Partagez | 
 

 Episode 03 - Highsparrow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

Quelle note donneriez-vous à l'épisode?
1
0%
 0% [ 0 ]
2
0%
 0% [ 0 ]
3
17%
 17% [ 3 ]
4
50%
 50% [ 9 ]
5
33%
 33% [ 6 ]
Total des votes : 18
 

AuteurMessage
Lindwyn
Entre au service des Seigneurs


Féminin Messages : 240
Age : 30

MessageSujet: Re: Episode 03 - Highsparrow   Lun 27 Avr - 23:45

Très bon épisode je trouve.

Bon l'histoire de Sansa est très déroutante mais je pense que LF n'a pas dévoilé son vrai jeu. A deux reprises la caméra se fixe sur le petit sourire de tordu de LF. Je pense qu'il sait exactement où il va et que dévoiler autant de choses sur ses projets fait partie de sa stratégie. A voir.

Spoiler:
 


Je ne sais plus qui parlait d'une rencontre Brienne/Stannis, mais je pense que c'est une quasi certitude sinon pourquoi aurait-elle raconter cette histoire en précisant bien quel cherchait la mort de Stannis. Par contre, je ne sais pas ce qu'elle fera face à lui, je ne la vois pas le tuer de sang froid, ça ne ressemble pas à Brienne la vengeance.
Revenir en haut Aller en bas
Alastar
Entre au service des Seigneurs


Masculin Messages : 217
Age : 18

MessageSujet: Re: Episode 03 - Highsparrow   Mar 28 Avr - 20:07

Pour Yelrach : Dean-Charles Chapman a 17 ans, Natalie Dormer 33. C'est pas la différence d'âge la plus énorme qu'il y ait eu dans la série x)

(À l'espace de ces mots, gît un gigantesque fail)


Dernière édition par Alastar le Sam 2 Mai - 0:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yelrahc
Anobli pour son courage


Masculin Messages : 309
Age : 24

MessageSujet: Re: Episode 03 - Highsparrow   Mar 28 Avr - 21:25

Oona Chaplin c'est laquelle ?
Et Chapman me paraissait plus jeune donc au final ça va
Revenir en haut Aller en bas
niels97
S’empare du Trône


Masculin Messages : 930
Age : 19

MessageSujet: Re: Episode 03 - Highsparrow   Mar 28 Avr - 23:05

Peter Dinklage et Oona Chaplin ? C'est quoi cette histoire, leur personnage ne se sont même pas rencontrés... scratch
Revenir en haut Aller en bas
Alastar
Entre au service des Seigneurs


Masculin Messages : 217
Age : 18

MessageSujet: Re: Episode 03 - Highsparrow   Mer 29 Avr - 11:49

Fuck oubliez j'ai eu un bug et j'ai pas capté après xDD
Revenir en haut Aller en bas
polinee
Atteint la sagesse des Mestres


Féminin Messages : 405
Age : 24

MessageSujet: Re: Episode 03 - Highsparrow   Mer 29 Avr - 14:28

On est encore loin du grand frisson mais ça commence à se mettre en place!

- Arya: La petite séquence émotion lorsqu'elle n'arrive pas à se séparer d'Aiguille était très juste. Elle est déterminée à ne plus être Arya Stark, se débarrasse de tout sans regret sauf du seul objet qui la relie encore à sa famille. Et qui lui rappelle ce lien si particulier qu'elle a avec Jon. Je pense que cet attachement l'empêchera de devenir une Sans-Visage(du moins je l'espère).

- Margeary/Tommen: la scène post coucherie pour ma part ne m'a pas choqué. Monsieur entre dans le merveilleux monde de l'adolescence et des hormones en ébullition. Il est marié avec une femme, certes plus âgée, mais très belle et séduisante! L'acte est (pleinement) consentie. Je pense d'ailleurs que la personne la plus à plaindre des deux serait plutôt Margeary: difficile de ressentir une attirance pour quelqu'un qui vient à peine de renoncer à son doudou pour aller dormir. Et puis comme l'a très bien dit Pharoahe, cette scène est “utile” car sans elle, on ne saurait pas si Margeary dit vrai en déballant sa folle nuit ou si elle ment pour faire enrager Cersei.

D'ailleurs en parlant de Cersei, j'ai un peu de mal à la reconnaitre. Où est donc passé sa répartie assassine? Sans parler de son fils qui lui fait clairement comprendre qu'elle ferait bien de décamper rapidement... J'aurai presque de la peine pour elle! Presque.

- Court détour à Winterfell (ou du moins ce qu'il en reste): petite discussion familiale a-do-rable sur les dernières péripéties du fiston Bolton. Sympathique jusqu'à l'évocation du mariage de l'ex Snow. Moi toute naive je me dit
Spoiler livre:
 
Sauf qu'arrive le plan suivant: Sansa.
Alors moi toujours aussi naive je me dit "noooon ils vont pas faire ça." Non non ils vont pas oser, hein? Et bien *roulement de tambour* SI ils osent ! J'étais tellement occupée à traiter D&D de pleins de jolis noms que j'ai du me repasser la scène pour écouter  l'explication de Baelish. C'est cool, elle va pouvoir sortir un bouquin sur "50 façons de survivre à un psychopathe", elle en côtoie tellement ! Sinon j'ai bien aimé sa réaction face à Bolton. Par contre la petite vieille et son "The North remembers"  Rolling Eyes  C'est bien jolie qu'il se souvienne mais ça sera encore mieux quand il agira !

-Pod/Brienne: Je ne pense pas que l'allusion à l'envie de meurtre sur Stannis soit innocente. To be continued...

- On reste d'ailleurs sur Stannis avec le Mur. Encore un bon moment ! Mais encore une fois j'ai mon grain de sel, teinté de mécontentement, à mettre: la scène de l'exécution. LA scène qu'il ne fallait pas râté avec celle de l'élection. Comme D&D avait déjà expédié la scène "Lord Commandant Snow" et zappé toute la symbolique qu'il y avait autour, je m'attendais un peu près à la même chose pour Slynt. Je ne me suis malheuresement pas trompée ! La scène était très bien, fidèle au livre jusqu'à ce que Jon dise " Donnez moi mon épée". Ce qui rendait ce moment vraiment parfait dans le bouquin
Spoiler livre:
 
Je sais, les comparaisons série/livre c'est pénible, mais j'y peux rien quand ça touche la storyline de mon chouchou, je me dois de protester !
Et puis je dois avouer que les supplications de Janos a un peu gâché mon moment... Je dois devenir sentimentale!

-Tyrion/Varys: il était temps que le périple ce termine... Et avec Jorah dans la place, j'espère que cette storyline va devenir un peu plus intéressante à suivre !
Revenir en haut Aller en bas
spady
Spring child


Féminin Messages : 1539
Age : 23

MessageSujet: Re: Episode 03 - Highsparrow   Jeu 30 Avr - 22:24

"petite" review de maaarine puisqu'elle ne concerne que la partie LF/sansa, mais c'est toujours très drôle : http://maaarine.tumblr.com/post/117791410728/tldw-got-5x03-sansa
Revenir en haut Aller en bas
Fantôme
Grand Questionneur Royal


Féminin Messages : 1982

MessageSujet: Re: Episode 03 - Highsparrow   Ven 1 Mai - 22:20


Un épisode plus lent mais qui nous permet de nous poser et de prendre le temps d’entrer plus en profondeur dans les storylines de cette saison 5.

Celle de la demeure du Noir et du Blanc continue à être comme je l’imaginais en lisant le livre, sombre et relativement oppressante, avec un espace temps qui lui est propre. La notion de mort qui y règne est bien mise en avant à travers cette première scène et je trouve pertinent que Jaqen fasse patienter Arya parce qu’il est clair qu’elle est là à des fins personnelles et qu’elle n’a pas encore intégré ce que représente le fait de devenir un Sans-Visage. Son apprentissage ne peut commencer sans la prise de conscience qu’elle est au service  du dieu Multiface et non à son propre service et qu’elle se doit, pour cela, de devenir personne. Et c’est ce qui fait que la storyline d’Arya me touche : je crains qu’elle se perde. Les Sans-Visage sont loin d’être des rigolos et je n’ai pas forcément envie de la voir en devenir un.

Ce n’est pas la fête non plus pour Cersei qui se voit vivre, après l’acclamation de la population pour Margaery, son mariage avec son fils Tommen. Son temps est révolu mais elle ne veut pas s’y résoudre et ça la rend malade : elle ne le digère pas. Tommen apparaît, comme dans le livre, simplet à souhait et, par là-même, complètement sous l’emprise de Margaery  d’autant plus après la nuit de noces où elle devient LA femme la plus extraordinaire, celle qui le fait entrer dans le monde des adultes (à travers les plaisirs charnels), bref, il ne réfléchit plus, il lui obéit. Olenna avait raison : si avec Joffrey, Margaery allait en ch**r, avec Tommen, c’est du gâteau ! Elle a le pantin idéal. Du coup, elle ne traine pas pour mettre en branle son projet d’éloigner Cersei de Port-Réal  et ainsi avoir pleinement les rênes du pouvoir. Même si elle est apparue habile dans sa manière d’amener Tommen à la suivre dans son raisonnement (concernant le fait qu’il sera toujours un petit garçon planqué dans les jupes de sa mère tant qu’elle sera là), j’ai bien aimé qu’il se fasse la réflexion qu’il obtient le statut de roi et époux de Margaery uniquement parce que son frère est mort parce que, même s’il n’est pas allé au bout de sa réflexion, ça peut lui permettre – à un moment donné - de percevoir l’ambition et les aspirations de Margaery (ou encore le rôle des Tyrell dans la mort de son frère).  En attendant, le pauvre garçon se voit être pris entre les désirs d’autonomie de sa femme et les réticences de sa mère à y répondre favorablement    Cersei a beau tenter de lui faire comprendre que Margaery est susceptible de le manipuler, Tommen ne peut l’entendre (parce que soumis à l'influence de ses hormones) et elle l’a très bien compris. C’est ce qui la décide à aller voir Margaery. Alors, s’il est clair que cette dernière veut faire sa place et, par là-même, mettre en avant que Cersei n’a plus lieu d’être, sa manière de lui faire comprendre est à la limite de l’insolence que ce soit dans sa manière de lui renvoyer son éthylisme que de lui faire comprendre que la sexualité est bien présente dans son couple et que l’héritier devrait être bientôt en route (si ce n’est déjà fait) ou encore l’aspect manipulable et risible du comportement de son fils. Du coup, j’ai apprécié que Cersei finisse par l’arrêter et prendre congés parce que ça devenait à la limite de la décence, du respect. Même si Cersei est restée sans voix,  son regard démontre qu’elle ne va pas se laisser faire, qu’elle va juste modifier son plan d’attaque. Margaery n’a qu’à bien se tenir.

C’est troublant de revoir Winterfell voire émouvant d’autant plus que l’on perçoit, à travers les travaux, sa renaissance. Et, c’est une étrange sensation de voir que cette dernière se réalise sous les bannières des Bolton. Du coup, je trouve bien que Sansa s’y rende parce que c’est important, pour moi, d’y voir un Stark. Theon apparaît hanté par ce qu’il a engendré en prenant Winterfell, permettant ainsi à Ramsay et Roose de s’y imposer et j’ai hâte de voir ses interactions avec Sansa. En attendant, Roose commence à se désespérer du comportement de son héritier et, s’il arrive encore à s’imposer à lui, on sent que ça coute à Ramsay de le faire et on ne peut que se demander pour combien de temps il va encore pouvoir se faire obéir et respecter. Il poursuit cependant son éducation en lui faisant comprendre qu’avec la mort de Tywin, ça pue du c*l pour eux sachant que le nord ne répond qu’au Stark. Bref, pour avoir une alliance durable et efficiente, il lui faut se marier (et non écorcher des hommes – ce qui ne nous rassure pas parce qu’il est clair, au vu du corps de femme aperçu dans la cour de Winterfell – que ça ne dérange pas Ramsay d’écorcher ces dernières y compris la sienne) à une Stark. Il apparaît donc certain, à présent, que Sansa va remplacer la fausse Arya et, même si c’est très éloigné du livre et que je redoute pour la santé physique et mentale de Sansa, je me dis pourquoi pas. Même s’il y a des incohérences, je trouve que ça peut être intéressant à traiter et puis, l’idée que Theon puisse aider Sansa me plait, ce serait une belle manière de se rattraper. Sans compter que ça va renforcer l’émotion : les téléspectateurs vont forcément être plus touchés par ce qui peut arriver à Sansa que pour un personnage qu’ils ne connaissent pas. Alors, oui, ça enlève beaucoup de l’intrigue du livre mais j’suis contente aussi qu’on s’en éloigne parce que, du coup, je reste en attente de lire la suite de GRRM, c’est excitant de se dire que le déroulement de l’histoire ne sera pas le même. En attendant, Littlefinger prépare Sansa a l’idée, mettant en avant sa possibilité de se venger mais on est comme elle, on peine à croire que ce soit si simple. Elle se sent trahie et elle a de quoi puisqu’il l’envoie dans la gueule du loup. En quittant Port-Réal, elle pensait en avoir fini de ses ennemis et elle se retrouve en plein milieu de ceux qui ont tué son frère et trahi sa famille. Sans compter que Ramsay est bien plus sadique et, par là-même, dangereux que Joffrey puisqu’étant insensible au compliment et à la séduction, on ne peut pas le manipuler. Bref, Sansa a la gerbe et je la comprends parce que, lorsqu’on connaît ce qui l’attend, on l’a aussi pour elle. Du coup, ça engendre de l’empathie pour elle et accentue le désir qu’elle arrive à ses fins. En tout cas, Littlefinger s’est grillé, Sansa a bien compris qu’il l’utilisait et il en paiera le prix. Et je serais lui, je ne sourirais pas à sa détermination parce qu’elle vaut aussi pour lui.

Après, même si Sansa a évolué, on se dit que ça va être chaud pour elle, du coup, ben, on est plutôt content que Brienne ait persisté à la suivre parce que sa protection va avoir tout lieu d’être. J’ai beaucoup aimé la scène entre elle et Podrick parce qu’elle permet d’en apprendre plus sur leur parcours respectif. Je ne me souviens plus avoir lu comment Podrick est devenu écuyer de Tyrion, du coup, j’ai aimé l’idée qu’il ait été épargné, de par son nom, par Tywin qui l'a envoyé auprès de ce dernier : une bonne chose quand on sait qu’il lui a sauvé la vie lors de la bataille de la Néra. Je trouve bien aussi qu’il renvoie à Brienne qu’il est fier d’être son écuyer en mettant en avant son talent de guerrier parce qu'elle manque de reconnaissance (en particulier au niveau de la gente masculine) et que c’est bien qu’elle ait parfois des retours positifs. C’est d’ailleurs ce qui va faire qu’elle lui propose de l’entrainer pour qu’il puisse avoir les compétences de devenir chevalier. C’est bien qu’elle le fasse parce que, finalement, elle est la seule à tenir compte de ce que veut Podrick. Et puis, c’est plutôt rassurant qu’elle lui transmette ses talents d’épéiste, on se dit qu’elle aura peut-être un jour besoin d’être secourue et il vaudrait mieux, à ce moment là, que Podrick sache se battre. Brienne est maladroite, mais touchante en particulier dans sa souffrance à avoir échoué à protéger l’homme qu’elle aimait. La scène où elle fait part de l’anecdote du bal où elle a rencontré Renly renvoie à celle du bain de Jaime à Harrenhal, elle se met à nu et j’aime que ce soit avec Podrick. Elle renvoie aussi au livre et c’est toujours une belle surprise d’avoir des références concernant ce dernier d’autant que j’avais trouvé très beau ce passage, il permet de mieux comprendre Brienne, sa relation aux hommes et son amour pour Renly. Cette scène montre combien, finalement, Brienne est fleur bleue et romantique, combien elle aurait été heureuse de rendre son père heureux en se mariant et combien, au fond elle, elle en rêve encore. Je trouve bien que la sensibilité de Brienne soit rappelée. Du coup, je n’ai pas aimé que la scène se termine sur son désir de venger Renly en tuant Stannis parce que ça ne colle pas avec son personnage qui est, selon moi, au-dessus de la vengeance, elle a évolué depuis Jaime, le deuil de Renly a été réalisé grâce à ce dernier. Après, je me dis que c’est peut-être pas anodin que Podrick lui rappelle que c’était une ombre parce que ça renvoie à Mélisandre et que, si Brienne en prend conscience, elle épargnera peut-être Stannis. Ce qui m’arrangerait parce que je m’attache de plus en plus à ce dernier.

De son côté, Jon perd, de nouveau, des points en prenant Olly pour intendant. J’veux bien qu’il soit attaché au gamin (et encore) mais je trouve que ça n’a pas de sens de lui donner un tel statut d’autant qu’avec son vécu, je ne le vois pas valider une éventuelle alliance avec les sauvageons. Mais, bon, on va dire que, depuis qu’il a sauvé Jon (de la flèche qu’Ygrid n’allait pas tirer), ce dernier lui fait pleinement confiance et doit se dire qu’il ne le trahira pas. Alors que je pense, justement, qu’il est le plus susceptible de le trahir. Du coup, je trouve le choix de Jon aussi crétin que le sourire qu’il fait à Stannis en lui évoquant la possibilité qu’Olly puisse un jour se retrouver à sa place de Lord Commandant. Tout comme moi, Stannis en reste sans voix et il n’est pas au bout de ses peines puisqu’il voit aussi sa proposition (de le faire seigneur de Winterfell) être refusée. Du coup, il sait déjà que ça pue du c*l pour lui pour récupérer le nord sans un Stark pour donner envie aux baronnets  de s’allier avec lui contre les Bolton. Et je comprends qu’il serre les dents lorsque Jon lui laisse entendre que ce serait bien qu’il parte maintenant en mettant en avant le problème des vivres. Au final, c’est Stannis qui a le plus de classe, suggérant même à Jon de voir avec Tormund s’il est prêt à faire des compromis pour s’allier à la Garde de Nuit. Bref, il le guide dans ce qu’il doit faire y compris l’exécution de Janos puisque c’est lui qui lui avait renvoyé l’importance, pour être respecté par ses hommes, de ne pas avoir trop de compassion. Sans oublier Davos qui lui renvoie, à juste titre, que la Garde de Nuit se doit, avant tout, de protéger le royaume et que cela implique de bouger son c*l et salir ses bottes. Bref, Jon prend une grande leçon de Stannis et Davos, ce qui est à des années lumières du personnage du livre. Dans la série, Jon passe pour un gamin qui joue au Lord Commandant alors que, dans le livre, le personnage est un mélange d’honneur et d’autorité et apparaît suffisamment charismatique pour rassembler les peuples.  

Tout comme Jon, Arya est en train de vivre une leçon d’humilité (sauf que, pour le coup, dans le livre, c’est le cas) à travers le discours de cette jeune fille qui lui rappelle qu’elle se promène avec une pièce qu’elle n’a pas gagné, qu’elle se permet de penser qu’on se doit de la former alors même qu’elle ne fait pas la démarche de répondre aux règles de l’ordre des Sans-Visage. Et, j’aime qu’Arya s’en prenne une quand elle lui répond qu’elle est personne, non pas parce qu’elle y croit mais parce qu’elle sait que c’est ce qu’elle attend comme réponse, parce qu’il est temps qu’elle prenne conscience de ce qu’est l’ordre des Sans-Visage, de ce que cela représente d’y entrer. La scène où elle se sépare de tout ce qui fait son identité propre m’a beaucoup touchée, tout comme dans le livre. C’est très symbolique. Et, je me raccroche au fait qu’elle n’a pas jeté Aiguille, qu’elle l’a dissimulée pour continuer à espérer qu’elle pourra, au moment voulu, redevenir Arya Stark. Dès lors, l’apprentissage peut commencer. L’atmosphère du livre est bien retranscrite, je ressens la même appréhension pour Arya. Elle ne s’impose plus, elle attend qu’on la guide dans ce qu’elle peut / doit faire en particulier lors de cette toilette mortuaire. Ce n’est pas elle qui rythme l’apprentissage mais Jaqen et elle semble l’avoir compris et accepté.

Je trouve Theon de plus en plus touchant en particulier dans son émotion en percevant l’arrivée de Sansa à Winterfell et, même s’il cherche à se cacher d’elle, il ne pourra pas toujours la fuir et cela promet de belles scènes. Sansa démontre, dans son attitude envers Roose Bolton, qu’elle a fait le choix de jouer la carte de la manipulation pour se  venger et, si elle a les compétences pour le bluffer, je ne suis pas certaine qu’elle soit prête à affronter le sadisme et la perversité de Ramsay et encore moins la jalousie de Myranda. Après, le fait que cette vieille femme lui rappelle que le nord se souvient nous fait espérer un rassemblement autour d'elle qui peut lui permettre de s’en sortir. En tout cas, c’est terriblement symbolique, elle qui rêvait de quitter les murs de Winterfell, elle se voit être celle qui va devoir se battre pour les récupérer. Le plan où on voit Sansa marcher dans la cour de Winterfell renvoie à celui de l’épisode 1 de la saison 1 où l’on voit Catelyn faire de même et c’est peut-être stupide mais ça m’a émue. Je suis quand même surprise que Littlefinger laisse sa protégée entre les mains de Ramsay parce qu’il est forcément au courant de son sadisme et qu’il est clair que ce n’est pas parce qu’il lui a assuré qu’il ne lui ferait pas de mal qu’il va tenir sa parole. Du coup, je me dis qu’il n’a jamais eu d’affection pour elle, il n’a fait, finalement, que l’utiliser. J’ai beaucoup aimé la scène entre Roose et Littlefinger parce qu’on perçoit combien les deux sont ambitieux et intelligents. Roose ne cache pas sa suspicion : en donnant le message de Cersei, il montre à Littlefinger combien il se méfie de leur nouvelle alliance, combien il la sait fragile. Et, il m’est avis qu’il n’est pas bon de se jouer de Roose. D’ailleurs on sent Littlefinger dans ses petits souliers et, même s’il tente de lui assurer qu’il n’a pas d’autre solution qu’être allié avec lui, Roose n'apparait toujours pas convaincu puisqu’il exige de voir sa réponse à Cersei avant de lui confier un oiseau. Sans compter son p’tit coup d’épaule en passant près de lui, histoire de lui montrer qu’il ne lui fait absolument pas peur. Du coup, je suis curieuse de voir si Littlefinger a encore des cartes à jouer parce que, pour le moment, il donne le sentiment de les avoir toutes jouées et, si ça part en vrille, il est mal !

Après avoir ruminé les mots de Stannis, Jon finit par donner le fruit de sa réflexion concernant la réorganisation de la hiérarchie au sein de la Garde de Nuit. Même s'il le fait pour ne pas l’avoir près de lui, j’ai aimé que Jon donne le poste de 1er patrouilleur à Alliser parce que c’est une vraie reconnaissance et on voit à la manière dont il se redresse que ça le touche d’autant que Jon met en avant son expérience et sa bravoure pour expliquer son choix. C’est ce qui va faire qu’il se désolidarise de Janos quand Jon prend la décision de l’exécuter pour insubordination. Jon décide de suivre les conseils de Stannis en démontrant que s’il est juste, il n’est cependant pas prêt à se laisser insulter et désobéir : il sait rappeler qu’on lui doit le respect. La scène est plutôt bien faite et l’exécution renvoie à Ned dans la manière dont Jon décide de la réaliser. Après, c’est toujours terrible de devoir prendre la vie surtout lorsqu’e la personne vous supplie de ne pas le faire. Même si Janos est un couard, ce n’est pas facile de mourir et c’est bien de le rappeler aussi.

Lancel apparait très en forme (ce qui est très éloigné du livre) et complètement investi dans sa nouvelle foi. Du coup, plutôt que s’amuser de voir le Grand Septon s’être fait prendre au bordel et humilié en public, Cersei devrait s’inquiéter de la connaissance que Lancel a de ses pêchés (d'autant qu'il les lui a rappelés). Mais, comme elle pense être la plus habile, elle préfère aller à la rencontre du Grand Moineau pour s’allier avec lui et ainsi le mettre de son côté. Jonathan Pryce a un réel potentiel pour interpréter ce dernier et j’ai beaucoup aimé la finesse de son approche avec Cersei. Il se laisse flatter et laisse entendre qu’il est en accord sur la nécessité que la couronne et la foi s’allient mais il est clair qu’il cherche le pouvoir que peut lui procurer ce type d’alliance, ce qui ne veut pas dire qu’il va aller dans le sens de Cersei. Bref, on se dit qu’elle aurait peut-être dû suivre le conseil du Grand Septon et faire enfermer le Grand Moineau. En même temps, les moineaux sont déjà très nombreux et il aurait été risqué de l’emprisonner.

De son côté, Qyburn poursuit ses expériences à la Frankenstein et, au vu de l’avancement de ces dernières, on ne peut que s’inquiéter de ce qui va en ressortir !

Tyrion s’ennuie dans son carrosse, ce qui a pour effet de m’ennuyer aussi d’autant que ses répliques deviennent répétitives. Du coup, j’étais plutôt contente de le voir n’en faire qu’à sa tête en décidant d’en sortir. Cela nous permet de percevoir la beauté de Volantis et l’ambiance des marchés aux esclaves. La scène de la prêtresse rouge montre combien ces derniers se raccrochent à l’espoir d’être sauvés par Daenerys. Après, je n’ai pas souvenir d’un lien entre les partisans du Maitre de la Lumière et Daenerys et encore moins qu’ils la percevaient comme LE sauveur mais, comme j’ai une mémoire de poisson rouge, il est possible que j’ai oublié. En tout cas, il n’est pas anodin que cette prêtresse rouge regarde Tyrion, elle perçoit forcément quelque chose en lui (autre que son cynisme et son arrogance). Sinon j’ai bien aimé l’évocation des hommes de pierre ou encore la chance qu’apporte de toucher la tête d’un nain, c’est toujours agréable d’avoir des clins d’œil en lien avec le livre. La scène du bordel est plus touchante que dans ce dernier que ce soit au niveau de la souffrance que renvoie Jorah qu’au niveau de la culpabilité de Tyrion lorsqu’il prend conscience qu’il ne pourra plus jamais être le même dans sa relation aux femmes. Le binôme Varys / Tyrion a fait son temps alors, même si l’enlèvement de Tyrion peut paraître facile, ça va être intéressant de changer de dynamique. Après, au vu de l’état dépressif tant de Jorah que de Tyrion, je ne suis pas certaine que leur voyage soit des plus joyeux    (quoique Jorah devrait retrouver un peu d’élan en pensant retrouver sa reine et se faire pardonner en lui offrant un Lannister).
Revenir en haut Aller en bas
Alastar
Entre au service des Seigneurs


Masculin Messages : 217
Age : 18

MessageSujet: Re: Episode 03 - Highsparrow   Sam 2 Mai - 1:03

Un épisode qui me ravit pour certains changements qui s'accordent mais globalement je reproche les mêmes choses que toi, Fantôme. Book!Brienne a dépassé ce stade de la colère, et elle a accepté la mort de Renly. Et elle se reconstruit avec Jaime. Et c'est ce qui se produisait avec Jaime. Puis... maintenant on a rebouclé et elle a repris ses idées de vengeance. J'aime bien Book!Méli au contraire de TV!Méli donc si jamais elle accomplit sa vengeance, que les mots de Pod atteignent son esprit et que ce soit elle et non Stannis qu'elle tue. Même si ça porterait un grand coup à Stannis qui doit une partie de son image à l'idée qu'il soit AAR et que s'il n'était pas capable de protéger une prêtresse rouge... x)
J'apprécie plutôt bien le changement pour Arya (passons l'homme plein de gentillesse qui devient Jaqen H'ghar), disons que la vengeance n'est pas un motif que j'apprécie énormément chez un personnage, donc elle bien mieux en étant au service du Dieu Multiface et non au sien propre. J'apprécierais même que son épée soit trouvée, en fait. Westeros est déjà gangréné par des fanatiques, des psychopathes, toute une joyeuse clique. Pas la peine d'y envoyer une gamine formée aux méthodes d'assassinats qui n'en ferait qu'à sa guise. C'est pas un RPG où tu peux raser un village comme tu le sens, sans problème xDD
Dans la série, je pense qu'il aurait été mieux de suivre les conseils du Grand Septon. Le Grand Moineau n'a encore aucun pouvoir, l'ordre des Fils du Guerrier n'ont pas encore été rétablis, celui des Pauvres Compagnons non plus (et j'ai peur qu'ils ne le soient pas, ils l'auraient été lors de la réintroduction de Lancel, sinon) Autrement dit, il n'y a pas encore de barrière militaire entre la Couronne et la Foi, et le Grand Moineau peut être jugé pour tentative de rébellion et exécuté, à la façon d'un Ned Stark. Cersei n'aurait pas eu l'appui du peuple sur cela... mais a-t-elle jamais vraiment donné la moindre importance au peuple ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Episode 03 - Highsparrow   Aujourd'hui à 17:36

Revenir en haut Aller en bas
 
Episode 03 - Highsparrow
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Episode 129 : Fairy Tail
» Episode 1 - Disparition sur le campus
» Nouvelle episode de lost s06 l'episode bonus
» Episode 10 : L'etoile de mer
» Episode 18 - Voix intérieures

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game of Thrones :: Castral Roc :: Episodes :: Saison 5-
Sauter vers: