Partagez | 
 

 Episode 08 - The Mountain and the Viper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Quelle note donneriez-vous à l'épisode?
1
0%
 0% [ 0 ]
2
7%
 7% [ 3 ]
3
19%
 19% [ 8 ]
4
28%
 28% [ 12 ]
5
46%
 46% [ 20 ]
Total des votes : 43
 

AuteurMessage
Thunderlord
Participe à la Rébellion


Masculin Messages : 102
Age : 23

MessageSujet: Re: Episode 08 - The Mountain and the Viper   Jeu 5 Juin - 15:16

Xtwipz le mot que tu cherchais c'est sans doute désabusé.
Revenir en haut Aller en bas
XTwipz
Atteint la sagesse des Mestres


Masculin Messages : 410
Age : 19

MessageSujet: Re: Episode 08 - The Mountain and the Viper   Jeu 5 Juin - 15:57

Exactement ! Merci Razz
Revenir en haut Aller en bas
Oberyn
Rencontre les Autres


Masculin Messages : 29
Age : 18

MessageSujet: Re: Episode 08 - The Mountain and the Viper   Jeu 5 Juin - 16:20

Kiwee a écrit:
Est-ce que vous aussi, vous avez encore l'image d'Oberyn qui vous hante ?
Cette nuit, j'en avais encore des flashs  Shocked mdr 

Je pense qu'on l'a tous encore un peu, même si je commence à m'y faire, je n'ose pas regarder l'épisode une nouvelle fois de peur que cette image me re-hante donc je préfère éviter Smile
Revenir en haut Aller en bas
Drag
Rencontre les Autres


Masculin Messages : 37

MessageSujet: Re: Episode 08 - The Mountain and the Viper   Jeu 5 Juin - 17:33

Bof moi j'ai pris rendez vous chez un psy après l'avoir vu.
Si ça tente quelqu'un j'ai un forfait de groupe.
Revenir en haut Aller en bas
ahia
Queen of Thorns


Féminin Messages : 5548

MessageSujet: Re: Episode 08 - The Mountain and the Viper   Jeu 5 Juin - 17:48

Je crois que dans l'intérêt mental de tous, ce reposte ici la version 'déni' de la fin de cet épisode...(où tout fini biiiiien xD)

Revenir en haut Aller en bas
PasAujourd'hui
Rencontre les Autres


Masculin Messages : 31

MessageSujet: Re: Episode 08 - The Mountain and the Viper   Jeu 5 Juin - 18:00

Merci ahia, c'est une bonne thérapie.

Après avoir visionné la "vraie" fin, je vais me convaincre qu'Oberyn est reparti faire un tour de l'autre côté du détroit pour raconter son exploit et fêter la vengeance de sa sœur et que c'est pour ça qu'on ne le voit plus dans la suite, comme ça le déni sera complet.  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Pharoahe Monch
Entre dans le Conseil restreint


Masculin Messages : 808
Age : 20

MessageSujet: Re: Episode 08 - The Mountain and the Viper   Jeu 5 Juin - 18:02

Rhooo vous êtes des petites natures Razz

La scène de Kill Bill 2 ou des scènes d'Ichi The Killer ou tout autres films asiatiques est 100 fois plus hardcore que ce petit crevement d'oeil, c'est mignon ça encore hahahaha
Revenir en haut Aller en bas
Valyria
Patrouille Au-Delà du Mur


Féminin Messages : 541
Age : 23

MessageSujet: Re: Episode 08 - The Mountain and the Viper   Jeu 5 Juin - 18:13

Ben moi j'ai pas regardé Very Happy L'image de fin m'a suffit, et c'était déjà assez dégueulasse comme ça pour moi xD
Revenir en haut Aller en bas
Hesila
S’empare du Trône


Féminin Messages : 982
Age : 24

MessageSujet: Re: Episode 08 - The Mountain and the Viper   Jeu 5 Juin - 18:17

Je ne suis pas dans le déni, pour ma part. Je suis aussi triste que vous qu'Oberyn finisse comme ça, et j'ai moi aussi trouvé cela bien dégueulasse, mais
Intégrale 4:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ptitelili
Sand Snake


Féminin Messages : 806
Age : 32

MessageSujet: Re: Episode 08 - The Mountain and the Viper   Jeu 5 Juin - 18:33

Merci cette version est vraiment ma préférée... Dans un monde où GRRM est moins sadique avec ceux qui ont la classe et avec les honnêtes elle aurait pu exister... Mais ce n'est pas lui   
Revenir en haut Aller en bas
Kiwee
Commandant de la Garde Royale


Féminin Messages : 770
Age : 25

MessageSujet: Re: Episode 08 - The Mountain and the Viper   Jeu 5 Juin - 22:37

J'aime assez cette version "déni" mdrrrrr !! Merci beaucoup !  Twisted Evil 
Revenir en haut Aller en bas
Drag
Rencontre les Autres


Masculin Messages : 37

MessageSujet: Re: Episode 08 - The Mountain and the Viper   Jeu 5 Juin - 23:36

Haha énorme, merci pour ça xD
Revenir en haut Aller en bas
Othmane
Sauvageon de l'Au-Delà


Masculin Messages : 19
Age : 19

MessageSujet: Re: Episode 08 - The Mountain and the Viper   Ven 6 Juin - 0:32

Ouuf, merci pour cette version déni. Tous à coup, je me sent mieux :p
Revenir en haut Aller en bas
Yelrahc
Anobli pour son courage


Masculin Messages : 309
Age : 24

MessageSujet: Re: Episode 08 - The Mountain and the Viper   Ven 6 Juin - 12:06

Ahah la vidéo est excellente
Revenir en haut Aller en bas
Ariakkan
S’empare du Trône


Masculin Messages : 3301
Age : 28

MessageSujet: Re: Episode 08 - The Mountain and the Viper   Ven 6 Juin - 14:41

Le "confirm the kill" est exceptionnel.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte-chan
Fouineuse


Féminin Messages : 307
Age : 23

MessageSujet: Re: Episode 08 - The Mountain and the Viper   Ven 6 Juin - 20:33

Cette vidéo est parfaite, pourquoi n'avons-nous pas eu ceci ? :'(
Revenir en haut Aller en bas
Ariakkan
S’empare du Trône


Masculin Messages : 3301
Age : 28

MessageSujet: Re: Episode 08 - The Mountain and the Viper   Ven 6 Juin - 20:40

Charlotte-chan a écrit:
Cette vidéo est parfaite, pourquoi n'avons-nous pas eu ceci ? :'(

Parce que c'est une bonne série Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kiwee
Commandant de la Garde Royale


Féminin Messages : 770
Age : 25

MessageSujet: Re: Episode 08 - The Mountain and the Viper   Ven 6 Juin - 21:09

C'est bien vrai Ariakkan  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
spady
Spring child


Féminin Messages : 1539
Age : 23

MessageSujet: Re: Episode 08 - The Mountain and the Viper   Sam 7 Juin - 9:46

Ariakkan a écrit:
Le "confirm the kill" est exceptionnel.

J'en rigole encore de ce passage  

EDIT: je viens de tomber sur ça :
Spoiler:
 
C'est vrai qu'il vaut mieux en rire en fait  Razz
Revenir en haut Aller en bas
Kiwee
Commandant de la Garde Royale


Féminin Messages : 770
Age : 25

MessageSujet: Re: Episode 08 - The Mountain and the Viper   Dim 8 Juin - 19:21

Oh mon dieu Spady, cette photo est trop drôle !!  Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
Santierne
Participe à la Rébellion


Féminin Messages : 142
Age : 28

MessageSujet: Re: Episode 08 - The Mountain and the Viper   Mar 10 Juin - 17:09

Uuuh ! Ahia, merci, ce baiser de fin m'a sorti de mon choc post-traumatique.

Spady,  lol! 
Revenir en haut Aller en bas
Frère Silencieux
Traverse le Mur


Masculin Messages : 69
Age : 25

MessageSujet: Re: Episode 08 - The Mountain and the Viper   Mer 11 Juin - 21:06

Je ne suis pas du genre sensible quand il y a du sang, de la chique et du mollard mais le coup des gants dans les yeux, j'en ai eu l'estomac qui a fait des bonds ^^ Franchement dégueulasse !

Revenir en haut Aller en bas
niels97
S’empare du Trône


Masculin Messages : 930
Age : 19

MessageSujet: Re: Episode 08 - The Mountain and the Viper   Mer 11 Juin - 22:53

Et encore, dans les livres ce sont des gants en fer avec des griffes pale .
Revenir en haut Aller en bas
Fantôme
Grand Questionneur Royal


Féminin Messages : 1982

MessageSujet: Re: Episode 08 - The Mountain and the Viper   Dim 15 Juin - 14:39

J’arrive bien après la guerre mais avec ce temps estival, il est difficile de rester chez soi, derrière son ordinateur   

Un épisode qui m’a fait revivre ma lecture à travers le duel Oberyn / La Montagne et découvrir une Sansa bien plus avancée dans l’art de la manipulation   


On commence tout en élégance avec cette femme qui montre qu’elle peut être à l’égal des hommes en matière de rots et de langage. Même si c’est assez sordide, on reconnait bien le bordel de La Mole décrit dans le livre, ce qui nous permet de bien nous immerger dans l’univers de ce dernier. Après, je trouve facile de rendre cette femme insupportable avec Gilly/Vère pour ensuite la tuer, ça laisse à penser qu’elle le méritait et je n’aime pas forcément cette idée. De même, je suis déçue de l’image que la série donne des sauvageons : même si Ygrid épargne Gilly/Vère et son bébé (faisant preuve d’une humanité extrêmement sélective), les autres villageois ne connaissent pas la même chance et je trouve qu’il n’y a rien de bien glorieux à les tuer ainsi. Alors, je sais bien qu’ils ne sont pas les seuls à agir ainsi mais ils ne sont montrés qu’à travers cet aspect sauvage, du coup, ça n’aide pas à les apprécier ou encore à s’attacher à eux.

Ça faisait longtemps qu’on n’avait pas vu la p’tite bande de Jon tous ensemble et j’ai trouvé ça sympa. Je comprends l’impatience et le sentiment d’impuissance de Grenn qui se voit devoir ne pas bouger pendant que ses frères (qui sont allés se perdre dans les bras des prostitués du bordel de La Mole) se font massacrer par les sauvageons. Edd prend de plus en plus d’assurance et j’ai aimé qu’il remette les choses dans leur contexte, c’est ce qu’aurait dû faire Jon, c’est ce qu’aurait fait celui du livre. J’ai aimé les voir tous réconforter Sam : Pyp et sa sensibilité, Edd et son cynisme, et, enfin, Grenn et son acuité. S’ils ont tous su trouver les mots, Jon, lui, est resté très mou du slip, au point que c’est Edd qui se voit proposer de boire un dernier verre ensemble avant la bataille. Du coup, avec ce type de scène, on ne peut que se dire que ça pue pour l’un d’entre eux parce c’est rare qu’elle ne présage pas la mort d’un des personnages.

Pour meubler la storyline d’Essos, les scénaristes ont eu envie de montrer l’évolution des esclaves libres à travers la relation Ver Gris / Missandei. Le fait qu’ils s’autorisent des sentiments montre qu’ils ne sont plus uniquement sous l’emprise d’autrui, ils sont, à présent, maitre d’eux-mêmes. Bref, même si on est bien  loin du livre, l’idée de montrer l’impact qu’a pu avoir la libération sur les affects des esclaves apporte un regard sur eux autre que celui de Daenerys. Après, voir cette dernière jouer les coiffeuses pour Missandei était, selon moi, en trop.

J’ai adoré toutes les scènes avec Ramsay et Theon parce que les acteurs jouent très bien et rendent donc leur personnage et leur storyline crédibles. L’emprise psychologique de Ramsay sur Theon est extrêmement bien retransmise. On perçoit bien que ce dernier se soumet à lui par terreur et non par abnégation. La scène de Moat Cailin permet de voir combien Theon est détruit psychiquement, combien sa perte d’identité le rend extrêmement vulnérable et c’est ce qui fait qu’il perd tous ses moyens face à l’humiliation  de Kenning. Heureusement pour lui, les hommes de ce dernier sont épuisés et n’aspirent donc qu’à retourner chez eux. Il est terrible de voir Theon regarder Ramsay les écorcher et ainsi le culpabiliser d’avoir convaincu ces hommes de se rendre, de lui faire confiance, ça lui permet de percevoir, une fois encore, la cruauté de ses actes. Après, j’avoue avoir été touchée par Ramsay dans la scène où Roose lui annonce qu’il est, à présent, un Bolton, passant ainsi du statut de bâtard à celui d’héritier parce qu’on a presqu’envie de lui pardonner toute sa cruauté tant son émotion est authentique et on se dit que, si ça lui a permis cette reconnaissance, on peut entendre son comportement. Même si ça n’enlève en rien sa perversité et sa cruauté, ça permet cependant de donner du sens à ses actions : on sait pourquoi il les a réalisées, ça ne devient plus gratuit. Roose a pleinement conscience du rôle de Ramsay dans la fuite des Fer-Nés et je trouve bien qu’il aille au bout de sa reconnaissance en faisant de lui son héritier. J’ai aussi aimé la manière dont il vante les mérites du nord, ça permet de voir combien il y est attaché.

Du côté des Eyrié , ça chauffe pour les fesses de Littlefinger puisque, contrairement au livre, il n’y a personne pour endosser le meurtre de Lysa. Du coup, on perçoit, dans ce choix scénaristique, le désir de mettre en avant l’évolution de Sansa et, si j’ai aimé le jeu de Sophie Turner et son discours, pour convaincre les gens du Val du suicide de Lysa, très bon (et ainsi disculper Littlefinger), je trouve cependant dommage de montrer aussi visiblement et rapidement la montée en puissance du jeu de manipulation de Sansa parce que ça nous prépare à l’idée que l’élève va dépasser son maitre et que ça nous surprendra, par là-même, beaucoup moins quand cela arrivera. Et puis, la voir aussi douée ne peut qu’alerter Littlefinger et ainsi le rendre plus vigilant concernant ses motivations réelles à agir ainsi (alors que, dans le livre, Sansa donne le sentiment d’endormir son monde avec son semblant d’innocence).  Après, il est possible que son amour pour elle lui fasse perdre quelques neurones. Ce qui est, selon moi, en trop, c’est la robe noire digne de la sorcière Maléfique de « La belle au bois dormant » parce que ça enlève toute la subtilité de l’évolution de Sansa perçue dans les scènes précédentes et puis, c’est un poil vexant dans la manière de prendre les téléspectateurs pour des imbéciles en mettant en avant un stéréotype tel que « le noir, symbole du côté sombre de l’humain ». Son regard à Littlefinger (à la fin de son témoignage) était plus qu’explicite et, par là-même, suffisant. En tout cas, ça fait drôle de voir Littlefinger faire dans son froc pendant l’interrogatoire en particulier à l’entrée de Sansa (s’il avait pu, à ce moment là, la contrôler par télépathie, il l’aurait fait   ) parce que ce n’est pas vraiment son style de montrer des signe de faiblesse ou encore d’agir sans avoir préparé ses arrières. Sans Sansa, il était perdu : les gens du Val étant loin d’être dupes, il n’y avait que le mensonge de cette dernière qui pouvait le disculper. Elle a su utiliser la réalité pour en faire un mensonge parfait (parce que crédible). Elle s’offre même le luxe de dévoiler sa vraie identité, ce qui, en ce qui me concerne, ne me gêne pas car elle va aussi la récupérer dans le livre, du coup, pourquoi pas maintenant puisque, de tout manière, le choix d’en faire sa nièce (plutôt que sa bâtarde) avait retiré toute la subtilité et la représentation symbolique de ce choix de l’auteur. Sans compter qu’une telle révélation n’aura pas trop d’impact sur son histoire puisque ce n’est surement pas les gens du Val qui vont aller crier sur les toits qu’ils ont Sansa Stark auprès d’eux : ils savent l’importance à ce que ça ne se sache pas. Une fois ses fesses sauvées, Littlefinger reprend du poil de la bête et retourne aussitôt à sa stratégie en laissant entendre que Robin a besoin du soutien des gens du Val. Bref, il compte sur eux pour être de son côté, leur rappelant qu’il est leur seigneur. Après, ce qui m’a laissée perplexe, c’est la calme et la sérénité de Robin alors même qu’il vient de perdre sa mère. Ce comportement est peu crédible par rapport au personnage et sa relation à la mère : de par l’aspect fusionnel et pathologique de cette dernière, il aurait dû apparaitre hystérique et extrêmement vulnérable. Là, il semble limite plus sain d’esprit. Même si, à terme, le fait que le cordon avec sa mère soit coupé lui soit bénéfique, ça ne se peut aussi rapidement. Mais, j’imagine que c’est une manière de montrer qu’il est, à présent, complètement dépendant de Littlefinger. En tout cas, j’ai hâte de voir Robin quitter le nid et descendre les Eyrié à dos de mules. Je compte sur la série pour en faire une scène remarquable parce que je suis très en attente de cette dernière  Razz 

Autant la storyline de Sansa est presque arrivée à terme, autant celle d’Arya a pris du retard puisqu’elle a passé la saison en compagnie du Limier. Après, ça ne me dérange pas parce que j’aime leur duo mais il y a un sacré écart tout de même. La blessure de Mordeur est, de nouveau, évoquée, laissant entendre qu’elle est plus mauvaise que ne veut bien l’admettre Le Limier. J’ai aimé que ce dernier annonce Arya comme sa compagne de route et non sa prisonnière parce que c’est ce qu’elle est devenue finalement et ça se perçoit dans leur manière de se parler et de prendre plaisir à être ensemble. Du coup, je comprends complètement le rire d’Arya : le fait d’apprendre que sa tante vient tout juste de mourir ne peut que la renvoyer à ses différents rendez-vous (familiaux) manqués et, n’ayant jamais connu sa tante (et n’étant donc pas touchée affectivement par sa mort), elle ne peut que rire du comique de la situation.  Ça montre aussi sa capacité de se détacher de cette dernière, ce qui n’est pas forcément bon. Et puis, comment ne pas rire à la tête déconfite du Limier qui se voit, lui aussi, être en permanence refoulé   Il est très enfantin ce rire et ça fait du bien de revoir la petite fille qu’a été Arya. Après, je reste sceptique sur le fait que, de par la mort de Lysa, on ne leur ouvre pas la porte et on les laisse repartir, ça ne tient pas vraiment debout. C’est  vraiment histoire de rester dans les clous concernant le livre parce que, là, il est clair qu’Arya et Sansa devaient se revoir d’autant que cette dernière est sur le départ et qu’elles auraient presque pu se retrouver à la porte sanglante au même moment.

Du côté d’Essos, Daenerys se décide à retirer les corps des Maitres et, par là-même, à admettre le mauvais goût d’une telle action (la crucifixion), ce qui satisfait Barristan qui se dit qu’elle est capable de se remettre en question. Après avoir eu son heure de gloire, Jorah connait son heure d’avilissement. Le courrier ne me gêne pas, je trouve plutôt pertinent (et en accord avec la manière de fonctionner du personnage) que Tywin ait fait la démarche de l’écrire pour dénoncer la trahison de Jorah et ainsi perturber l’équilibre qui régnait du côté de Daenerys : lui faire perdre un de ses chevaliers et conseillers (et la faire douter des personnes qu’elle pense être de confiance) la fragilise et la déstabilise forcément. D’ailleurs Jorah l’explique bien à Daenerys. J’ai préféré cette idée plutôt que le combat de coqs entre Barristan et Jorah dans le livre, les voir se dénoncer mutuellement ne faisait pas vraiment chevalier. Là, ils ont, tous les deux, l’élégance de leur statut. J’ai vraiment aimé le fait que Barristan informe Jorah du courrier avant de le transmettre à Daenerys, qu’il ne le fasse pas derrière son dos, qu’il soit classe tout en ne perdant pas de vue son rôle auprès d’elle en lui refusant un entretien privé (parce qu’il se doit, à présent, de ne plus le laisser seul avec elle). Si j’ai adoré le jeu d'Iain Glen , celui d'Emilia Clarke ne m’a pas convaincue et ainsi laissée sur ma faim concernant la beauté qu’aurait pu avoir cette scène. Si j’ai bien compris qu’elle levait les yeux au ciel pour éviter de le regarder et ainsi de perdre ses moyens (et se mettre à pleurer), en ce qui me concerne, ça n’a pas fonctionné, j’avais l’impression qu’elle ne savait pas comment faire pour mettre de l’émotion dans son jeu, un petit tremblement de menton et des yeux humides (cf. Gwendoline Christie lors de la scène des adieux avec Jaime du 4x04) auraient rendu la scène plus émouvante et crédible. J’ai aimé que Jorah se défende sans pour autant nier les faits. Après, dès lors que Daenerys a compris qu’il avait aussi informé Varys de sa grossesse, il est devenu clair qu’elle ne pourrait pas lui pardonner et qu’il n’arriverait donc pas à la convaincre de le garder à ses côtés. Même si je le rejoins sur le fait qu’il s’est largement racheté depuis, le bannissement se devait d’être parce que la trahison trop violente pour Daenerys et, au vu de ce qu’elle a fait aux maitres, Jorah s’en sort bien    Être encore en vie peut lui permettre de réaliser des actions susceptibles de recouvrer la confiance de Daenerys.  En tout cas, il va sacrément me manquer (l’acteur est un des seuls qui jouait vraiment bien du côté d’Essos) et je me dis que Barristan va se sentir bien seul parmi les flirts d’adolescents (Ver Gris / Missandei et Daario / Daenerys ), nan , je rigole, j’sais qu’il aura bien d’autres choses à faire qu’être le chaperon de tout ce beau p’tit monde  Razz 

La discussion entre Jaime et Tyrion est, il est vrai, un poil long par rapport au duel à venir, ça donne un certain déséquilibre mais j’ai aimé ce temps entre frères où chacun profite de l’autre. Je l’ai plus perçue comme un dernier moment partagé qu’une réelle réflexion philosophique de la vie (et la mort) ou un signe de la fin tragique d’Oberyn (devenu l’insecte de La Montagne qui ne fait que tuer autrui). Même si ces possibilités se tiennent, j’avoue que je ne me suis pas trop penchée sur la question, j’ai juste profité de cet instant d’intimité fraternelle. Cette scène valide aussi le fait que Jaime est du côté de Tyrion, ce qui est d’ailleurs très explicite lors du duel. Elle permet aussi de nous rappeler combien Tyrion aime la vie, combien il a peur de mourir. Il est touchant de le voir se raccrocher à la possibilité qu’Oberyn remporte le duel pour ne pas sombrer dans la panique.

Le regard de Cersei, à l’apparition de Jaime, montre qu’elle ne lui pardonnera pas sa prise de position concernant Tyrion. Bref, les deux amants s’éloignent de plus en plus l’un de l’autre. J’ai aimé l’authenticité de Tyrion quand il fait comprendre à Oberyn combien il tient à la vie et combien, par là-même, il compte sur lui pour remporter le duel et je rejoins Oberyn quand il assure que ce jour n’est pas celui de sa mort parce que cela aurait dû, en effet, ne pas l’être. J’ai adoré la manière qu’a ce dernier de se présenter à La Montagne, de lui dire qu’il est venu pour lui et la montée de sa colère au fur et à mesure qu’il raconte l’histoire de sa sœur ; la chorégraphie et la crédibilité du combat (la lance permettant à Oberyn de tenir à distance La Montagne et pouvoir l’atteindre sans trop s’en approcher) ; le sourire de contentement de Jaime quand il voit qu’Oberyn a largement le dessus sur La Montagne (pendant que celui de Cersei se tord). Bref, le duel était exactement comme je l’imaginais et ne demandait pas, selon moi, à être plus long parce que ça aurait retiré le rythme très soutenu de ce dernier. L’agilité, la rapidité et la classe d’Oberyn ont été très bien retransmises, le côté fanfaron aussi. J’ai aimé sa ritournelle concernant la mort de sa sœur (et des enfants de cette dernière), son désir de voir le nom de Tywin tomber (pour valider le fait que c’est lui qui a orchestré ce meurtre) et, même si c’est ce qui cause sa mort, sa détermination à voir La Montagne avouer est louable et touchant (parce que ça démontre son attachement à sa sœur). Après, je ne cache pas que je lui en ai voulu (comme lors de ma lecture) de ne pas l’achever, de se croire à l’abri (parce que persuadé que le duel est fini). Son relâchement, son rapprochement (suicidaire) du corps de La Montagne est terrible parce qu’on sait, à ce moment là, que s’en est fini pour lui. Tout comme Tyrion, on s’affole de ne pas le voir achever La Montagne, et, tout comme Jaime, notre sourire s’efface en percevant sa chute.

Alors, comme tous les lecteurs, je connaissais la fin tragique (et extrêmement violente) d’Oberyn, du coup, ben, je suis partie juste avant la fin, et, au vu de la tête de mon homme, j’ai bien fait   Je n’aurais donc pas vécu, de nouveau, la mort d’Oberyn. Le cri d’Ellaria me l’a pourtant rappelé.  J’ai aimé que la tête de Tyrion me renvoie celle que j’avais faite lors de la lecture : complètement sonnée face à cette mort qui n’aurait pas dû être (et la sentence de la sienne). Ellaria devra donc apprendre à vivre seule, et, nous à poursuivre l’histoire sans ce personnage charismatique.

Voilà, en ce qui me concerne, je ne trouve pas forcément que la série s’éloigne trop du livre, elle est surtout en train de broder en attendant la suite de GRRM   

Allez, je vais tenter de voir et de vous faire part de mon ressenti du 4x09 avant la diffusion du dernier épisode  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Kiwee
Commandant de la Garde Royale


Féminin Messages : 770
Age : 25

MessageSujet: Re: Episode 08 - The Mountain and the Viper   Dim 15 Juin - 22:39

J'aime bien lire tes avis Fantôme  Very Happy 
C'est toujours très détaillé et intéressant, j'ai parfois l'impression de revivre l'épisode Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Episode 08 - The Mountain and the Viper   Aujourd'hui à 17:20

Revenir en haut Aller en bas
 
Episode 08 - The Mountain and the Viper
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Episode 08 - The Mountain and the Viper
» The Mountain and the Viper , épisode 8
» Episode 129 : Fairy Tail
» Space mountain: comment ne pas avoir la tête qui ballote ?
» Leukirix Viper

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game of Thrones :: Castral Roc :: Episodes :: Saison 4-
Sauter vers: