - 16:50

Je ne comprendrais jamais toutes ces filles qui font des régimes pour ressembler "aux standards", je ne comprends même pas pourquoi ces standards existent, ces horribles !!

@Pharoahe Monch : Punaise, je vais faire des cauchemars là, regarde-moi cette hanche, ces côtes, cette colonne vertébrale et les os au-dessus des fesses qui ressortent de partout, c'est immonde !! Je suis choquée, elle va s'envoler à cause du vent O.O
Autrement, peut-être qu'elle fait un régime pour le tournage ? Dans les livres, Myranda est décrite comme étant maigre ?

@Hesila : Qu'est-ce qu'il a ton poids ? :o De ce que tu dis, il est tout à fait normal !
Revenir en haut Aller en bas
ahia
Queen of Thorns


Féminin Messages : 5547

MessageSujet: Re: Episode 05 - Kill the Boy   Mer 13 Mai - 17:03

Charlotte-chan a écrit:
Je ne comprendrais jamais toutes ces filles qui font des régimes pour ressembler "aux standards", je ne comprends même pas pourquoi ces standards existent, ces horribles !!
Surtout que les 'standards' varient selon les époques....La vidéo suivante est très bien faite, on voit l'évolution de l'antiquité à nos jours. Des femmes considérées comme rondes aujourd'hui étaient le top à la renaissance italienne...DONC FUCK LES STANDARDS!



Citation :

Autrement, peut-être qu'elle fait un régime pour le tournage ? Dans les livres, Myranda est décrite comme étant maigre ?
Elle n'existe pas dans le bouquin.
Revenir en haut Aller en bas
Blacklancelot
Rencontre les Autres


Masculin Messages : 45
Age : 37

MessageSujet: Re: Episode 05 - Kill the Boy   Mer 13 Mai - 17:27

Et bin, qu'est ce qu'elle se prend la pauvre Charlotte Hope Laughing


Revenir en haut Aller en bas
Charlotte-chan
Fouineuse


Féminin Messages : 307
Age : 23

MessageSujet: Re: Episode 05 - Kill the Boy   Mer 13 Mai - 17:53

ahia a écrit:
Charlotte-chan a écrit:
Je ne comprendrais jamais toutes ces filles qui font des régimes pour ressembler "aux standards", je ne comprends même pas pourquoi ces standards existent, ces horribles !!
Surtout que les 'standards' varient selon les époques....La vidéo suivante est très bien faite, on voit l'évolution de l'antiquité à nos jours. Des femmes considérées comme rondes aujourd'hui étaient le top à la renaissance italienne...DONC FUCK LES STANDARDS!



Mais cette vidéo est géniale : J'A.D.O.R.E !! Je te rejoins donc : FUCK LES STANDARDS poy poy


Ah, donc elle est "naturellement" maigre x)

@Blacklancelot : Je ne vois pas de quoi tu parles (A)
Revenir en haut Aller en bas
Lindwyn
Entre au service des Seigneurs


Féminin Messages : 239
Age : 30

MessageSujet: Re: Episode 05 - Kill the Boy   Jeu 14 Mai - 18:20

J'ai trouve l'épisode très mou mais plusieurs intrigues prennent un bon chemin alternatif. Dans le désordre :

J'aime de plus en plus Sansa, son petit sourire en coin quand elle comprends que Ramsay le sadique est en mauvaise position dans la succession Bolton, j'adore. Ca montre bien qu'elle grandie et qu'elle commence à comprendre les choses. Surtout qu'elle se rend bien compte que c'est un vrai psychopathe vu comment il traite Théon/Reek. Il est loin le temps où elle "voulait donner plein de bébés lion à Joffrey".

Concernant son lien avec Myranda, mon copain qui n'est pas lecteur à trouvé Sansa complètement débile de faire confiance à Myranda en se rendant seule à l'intérieur du très sombre chenil, jusqu'à ce qu'il comprenne qui s'y trouvait. J'espère qu'à l'avenir, elle sera plus prudente et fera moins confiance à des personnes qu'elle ne connaît pas.

Pour Brienne, peut-être qu'elle mettra sa rancœur de côté pour sauver Sansa prochainement mais je doute qu'elle est vraiment envie de rejoindre les troupes de Stannis.

Je suis d'accord avec vous concernant Ollie, je l'ai sentie comme cela en voyant la scène avec Jon. Il veut faire croire qu'il à compris la décision mais je pense que malgré son jeune âge, il a sa propre opinion. N'oublions pas que les sauvageons ont tué sa famille devant ses yeux et qu'il n'a pas hésité une seconde à tuer Ygritte. En tout cas, il est en très bonne place pour jouer l'espion pour les nombreux membres de la Garde de Nuit qui n'apprécient pas Jon, comme le rappelle Aemon.
intégrale 6:
 

Le passage avec Aemon parle de Dany et que Jon apparaît ainsi que le rappel de la citadelle me font bien penser que la storyline de Sam et Aemon pourrait bien être gardée surtout que l'autre personnage impliqué dans cette storyline n'est pas très présent depuis le début de la saison.

Concernant Tyrion et Jorah, je ne m'attendais pas du tout à ce qu'ils passent par Valyria, mais l'image où apparaît Drogon avec en arrière plan Valyria donne vraiment l'impression de faire un bond dans le temps et l'histoire d'Essos. J'ai trouver les images superbes. Tyrion devrait enfin réaliser son rêve en approchant un dragon.

Jorah/Jon Co. présage en effet une mort ou un retour à Westeros pour Dany (par la peau du c..). Je ne pense pas qu'il disparaîtra rapidement car Jon Co. résiste bien à la maladie.
Revenir en haut Aller en bas
Alastar
Entre au service des Seigneurs


Masculin Messages : 217
Age : 18

MessageSujet: Re: Episode 05 - Kill the Boy   Jeu 14 Mai - 21:06

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Blacklancelot
Rencontre les Autres


Masculin Messages : 45
Age : 37

MessageSujet: Re: Episode 05 - Kill the Boy   Ven 15 Mai - 8:24

Charlotte-chan a écrit:


@Blacklancelot : Je ne vois pas de quoi tu parles (A)


Je faisais allusion à l'actrice qui incarne Myranda, même prénom que ton pseudo
Revenir en haut Aller en bas
Fantôme
Grand Questionneur Royal


Féminin Messages : 1980

MessageSujet: Re: Episode 05 - Kill the Boy   Jeu 28 Mai - 1:22


La série prend son temps, le rythme des épisodes apparait lent et les storylines donnent le sentiment de stagner, (tout comme dans AFFC / ADWD) mais cela permet d’entrer plus en profondeur dans ces dernières et donne le sentiment d’un moment de calme avant la tempête.

L’épisode commence en confirmant la mort de Barristan et la survie de Ver Gris grâce aux bons soins de Missandei. Alors, oui, la romance entre les deux ne réveille pas beaucoup de passion chez moi (et pourtant j’suis drôlement fleur bleue) parce que peu probable lorsqu’on sait combien les Immaculés ont été conditionnés pour n’avoir en tête que la guerre mais cette dernière a le mérite de montrer les bienfaits des actions de Daenerys sur les anciens esclaves qui s’autorisent, à présent, à avoir des sentiments : la peur de la perte ou de la séparation en faisant partie. Bref, ils peuvent avoir une vie y compris affective.  C’est le seul moment, finalement, où l’aspect positif de la libération des esclaves est montré, le reste n’étant que rébellion et guerre civile. Bref, un peu de tendresse dans ce monde de brutes afin d’apporter une note d’espoir d’autant que Daenerys, suite à la mort de Barristan, devient aussi cruelle que son père en décidant de donner un maître en pâture à ses dragons. C’est comme si tous les mots de ce dernier - concernant le Roi Fou et l’importance d’être juste - avaient été vains puisque, sous couvert de le venger, Daenerys reproduit exactement ce que son père faisait lorsqu’il était perturbé. Cette scène salit, en quelque sorte, la mémoire de Barristan, ce qui ne veut pas dire qu’elle n’a pas son importance puisqu’elle démontre qu’avec la disparition de Barristan, Daenerys n’a plus personne pour la guider dans ce qui est juste puisque la proposition de Daario (= nettoyer les rue de Meereen des rats) va à l’inverse de ce qu’aurait proposé Barristan. Cela peut aussi vouloir dire qu’elle a, en elle, de la folie meurtrière de son père. Bref, cette scène nous interroge sur le devenir de Daenerys et sa santé mentale. J’aime beaucoup Hizdahr zo Loraq dans la série et j’ai trouvé son attitude très classe tant lorsqu’il renvoie que tous les hommes se doivent de mourir que lorsqu’il avoue, plus tard, que ce n’était que pour se donner une prestance. En tout cas, là encore, on ne peut que se demander si Daario est réellement loyal envers Daenerys parce qu’elle fait bourde sur bourde depuis qu’elle suit ses conseils et je me dis qu’il est temps que Jorah ramène ses fesses parce qu’elle semble mal barrée la p’tite. D’autant que Barristan mort, elle sera peut-être plus heureuse de le revoir et, par là-même, plus dans la compassion et le pardon.

Samwell confirme la m*rde où se trouve Daenerys en lisant à Aemon un message annonçant que des forces se lèvent contre elle à l’intérieur (de Meereen) tout comme à l’extérieur. Et, même si je suis surprise que le Mur soit ainsi informé de ce qui se passe à Essos, j’aime bien ce lien qui est fait entre Jon et Daenerys parce qu’ils sont, tous les deux, chacun à leur manière, en train de bousculer l’ordre établi (Daenerys concernant les esclaves, Jon les sauvageons) et se voient prendre des décisions difficiles pour être entendus et respectés dans leur choix. Aemon est touchant dans son sentiment d’impuissance et sa souffrance à savoir Daenerys seule : tout comme dans le livre, on le sent dans le regret d’être loin de ce qu’il pense être le dernier membre de sa famille, de ne pas avoir la possibilité de la rencontrer (ce qui est significatif, bien souvent, d’une mort prochaine).
Spoiler:
 
 Jon prend conseil auprès d’Aemon
Spoiler:
 
concernant son désir d’allier les sauvageons aux frères de la Garde sachant qu’il est conscient que cela va engendrer une division au sein de cette dernière. Contrairement à Daenerys, il réfléchit et travaille sur son idée avant d’agir, reste à voir si cela va lui être plus bénéfique. En tout cas, je rejoins Aemon : la moitié de la Garde le déteste déjà, du coup, s’il pense que sa décision est la bonne pour ce qui se prépare, il doit le faire, d’autant qu’il en a la force et le charisme. Et, je ne peux que le rejoindre quand il lui dit de tuer l’enfant pour faire naitre l’adulte parce qu’il est temps qu’il devienne le Jon Snow  du livre ! Du coup, il informe Tormund de son intention de récupérer l’ensemble du peuple libre et de s’allier avec lui pour affronter les White Walkers. Et, si ce dernier a, dans un premier temps, adopter la position de Mance dans son refus à répondre à la demande de Jon, Stannis avait raison en mettant en avant le fait qu’il serait peut-être plus susceptible de faire un compromis avec lui. Bref, Tormund revêt le rôle de Val (dommage, j’aime beaucoup le personnage de Val, je le trouve énigmatique et j’aime l’attirance de Jon envers elle) en acceptant d’aller retrouver son peuple pour le mener au Mur et lui apporter la sécurité de ce dernier. Par contre, je ne comprends pas trop pourquoi D&D ont fait le choix de le faire accompagner par Jon qui a suffisamment à faire en tant que nouveau Lord Commandant (ne serait-ce que faire accepter l’idée de cette alliance auprès des frères et veiller à ce que cela n’engendre pas de mutinerie) mais je suis une bonne spectatrice, je suis donc curieuse de voir où ce choix scénaristique va nous mener. J’ai aimé le geste de désenchainer Tormund parce que ça démontre sa bonne foi et, enfin, un brin de son charisme. Par contre, un poil déçu que Jon n’ait pas insisté (alors qu’il l’a très bien fait lors de son discours avec Tormund) sur le fait que les sauvageons augmenteraient les troupes des White Walkers s’ils venaient à rester de l’autre côté du Mur parce que c’est ce qui fait, dans le livre, qu’il marque des points auprès de ses frères, là, il met surtout en avant son humanité envers les sauvageons et c’est ce qui fait, selon moi, qu’il est moins entendu y compris auprès d’Ed-La-Douleur, ce qui me chagrine parce qu’il est un de ceux, dans le livre, qui a toute confiance en Jon et qui le soutient donc à 200%. Jon a raison de rappeler qu’ils étaient en guerre au moment de l’attaque du Mur et que si les sauvageons ont tués des frères, ces derniers en ont fait de même avec eux. Mais, la guerre qui se prépare n’est pas la même, elle est bien plus importante et nécessite donc de s’allier pour avoir une chance de la gagner. Et puis, l’armée des White Walkers étant constituée de sauvageons et de frères - je redoute d’ailleurs d’y retrouver Benjen dans ses rangs – la bataille qui s’annonce les concerne tous.
Spoiler:
 
Après, je trouve l’attitude d’Olly relativement cohérente, elle montre combien il est difficile d’accepter de s’allier avec ceux qui sont responsables de la perte des siens, de changer notre regard concernant ceux qui ont été, pendant longtemps, nos ennemis, c’est bien de le montrer parce que c’est aussi pour cela que certaines guerres perdurent dans le temps.  

J’aime beaucoup Brienne, du coup, la voir élaborer un plan pour, en cas de besoin, venir en aide à Sansa me plait. Je trouve bien que sa finesse d’esprit soit mise en avant à travers sa compréhension de la situation de Sansa et le danger qu’elle encourt auprès des Bolton. Ça fait du bien d’entendre que les Bolton peuvent être plus dangereux que les Lannister, ça permet de réhabiliter un peu ces derniers, de mettre en avant qu’ils ne sont pas forcément les ennemis n°1. De même, je trouve bien que Brienne mette en avant sa connaissance de la présence de Sansa à Winterfell et sa position concernant cette dernière (en lien avec son allégeance envers Catelyn)  parce qu’il est clair que tout le monde est au courant et qu’il est temps d’arrêter de jouer aux énigmes (en laissant entendre que le nord se souvient) et de bouger ses fesses !

En parlant de fesses, Myranda nous fait l’honneur de nous montrer les siennes. Le fait qu’elle s’interroge sur l’intérêt que porte Ramsay envers Sansa démontre qu’elle n’a pas encore perçu toute la personnalité de ce dernier parce qu’une chose est certaine, c’est qu’il est dans l’incapacité d’éprouver des sentiments (y compris pour elle et il serait bon, pour son propre bien-être, qu’elle en prenne conscience ), il ne prend plaisir que dans la souffrance d’autrui et ne s’intéresse à Sansa que parce qu’elle apparait comme une nouvelle proie. Bref, Myranda devrait cesser d’être jalouse, parce que je ne pense pas que ce qui attend Sansa soit des plus agréables (ne serait-ce, comme Ramsay le dit très bien, dans la nécessité de perpétuer la dynastie).
Spoiler:
 


Du coup, ben, il est rassurant de voir cette p’tite vieille rappeler que Sansa a encore des amis dans le nord et que, si elle a besoin d’aide, elle peut alerter en allumant une bougie à la plus haute fenêtre de la tour cassée. Même si Sansa ne semble pas en voir l’intérêt dans l’immédiat (pensant, à tord, être dans la capacité de s’en sortir en manipulant les Bolton), c’est bien qu’elle sache qu’elle peut être secourue si elle s’estime en danger. La présence de Sansa à Winterfell fait écho à la saison 1 et j’aime la nostalgie que cela renvoie, la scène où elle s’arrête devant la tour où Bran est tombé renvoie à celle où sa mère se tient au même endroit, s’interrogeant sur la chute de ce dernier et celle où elle fait part à Myranda qu’elle a fait sa robe toute seule à sa discussion avec Cersei (lors du banquet réalisé en l’honneur de la visite de la famille royale à Winterfell) où elle évoque son talent de couturière. J’ai beaucoup aimé la manière dont les retrouvailles entre Theon et Sansa ont été amenées : le fait que ce soit dans le chenil  accentue, selon moi, l’émotion à travers la prise de conscience de ce qu’est devenu Theon au contact de Ramsay. Entendre Sansa l’appeler par son prénom et percevoir le trouble que cela engendre chez lui rendent cette scène très forte, le jeu des acteurs étant terriblement juste. Après, je suis surprise que Myranda organise cette rencontre parce que, plutôt que renforcer la haine de Sansa envers Theon, elle peut engendrer une certaine empathie envers lui. Du coup, malgré sa rancœur envers sa trahison, elle peut, au vu de la cruauté de Ramsay, en venir à s’allier avec lui. Or, si Ramsay est persuadé de son emprise sur Theon et, par là-même, de sa loyauté et son obéissance envers lui, je pense que cela peut changer : percevoir la souffrance de Sansa peut avoir l’effet d’un électrochoc et lui permettre de recouvrer la force de l’aider.

J’ai adoré le repas de famille des Bolton, creepy à souhait. Ramsay continue à mettre les nerfs de son père à rude épreuve en ayant des propos déplacés et en imposant à Theon de s’excuser auprès de Sansa pour le meurtre de Bran et Rickon. J’ai trouvé cette scène très touchante dans l’authenticité de l’émotion de Sansa et de Theon en lien avec ce que cela signifie dans leur histoire respective. Et puis, ça me donne l’espoir que Theon finisse par avouer à Sansa qu’il ne les a pas tués, cela permettrait à cette dernière de reprendre confiance en lui et le suivre au moment voulu.  Ramsay persiste et signe en mettant en avant le fait que Theon est ce qui lui reste de plus proche de sa famille et qu’il se doit donc de l’accompagner au bois sacré (pour la cérémonie de mariage). Ne pouvant pas s’énerver (au risque de montrer une faille à Sansa concernant l’entente familiale), Roose annonce la grossesse de Walda (dont je suis fan parce qu’exactement comme celle du livre pleine d’innocence et de fraicheur, du coup, ben, je ne voudrais pas qu’il lui arrive quoi que ce soit, or, un nouvel héritier la met en danger car il est clair, au vu de la colère froide de Ramsay, qu’il est capable de tout pour conserver son titre) sauf qu’en rappelant à Ramsay qui il est et la fragilité de son statut actuel, il a permis  à Sansa de percevoir la réaction de Ramsay et, par là-même, la faille possible au sein de la famille Bolton. Son  sourire était juste jouissif tout comme l’assurance avec laquelle elle a rappelé à Walda qu’elle était chez elle, que c’était les personnes présentes qui n’avaient pas lieu d’y être. Dès lors qu’il a pu être seul avec son fils, Roose montre qu’il peut, lui aussi, être cruel en lui racontant comment il a mis sa mère enceinte et qu’il aurait tout intérêt à s’en souvenir. Bref, il lui rappelle qui il est et ce qu’il peut lui faire s’il continue à n’en faire qu’à sa tête afin de s’assurer sa loyauté et son soutien lors de la guerre qui se prépare contre Stannis.

Du côté de Samwell, si son départ pour Villevieille ne semble pas d’actualité, j’étais cependant contente qu’il  évoque la Citadelle avec Vère / Gilly parce que ça me donne l’espoir qu’il finisse par s’y rendre
Spoiler:
 
Sinon j’ai bien aimé que Stannis lui renvoie que son père était un bon militaire mais qu’il n’est pas obligé d’être comme lui, qu’il peut être quelqu’un d’utile en lisant des livres. De même, j’ai aimé qu’il réhabilite le fait qu’il est le seul à avoir tué un White Walkers et le respect qu’il lui renvoie quand il lui demande comment il a fait afin d’en savoir plus sur ces derniers. Il est rassurant de le voir tenir compte de cette guerre à venir parce qu’il est, finalement, le seul de Westeros à valider et croire en cette menace des White Walkers. J’aime beaucoup Stannis cette saison, du coup, j’étais bien triste qu’il se décide, sentant l’hiver approcher, à partir pour Winterfell parce que je crains pour sa vie. Le fait qu’il parte avec les femmes (Selyse, Shôren et Mélisandre) peut s’entendre (pour les raisons qu’il met en avant) mais interroge
Spoiler:
 
Le fait que Shôren promette à Davos de le protéger est choupi
Spoiler:
 
mais je ne cesse de me dire que celui qui est vraiment en danger, c’est Stannis et qu’il serait bon qu’elle ait aussi un œil sur lui. En même temps, elle aura suffisamment à faire pour se protéger elle-même parce que, si je reste persuadée que Shôren a toute sa place dans la suite de l’histoire de GRRM, j’ai de plus en plus de doutes concernant son devenir au sein de la série : sa fragilité et le fait que du sang de roi coule dans ses veines sont trop souvent mis en avant pour ne pas alerter. Jusqu’au bout Stannis aura eu l’élégance d’aider Jon y compris dans son projet de ramener les sauvageons au Mur puisqu’il lui prête ses navires (dont il sait avoir besoin), le merci de Jon apparait relativement froid mais colle bien avec la pudeur de Stannis, du coup, le respect qu’ils ont l’un envers l’autre est relativement bien retranscrit. J’ai trouvé son départ à l’égal de son arrivée : très classe et je redoute que la storyline du Mur perde de sa saveur avec ce dernier.

A court de conseillers, Daenerys fait appel à Missandei pour y voir plus clair, ce qui démontre combien elle est perdue dans ce qu’elle a mis en place, que tout cela la dépasse et qu’elle ne sait plus comment sortir la tête de l’eau et j’ai aimé que cette dernière lui renvoie que, jusque ici, elle n’a fait que ce qu’elle pensait être bon de faire, qu’elle a (presque) toujours ignoré ses conseillers et qu’elle est donc la seule à savoir ce qu’elle doit faire puisque la seule à connaitre l'objectif recherché. Le fait qu’Hizdahr zo Loraq avoue ne pas avoir envie de mourir le rend terriblement humain et authentique. Du coup, j’ai apprécié que ce soit Daenerys qui le demande en mariage et non lui, ça colle plus au personnage de la série. Je trouve bien aussi que ce soit elle qui finisse par proposer la réouverture des arènes (et non que cette dernière fasse partie du contrat de mariage), ça marque le fait qu’elle ait envie de changer sa manière de gouverner tout en conservant ses valeurs en particulier concernant l’abolition de l’esclavagisme. Et si je suis bien contente de sa décision, je me dis que Daario risque, lui, de mal le prendre d’autant qu’elle ne semble pas lui en avoir parlé et qu’elle va, pour le coup, à l’encontre de ce qu’il lui a conseillé : se débarrasser des maitres et laisser la ville se débrouiller.

Le duo Tyrion / Jorah fonctionne bien et apparait très proche de celui qu’ils forment dans le livre que ce soit  dans l’indifférence de Jorah envers le babillage de Tyrion que la remarque de ce dernier concernant la méthode Mormont    Tyrion est en train de se refaire une santé grâce au sevrage éthylique imposé par Jorah et ce n’est pas plus mal, il va pouvoir retrouver toute sa pertinence et sa vivacité d’esprit.

La série permet de mettre en images des lieux de légende tels que  Valyria et c’est ce qui fait aussi son intérêt d’autant que la photographie et les décors sont, bien souvent, de grande qualité.  Bref, j’ai adoré faire la connaissance (télévisuelle) de Valyria  et, si Tyrion n’avait pas cessé de parler, j’aurais pris encore plus de plaisir. Après, il fallait bien qu’il fasse part de ses connaissances et ainsi permettre aux non-lecteurs d’en savoir plus sur le fléau de Valyria. Un peu d’histoire ne peut pas faire mal. Et puis, l’apparition de Drogon a réussi à le laisser sans voix et ainsi permis de profiter pleinement de la scène : une créature de légende dans un lieu de légende, j’ai trouvé ça superbe. Et que dire de ce mouvement à peine perceptible sur la falaise derrière Tyrion…  j’étais à la limite de l’hystérie en reconnaissant les hommes de pierre et j’ai adoré leur entrée en scène avec ce saut dans l’eau. Et, même si j’ai été moins convaincue en les voyant de près, je suis vraiment heureuse que ce passage du livre n’ait pas été omis par la série. Après, je ne cache pas ma déception de voir Jorah prendre le rôle de Griff non seulement parce que ça retire une intrigue essentielle (ou pas - au vu de ce choix scénaristique - ) mais aussi parce que ça ne prévoit rien de bon pour le devenir de Jorah. Du coup, je me raccroche à l’idée que Griff n’est pas mort dans le livre et qu’il y a peut-être une issue possible tant pour lui que pour Jorah. En attendant, son duo avec Tyrion évolue progressivement vers un respect mutuel, cela se voit dans la décision de Jorah de rompre les liens qui emprisonnaient les mains de ce dernier.

D&D ont fait le choix, à défaut de mettre en place de nouveaux personnages, de suivre l'idée des shampoings 2 en 1. Or, le fait que certains personnages (de la série) jouent deux personnages (du livre) retire de la cohérence à l’évolution de ces derniers et engendre un sentiment de schizophrénie chez les lecteurs. Reste à voir comment ils vont gérer leurs choix dans le temps parce que, pour le moment, ils s’appuient encore pas mal sur l’existant et, par là-même, la qualité d’écriture de GRRM.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Episode 05 - Kill the Boy   Aujourd'hui à 14:40

Revenir en haut Aller en bas
 
Episode 05 - Kill the Boy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Episode 1.05 : Never Kill a Boy on the First Date
» Kill Bill Volume 1 et 2
» Foire aux questions dexteriennes
» Episode 129 : Fairy Tail
» [JEU : Flash] KILL KENNY : sauvez le pauvre kenny [Gratuit]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game of Thrones :: Castral Roc :: Episodes :: Saison 5-
Sauter vers: