Partagez | 
 

 Mad Men

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Danaerys
Always pays her debts


Féminin Messages : 1478
Age : 24

MessageSujet: Mad Men   Jeu 19 Déc - 20:41

Avec des tas de récompenses chaque année, Mad Men a su s’imposer comme une série événement, et je ne me voyais pas ne pas faire de topic là-dessus ! Alors, c’est parti Smile




Mad Men est une série télévisée américaine créée par Matthew Weiner et diffusée depuis le 19 juillet 2007 sur AMC.



Dans le New York du début des années 1960, l'agence publicitaire Sterling Cooper Advertising est une enseigne qui monte. Don Draper en est un des dirigeants, un homme au passé mystérieux dont l'instinct et le charisme séduisent à la fois les femmes qui l'entourent et les entreprises qu'il courtise. Maître manipulateur, il compte dans son entourage des ennemis qui attendent sa chute.
Au travers des différents personnages et des évènements, la série dépeint les changements sociaux et moraux qui ont eu lieu aux États-Unis dans les sixties.

(je parle mieux de l’histoire dans mon avis personnel)


A propos du titre :

Le titre est un jeu de mots avec Ad men, littéralement « les hommes de la pub », mais c'est aussi et surtout une expression de l'époque qui fait référence au fait que ces publicitaires travaillaient sur Madison Avenue à New York, d'où l'impossibilité de traduire le titre en français. Mad Men prend également tout son sens au vu de l'attention portée à la condition féminine dans l'ensemble de la série, une quadruple lecture du titre étant alors nécessaire, avec une traduction littérale, « les [hommes] fous »





un trailer de la saison 1 (pour donner un aperçu aux non connaisseurs Smile)



et une promo pour la dernière saison (la saison 6), mais je ne l'ai moi-même pas regardé parce que j'ai pas envie de me spoiler :p






• Jon Hamm : Don Draper
• Elisabeth Moss : Peggy Olson
• Vincent Kartheiser : Pete Campbell
• Christina Hendricks : Joan Harris
• John Slattery : Roger Sterling
• January Jones : Betty Draper
• Michael Gladis: Paul Kinsey
• Kiernan Shipka : Sally Draper
• Maxwell Huckabee, Aaron Hart, Jared S. Gilmore et Mason Vale Cotton : Bobby Draper
• Jared Harris : Lane Pryce (depuis 2009)
• Robert Morse8 : Bert Cooper
• Rich Sommer : Harry Crane
• Aaron Staton : Ken Cosgrove
• Alison Brie : Trudy Campbell
• Christopher Stanley : Henry Francis (depuis 2009)
• Matt Long : Joey Baird (depuis 2010)
• Jessica Paré : Megan Calvet (depuis 2010)





Le générique de la série est assez top ! Il a même été classé à la 9e place de la liste des dix meilleurs génériques de télévision par TV guide, d'après un vote des lecteurs en 2010

Le générique figure en surimpression une animation graphique d'un homme d'affaires chutant d'une grande hauteur, entouré de gratte-ciels aux reflets d'affiches publicitaires d'époque, et accompagnée d'une courte version instrumentale de A Beautiful Mine de RJD2. L'homme d'affaires apparaît comme une silhouette en noir et blanc.
Cette séquence d'ouverture rend hommage aux génériques de gratte-ciels du créateur de graphismes Saul Bass, ayant travaillé pour Alfred Hitchcock dans La Mort aux trousses (North By Northwest, 1959), et la chute de l'homme fait référence à l'affiche du film Sueurs froides (Vertigo, 1958). Weiner a par ailleurs cité Hitchcock comme une influence majeure sur le style visuel de la série.






Mon avis : ce que j’ai aimé au départ, c’était de voir comment ils arrivaient à nous faire voyager dans les 60’s et dans ce monde cruel et ultra macho de la publicité. Tout est très fidèle à l’histoire (avec un suivi très précis des événements : élections présidentielles, crise des missiles de Cuba, évocation de la guerre de Corée de 1950 etc. et plus dans le social, apparition pour la première fois d’études prouvant que la cigarette peut être nocive par ex), et c’est vraiment très intéressant. Le premier épisode nous plonge directement dans l’intrigue et l’ambiance du monde publicitaire de l’époque, avec cette campagne sur la cigarette. La saison 1 ne m’a toutefois pas emballée, dans le sens où je n’étais pas passionnée par l’histoire, et je n’ai pas trouvé les personnages très attachants, à part peut-être Don Draper qui est le personnage principal. Je trouve également qu’il y a parfois quelques faiblesses dans le scénario (notamment concernant la femme de Draper avec qui j’ai vraiment du mal, je la trouve inutile, dominée, ennuyeuse). Mais petit à petit, au fil des saisons, les personnages (surtout les femmes !) prennent chacun une ampleur et une dimension qu’ils n’avaient pas jusqu’alors et qui les rendent passionnants, l’histoire devient vraiment excellente, et je ne regrette absolument pas de m’être lancée dedans! (Bon, j’en suis qu’à la saison 3 et ça fait un an que je n’ai plus regardé, mais je compte m’y remettre bien vite ! D’où la création du topic aussi Smile)
D’ailleurs les personnages féminins sont des tueries ! D’après le récent classement de CNN Money, deux d’entre elles font parties des personnages féminins les plus puissants des séries TV : Peggy Olson (13ème ) et Joan Holloway (9ème )(Daenerys Targaryen est arrivée en tête. Si vous voulez voir ce classement, il est là :
http://money.cnn.com/gallery/leadership/2013/11/21/most-powerful-women-television.fortune/2.html).
Lu quelque part : « La vraie force de la série est de lier les destins individuels aux avancées de la société, avec en toile de fond l’envers du décor et les ressorts psychologiques dont use la publicité et l’apparition à l’écran de grandes marques comme les hôtels Hilton, les cigarettes Lucky Strike, les valises Samsonite et les bières Heineken. ».
Donc pour ces personnages féminins incroyables, pour Don Draper qui est très sexy et qui ressemble à De Niro Razz, pour un jeu d’acteur excellent, pour ces costumes d’époque incroyables, pour le côté historique très fidèle, pour son style visuel hors du commun, pour une immersion dans les années 60 (et pour les nostalgiques de l’époque !), mais aussi pour observer les coups bas et l’envers du décor d’une société désabusée et cynique - et totalement machiste ! – n’hésitez plus Smile







Rien de mieux que des photos pour illustrer mes propos!




C’est aussi une peinture impitoyable de la société d’alors, de l’alcoolisme au tabagisme, de l’adultère au sexisme, de l’homophobie à l’antisémitisme et j’en passe…
Le tabagisme surtout est extrêmement présent, les personnages fument à longueur de temps (d’ailleurs, si vous êtes fumeurs, c’est un supplice de regarder ça :p), c’est vraiment impressionnant (j’avais lu dans une interview que l’acteur interprétant Don Draper - qui s’était arrêté de fumer - avait été « obligé » de reprendre la cigarette après le tournage du pilote - où il a du fumer pas moins de 40 cigarettes pour ses scènes !)
Par contre, les personnages ne sont pas « bons » au sens premier du terme, on ne les aime pas forcément, même Don Draper est un connard macho de première. Il a toujours été un manipulateur cynique et désabusé, fabricant d’illusion ("ce que vous appelez l'amour, ce sont des gars comme moi qui l'ont inventé pour vendre des bas de nylon") mais lui-même est sans illusions sur une société qu'il contribue à faire évoluer. Et c’est un personnage intéressant dans sa quête d’identité, je ne peux pas vous en dire plus au risque de spoiler la saison 1, mais c’est vraiment un truc qui rend le personnage touchant je trouve.


Je vais vous mettre une des scènes vraiment marquantes de la saison 1, qui m’a vraiment fait aimer la série. Don doit faire une pub pour un projecteur Kodak, personne n’est vraiment emballé par le projet, et quand il prend la parole pour exposer son idée, c’est inattendu et très émouvant. J’ai vraiment aimé !




« Nostalgia.
It’s delicate, but potent…
Teddy told me that in Greek, nostalgia literally means the pain from an old wound.
It’s a twinge in your heart, far more powerful than memory alone.
This device… isn’t a spaceship, it’s a time machine.
It goes backwards, forwards.
It takes us to a place where we ache to go again.
It’s not called the Wheel.
It’s called the Carousel.
It lets us travel the way a child travels.
Around and around and back home again, to a place where we know we are loved. »


« La nostalgie.
C'est subtil, mais très puissant…
Teddy m'a appris qu'en grec, nostalgie signifiait littéralement une blessure ancienne qui fait toujours mal.
C'est un pincement au cœur, teinté de regrets, et bien plus puissant qu'un simple souvenir.
Grâce à cette machine, on ne vole pas dans l'espace. On remonte le temps.
D'une pression on recule, on avance.
Elle nous ouvre les portes d'une époque perdue que l'on rêve de retrouver.
Cette chose n'est pas une roue.
C'est un carrousel.
Grâce à lui on voyage comme un enfant sur un manège.
On tourne, et on tourne, et on retourne au point de départ, ce lieu magique où on se sait aimé. »

— Don Draper, Carrousel


Cette série a tellement reçu de récompenses et de nominations, qu’une page wikipédia existe pour en faire le bilan : http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_awards_and_nominations_received_by_Mad_Men




Voilà, je ne sais pas si des gens du forum regardent, et si oui : qu’en pensez-vous ? Si quelqu’un est plus à jour que moi concernant les épisodes, qu’il n’hésite pas à ajouter des infos concernant la nouvelle saison Smile

_________________


 

Revenir en haut Aller en bas
ahia
Queen of Thorns


Féminin Messages : 5548

MessageSujet: Re: Mad Men   Jeu 19 Déc - 21:34

Bon alors merci pour ce topic très bien fourni! Perso, j'adore cette série même si j'ai trouvé les deux dernières saisons très en deça des 4 premières (il faut dire que je peux pas encadrer Megan, Joan est moins présente et le perso de Don tourne en rond).

Citation :
(notamment concernant la femme de Draper avec qui j’ai vraiment du mal, je la trouve inutile, dominée, ennuyeuse).
Mdr, c'est le but xD Betty représente la femme au foyer de l'époque cad la potiche. La jolie fille bien élevée qu'on épouse pour qu'elle fasse des momes, la cuisine et fasse joli au bras du mari lors des sortis...>.>

Le truc avec cette série, c'est que concrètement, il ne se passe rien de transcendant (si ce n'est le mystère entourant l'identité de Don qui est résolu en S3 ou 4 je sais plus) MAIS la représentation de l'époque est irréprochable, ce qui rend la série complètement fascinante, c'est cette plongée totale dans une époque. Tous les détails sont minutieusement étudiés (genre s'il y a un numéro de Vogue sur un bureau, c'est celui du moment où est censé se passer l'épisode!). Pour la fan des costumes que je suis, c'est juste un pur régal! Tout est soigné, étudié, c'est splendide! Et c'est vraiment marrant de voir comment les moeurs ont pu évoluer. Certains critiques ont hurlé au scandale car il n'y avait pas de noirs dans la série, mais comme l'a expliqué Weiner, à l'époque, les noirs aux postes qu'occupent les héros, il n'y en avait pas! D'ailleurs, le problème des noirs est abordé dans les dernières saisons avec Martin Luther King.

Les acteurs sont formidables et les persos ni tout noir, ni tout blanc. Don est bourré de défaut mais arrive à être attachant (quoi que la dernière saison, j'avais juste envie de le claquer xD).

Un petit sketch marrant du SNL sur la fascination du perso de Don sur les femmes...Très vrai xD


Be Don Draper xD
Revenir en haut Aller en bas
Danaerys
Always pays her debts


Féminin Messages : 1478
Age : 24

MessageSujet: Re: Mad Men   Jeu 19 Déc - 21:52

Merci pour ton commentaire ahia! Bon, en fait, je crois que je m'étais arrêtée à la saison 2, donc il me reste beaucoup à voir encore... Mais ce que tu me dis ne me donne pas envie de voir les saisons 5 et 6 :p


ahia a écrit:
Le truc avec cette série, c'est que concrètement, il ne se passe rien de transcendant (si ce n'est le mystère entourant l'identité de Don qui est résolu en S3 ou 4 je sais plus) MAIS la représentation de l'époque est irréprochable, ce qui rend la série complètement fascinante, c'est cette plongée totale dans une époque. Tous les détails sont minutieusement étudiés (genre s'il y a un numéro de Vogue sur un bureau, c'est celui du moment où est censé se passer l'épisode!). Pour la fan des costumes que je suis, c'est juste un pur régal! Tout est soigné, étudié, c'est splendide!

Je suis vraiment d'accord avec toi! C'est pour ça que j'ai eu du mal au tout début, parce que même si c'était impressionnant visuellement parlant, tout ce sens des détails etc, l'histoire ne me passionnait pas et les personnages n'évoluaient pas beaucoup... (je voulais claquer Peggy parfois! Bon, et Betty n'en parlons pas, mais comme tu l'as dit, c'est un peu son rôle d'être aussi nunuche. En fait, les personnages étaient limite caricaturaux je trouvais - au départ hein). Mais, comme tu le dis, c'est un plaisir visuel permanent!

ahia a écrit:
Et c'est vraiment marrant de voir comment les moeurs ont pu évoluer. Certains critiques ont hurlé au scandale car il n'y avait pas de noirs dans la série, mais comme l'a expliqué Weiner, à l'époque, les noirs aux postes qu'occupent les héros, il n'y en avait pas! D'ailleurs, le problème des noirs est abordé dans les dernières saisons avec Martin Luther King.

Oui, je suis d'accord, c'est assez hallucinant quand même de voir les moeurs de l'époque, et c'est intéressant de comparer avec aujourd'hui, surtout que parfois certaines choses n'ont pas beaucoup changé non plus (et notamment dans le monde de la pub ou des affaires j'imagine). Pour les noirs, c'est exact, le fait qu'il n'y en ait pas montre justement le racisme de l'époque. Bon par contre je n'ai pas encore vu les épisodes avec Martin Luther King

ahia a écrit:
Don est bourré de défaut mais arrive à être attachant (quoi que la dernière saison, j'avais juste envie de le claquer xD).

+1  connaissant le personnage, et avec ce que tu me dis, j'ai un peu peur de ce qu'ils vont en faire dans la dernière saison du coup... C'est pas aussi chiant que Bates dans Downton Abbey j'espère? :p


Hahaha merci beaucoup pour le sketch   

ahia a écrit:
Be Don Draper xD
Complètement ! Razz

_________________


 

Revenir en haut Aller en bas
ahia
Queen of Thorns


Féminin Messages : 5548

MessageSujet: Re: Mad Men   Jeu 19 Déc - 23:19

Danaerys a écrit:
Merci pour ton commentaire ahia! Bon, en fait, je crois que je m'étais arrêtée à la saison 2, donc il me reste beaucoup à voir encore... Mais ce que tu me dis ne me donne pas envie de voir les saisons 5 et 6 :p
Si, il faut regarder quand même! Mais, c'est moins bien. Et AMC, pour faire tjs plus de tunes, vont couper en 2 la saison 7 (comme pour Breaking Bad), donc elle va s'étaler sur deux ans, au lieu d'un...>.>

Citation :

Pour les noirs, c'est exact, le fait qu'il n'y en ait pas montre justement le racisme de l'époque. Bon par contre je n'ai pas encore vu les épisodes avec Martin Luther King
La question noire est distillée en saisons 5 et 6.

Citation :
+1  connaissant le personnage, et avec ce que tu me dis, j'ai un peu peur de ce qu'ils vont en faire dans la dernière saison du coup... C'est pas aussi chiant que Bates dans Downton Abbey j'espère? :p
Nan, il devient pas aussi chiant que Bates mais il avait évolué et il regresse dans de vieux travers :/

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mad Men   Aujourd'hui à 20:55

Revenir en haut Aller en bas
 
Mad Men
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game of Thrones :: Au-delà du Mur :: A Song, A Book, A TV Show & A Movie :: Séries-
Sauter vers: